Rééditions patrimoniales nouvelles et à venir…

Même si ce secteur ne représente qu’une niche bien spécifique, au sein du marché de la bande dessinée, les éditeurs (des plus grandes aux plus petites structures) ont pris conscience, ces dernières années, de l’importance prise par le patrimoine du 9e art : plusieurs générations de nostalgiques étant friandes d’intégrales ou de belles rééditions des séries de leur enfance… (1) Ce qui n’exclut pas l’arrivée de nouveaux et plus jeunes lecteurs curieux, avides de mieux connaître l’histoire de notre médium favori. Cette semaine, jetons un petit coup d’œil, dans un premier temps, sur ce que nous proposent, aujourd’hui et dans un futur plus ou moins proche, les éditions Dupuis, Le Lombard, Dargaud et Hibou.

Commençons par le programme du plus prolifique (et souvent, il faut bien le reconnaître, le plus qualitatif) en ce domaine : les éditions Dupuis.

Lors de son entrevue avec Philippe Tomblaine (voir Entretien avec Bertrand Pissavy-Yvernault : quand l’Histoire de la BD retrouve son patrimoine…), le désormais responsable de ce secteur dans la vénérable maison belge – avec son épouse Christelle – nous a déjà annoncé certains de leurs projets. Passons maintenant à une revue de détail !

Le mois de janvier nous a permis de découvrir une belle quatrième intégrale de la série « Sophie » de Jidéhem et Vicq (il y en aura cinq en tout). C’est justement le couple Pissavy-Yvernault qui est responsable du riche dossier, tant sur le plan textes qu’au niveau des images, lequel précéde cette copieuse compilation exhaustive des aventures d’une sympathique jeune fille publiées dans Spirou, entre 1972 et 1978.

Voilà l’occasion de se replonger dans l’univers graphique de Jidéhem, qui essaie alors de se libérer de son influence franquinienne (pour en savoir plus voir L’atelier Franquin). Il se révèle, en effet, très à l’aise dans ces scénarios enlevés et aux thèmes diversifiés : enquêtes policières, fantaisies, fables écologiques et même incursions dans la science-fiction.

            Février, quant à lui, nous permet de savourer le deuxième tome de l’intégrale consacrée aux « Tuniques bleues » : célèbre western humoristique scénarisé par Raoul Cauvin (voir La face « couchée » de Raoul Cauvin !) et dessiné d’abord par Louis Salvérius, alias Salvé, avant que ce dernier ne disparaisse et que Willy Lambil (voir Willy Lambil) prenne sa place au pied levé. L’introduction est passionnante, complète et très détaillée.

Elle est bien entendu signée Patrick Gaumer : ce qui n’étonnera guère les habitués des écrits de cet érudit encyclopédiste !

Hélas, cette intégrale s’arrêtera ici pour le moment : le successeur de Salvérius n’étant pas encore prêt à accepter de figurer dans cette collection. Pour lui, une intégrale, c’est le passé, et il a du mal avec l’idée d’appartenir au passé…

On devra donc se contenter, et ce n’est pourtant pas un pis-aller, des actuelles compilations par thèmes de deux albums de la série, accompagnées par un avant-propos pédagogique de notre collaborateur Philippe Tomblaine, lequel nous fait mesurer l’importance de la documentation chez Lambil et Cauvin. « Les Indiens » paraît également ce mois-ci et reprend les épisodes « Captain Nepel » et « Indien, mon frère ».

En mars nous aurons droit au deuxième et dernier volume de l’intégrale des gags du « Gang Mazda » toujours dessinés par Christian Darasse, mais scénarisé par Tome (voir Les premières cases de l’oncle Tome : suite et fin), tandis qu’avril accueillera le septième et avant-dernier opus de celle de « La Patrouille des Castors » de MiTacq (voir aussi MiTacq  « hors patrouille » !).

Jean-Michel Charlier n’est plus aux commandes de ces scénarios humanistes mettant en scène les fameux scouts (c’est Marc Wasterlain – voir Marc Wasterlain— qui secondera le dessinateur resté seul maître à bord sur cette tâche, du moins pour l’un des récits proposés dans cet ouvrage), mais votre serviteur fait encore allusion, entre autres diverses personnalités des éditions Dupuis de l’époque, à cette exceptionnelle figure du monde de la BD dans l’imposant dossier de présentation consacré à ces palpitantes aventures publiées entre 1984 et 1989 : on vous promet de nombreuses révélations et une iconographie hors pair, à la mesure des précédents volumes ! D’autant plus que ce tome fera partie d’une opération commerciale sur les intégrales Dupuis qui proposera un plateau Spirou et Fantasio signé André Franquin, pour l’achat de deux intégrales à choisir au sein d’une liste préétablie.

Couverture provisoire.

Couverture provisoire.

            Si le projet annoncé pour juin, dans le journal Spirou, d’une intégrale concernant « Éric Castel », la série sportive de Raymond Reding parue en France dans Super As (voir Le Grand Magazine de bande dessinée européenne : à l’origine était Zack ! ou Le Grand Magazine de bande dessinée européenne : et Super As arriva !), ne se fera pas en partenariat avec Dupuis (mais que les amateurs du célèbre footballeur se rassurent plusieurs projets liés à Raymond Reding, dont une intégrale de cette série, via la société Dream Team Management qui est propriétaire des droits, sont en cours d’élaboration), nous pourrons quand même apprécier comme il se doit ce même mois, chez l’éditeur de Spirou, le tome 2 de l’intégrale « Valhardi ».

Il s’agit des épisodes dessinés par Eddy Paape (et écrits par Jean Doisy, puis par Yvan Delporte [voir Yvan Delporte], entre 1946 et 1949) dans des versions couleurs issues du journal de Spirou : « Sur le rail » (un inédit en album), « Valhardi et les Rubens », « Diamants artificiels », « Valhardi détective » « Le Roc du diable », « À la poursuite de Max Clair »…

Le tout précédé d’un très intéressant dossier d’introduction (avec notamment, enfin, le début d’une véritable et bien documentée biographie d’Eddy Paape) dû aux inséparables Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault qui nous font aussi remarquer que « Les aventures de Jean Valhardi signées Eddy Paape ont été publiées dans l’immédiat après-guerre, à une époque où la Belgique souffrait de nombreuses pénuries de matières premières, les encres et le papier étant notamment toujours rationnés. Les planches originales ou les films d’imprimerie de ces épisodes ayant disparu, il a fallu numériser les pages du journal et procéder à un important travail de restauration pour compenser leur piètre qualité d’impression et l’usure du temps : ceci ayant été effectué dans le souci permanent du respect de l’œuvre de l’auteur. »

            Toujours en juin, mais sous toutes réserves (ces ouvrages ayant déjà été maintes fois annoncés et repoussés), on devrait aussi pouvoir profiter de la première intégrale de l’amusante série d’espionnage « 421 » dessinée par Éric Maltaite et scénarisée par Stephen Denberg pour Spirou (dossier d’introduction réalisé par Didier Pasamonik)

Couverture provisoire.

et de la deuxième de « Julie Wood » : la motarde de Jean Graton, également entrevue dans l’hebdomadaire Super As.

            En revanche, il est quasi-certain que le tome 2 de « Boulouloum et Guiliguili » par Luc Mazel (dessins) et Raoul Cauvin (scénarios) paraîtra en juillet et que l’intégrale de « Tarawa, atoll sanglant » par Victor Hubinon, Albert Weinberg – voir Les coups de main d’Albert Weinberg - et Jean-Michel Charlier (elle comprendra la version en noir et blanc de 1949 et celle en couleurs de 1975) sera disponible en septembre.

Ces deux ouvrages bénéficieront d’une présentation très documentée de Patrick Gaumer.

Page parue dans Le Moustique n° 1212 (17 avril 1949).

Couverture provisoire.

Mais auparavant, en août, outre le quatrième et dernier tome de l’intégrale des « Schtroumpfs » par Peyo (qui ne comprend que les histoires parues originellement chez Dupuis), introduite comme d’habitude et avec bienveillance par Hugues Dayez, nous aurons droit au premier opus de l’intégrale « Broussaille » par Frank Pé (prévue en deux tomes).

Ce volume couvrira la période 1978-1987, incluant l’intégralité des « Papiers de Broussaille » et des récits complets avec ce personnage, avec en sus « Les Baleines publiques » et « Les Sculpteurs de lumière ». L’enthousiaste argumentaire de presse annonce soixante-dix planches inédites en albums, mais son responsable a dû oublier que la plupart de ces pages mettant en scène Broussaille  (dont certaines ont été revues ou re-dessinées) ont aussi été publiées dans un album chez Le Cycliste (« Les Papiers de Broussaille » en 1993), dans le tome 12 de la collection Les Meilleurs récits du journal de Spirou en 1986 et dans le volume 5 de la série principale en 2003 ; pour en savoir plus sur l’auteur, voir Frank : l’esthétique de la nature et de l’émotion !.

Le dossier sera assuré par Jean-Pierre Abels et ce dernier sait de quoi il parle, puisque c’est une figure presque mythique des éditions Dupuis, au sein desquelles il a effectué l’essentiel de toute sa carrière.

Couverture provisoire.

            Septembre devrait voir aboutir le huitième tome (sur dix de prévus) de l’intégrale des « Petits Hommes » par Pierre Seron (qui proposera les albums 27 à 32, prépubliés dans Spirou entre 1990 et1995) dont les dossiers ont été repris, depuis le tome 7, par Vivian Lecuivre : ce denier montre un professionnalisme qui faisait un peu défaut à la documentation des précédents ouvrages ; du coup, les trois premiers seront entièrement refondus pour l’occasion.

Couverture provisoire.

Ce mois de rentrée scolaire permettra aussi de découvrir (« enfin ! », diront les mauvaises langues !) le deuxième « Bizu » qui, outre une intéressante introduction de Martin Zeller, compilera les épisodes parus entre 1986 et 1988 : « Le Fils de Fa Dièse », « Le Signe d’Ys » et « Le Grand Désordre » (histoire inachevée de trente-cinq planches présentées dans leur état d’achèvement).

Il ne restera alors plus qu’un tome à paraître pour avoir l’intégralité des aventures de ce charmant petit personnage bretonnant créé par le talentueux Jean-Claude Fournier : voir Jean-Claude Fournier (1ère partie) et Jean-Claude Fournier (2ème partie).

Enfin, comme il semble que 2016 soit l’année « Lucky Luke » (voir Morris… Enfin ! ou Lucky Luke : des couvertures qui font la légende de l’Ouest), les Pissavy-Yvernault ont décidé de refondre entièrement l’intégrale des aventures du célèbre cow-boy de Morris en neuf volumes. Le premier, couvrant la période 1946-1949, devrait être en librairie dès le mois d’octobre…

Première aventure de Lucky Luke, publiée dans l'Almanach 47 du journal Spirou.

Si les éditions Dupuis privilégient, évidemment, les histoires parues dans Spirou, Le Lombard propose, quant à lui, quelques belles exhumations du journal Tintin : périodique qu’elles ont édité pendant trente-deux ans. En ce domaine, leur programme 2016 est nettement plus réduit, mais propose toutefois quelques pépites incontournables.

            Ainsi, le tome 2 de l’intégrale des BD « Bob Morane » du romancier Henri Vernes vient-il de paraître ce mois-ci, reprenant deux épisodes dessinés par Dino Attanasio (« Bob Morane et les tours de cristal » et « Bob Morane et le collier de Çiva », datant de 1961 et 1962) et un par Gérald Forton (« La Piste de l’ivoire » datant de 1962 et 1963) parus dans l’hebdomadaire féminin Femmes d’aujourd’hui. Les tomes 3 et 4, reprenant la suite des aventures illustrées par Forton (comme « Bob Morane et le mystère de la Z », dont nous vous montrons un extrait ci-dessous), sortiront respectivement en juin et en octobre. Si les dossiers concoctés par Jacques Pessis vous laissent un peu sur votre faim, vous pouvez toujours lire nos précédents « Coins du patrimoine » consacrés à Le retour de Bob Morane… en intégrale !, Les retours de Bob Morane : l’aventurier contre tout guerrier…, Gérald Forton ou « Spaghetti ».

            Pour le plus grand bonheur des amateurs, c’est l’ami Patrick Gaumer qui est chargé des présentations, copieuses et bien documentées, de l’intégrale en un volume des fantaisies moyenâgeuses — parues dans Tintin, puis dans Hello Bédé, de 1981 à 1990 — d’« Hugo » par Bédu (parution en mai) et du troisième et ultime tome de celle de « Simon du Fleuve » par Claude Auclair, dont nous avons déjà dit le plus grand bien (voir Claude Auclair : itinéraire d’un homme libre…) : ces dernières histoires scénarisées par Alain Riondet et, à l’époque, directement publiées en albums au Lombard, seront disponibles en juin.

            Après Spirou et Tintin, passons à Pilote ! L’éditeur de cet hebdomadaire (puis mensuel) qui révolutionna la bande dessinée d’expression française en s’amusant à réfléchir nous a concocté lui aussi un programme patrimonial plutôt alléchant… Jugez-en par vous-même !

            Ça commence fin mai avec l’intégrale du fabuleux « Time is Money » : les aventures décalées de Timoléon et Stanislas par Alexis aux dessins et Fred aux scénarios.

Le réalisme nerveux et fin du trait du dessinateur disparu bien trop tôt était alors parfaitement en phase avec l’ambiance de ces histoires poético-humoristiques de voyageurs dans le temps.

Pour en savoir plus sur cette série totalement incontournable publiée entre 1969 et 1973, le temps de cinq formidables histoires (plus un court récit de deux pages et des pages annonce qu’on espère retrouver dans cette intégrale attendue par les amateurs), voir Fred, scénariste pour les autres et Alexis.

            Évidemment, les intégrales des principales séries écrites par Jean-Michel Charlier et publiées dans Le Journal d’Astérix et d’Obélix se poursuivent à un rythme soutenu. En ce qui concerne « Barbe-Rouge », le tome 7 (qui contiendra le cycle à part dessiné par Patrice Pellerin, voir aussi Patrice Pellerin toutes voiles dehors… : première partie et Patrice Pellerin toutes voiles dehors : suite et fin) est annoncé pour la fin du mois de juin, tandis que le tome 8 (avec des épisodes réalisés un peu avant par Jijé et Lorg sur le plan graphique) devrait arriver en novembre.

Brieg Haslé-Le Gall, qui tient désormais la barre des dossiers de présentation, nous promet pas moins de trente-six pages de textes inédits, dont un entretien exclusif avec le dessinateur breton, des parties plus techniques dues à Alain Boulaire (historien maritime et conseiller scientifique de Pellerin) et des tonnes de visuels plutôt rares !

Planche originale de l'épisode « Les Révoltés de la Jamaïque ».

Côté « Tanguy et Laverdure », la chronologie sera respectée, du moins pour ce qui est des histoires dessinées par Jijé, alors assisté de Daniel Chauvin.

Patrick Gaumer et un certain Gilles Ratier viennent de terminer les dossiers de la cinquième intégrale (contenant les deux aventures en Polynésie et trois récits publiés à l’origine dans Superpocket Pilote), laquelle est annoncée également fin juin, et se sont déjà attelé à la suivante prévue, elle-aussi, en novembre (avec le diptyque mettant en scène le colonel Azraf et les trois dernières histoires de la jeunesse des deux aviateurs proposées dans Superpocket Pilote).

Là encore, les propos seront copieux, documentés et, pour les illustrer, une iconographie peu connue a été dénichée afin de contenter les amateurs les plus exigeants !

Cependant, il faudra patienter un peu plus pour pouvoir se délecter des tomes 5 et 6 des intégrales « Blueberry » par Jean Giraud et Charlier, puisque ces derniers ne sont pas prévus avant novembre 2016 !

En attendant, vous pouvez toujours relire notre « Coin du patrimoine » qui donne quelques pistes guère utilisées dans les présentations des tomes déjà parus : Pour se souvenir de Jean Giraud (alias Gir ou Moebius)….

Auparavant, en juin, l’équipe de chez Dargaud nous aura concoctés le tome 17 de l’intégrale « Snoopy » (les strips des « Peanuts » de Charles Monroe Schulz publiées aux USA entre 1983 et 1984).

Il sera suivi, en novembre, du tome 18 axé sur la période 1985-1986 et, en septembre, nous auront droit à la refonte — film de Luc Besson oblige — du tome 1 de celle consacrée au « Valérian » de Jean-Claude Mézières et Pierre Christin.

Pour être au point sur la carrière de ces deux auteurs, ne pas hésiter à consulter nos dossiers Quand Pierre Christin signait Linus : 1ère partie, le rêve américain… et Quand Pierre Christin signait Linus : 2ème partie, scénariste à Pilote.

Cette fête à la nostalgie se terminera en apothéose en novembre (mois plutôt chargé au niveau des rééditions patrimoniales chez Dargaud) avec un recueil des « 100 Meilleures Couvertures de Pilote » et la cinquième compilation des « Plus Belles Histoires de Pilote » !

Après ce survol des programmes patrimoniaux des trois plus grosses structures éditoriales qui se consacrent, peu ou prou, à nos chères rééditions des BD d’autrefois, terminons notre article en mettant en lumière les récentes parutions des éditions Hibou : l’une de ces petites entreprises courageuses (dont on peut aussi se procurer les albums sur le site http://coffre-a-bd.com) qui reprennent en album, avec les moyens du bord, quelques pépites oubliées parues, il y a bien longtemps, dans les journaux Tintin ou Spirou :

-       « Gomez & Gonzalez » dans « Les Plumes des conquistadores », aventure historico-humoriste au temps de la conquête de l’Amérique latine par les Espagnols par Pierre Ramboux alias Sidney pour la partie graphique et Jacques Acar pour la narration. Le futur dessinateur de « Julie, Claire et Cécile » a illustré ces amusantes trente pages pour le journal Tintin en 1975, en signant de son vrai nom. Il s’agit, par ailleurs, de l’une de ses premières incursions dans le domaine comique, puisqu’il n’avait, précédemment, réalisés que des courts récits authentiques publiés dans cet hebdomadaire du Lombard (entre 1960 et 1970) — la plupart du temps sur scénarios d’Yves Duval —, de nombreux « Oncle Paul » pour Spirou (entre 1961 et 1969) écrits par Octave Joly — qui lui concocta aussi, en compagnie de Jean-Michel Charlier « Les Aventures de Marco Polo » en 1964 —, et le western « Jim Steward » proposé dans Record (toujours avec Acar, en 1969 et 1970), lequel est également compilé, en deux albums, chez ce petit éditeur belge.

-       « Flash Back T3 : Les Baroudeurs, Les Diablerets Grindelwald » : recueil d’histoires courtes dues à Charles Jarry, un autre dessinateur belge peu connu.

« Patrick le skieur de l’impossible » est l’une de ses histoires authentiques en cinq pages publiées dans Tintin en 1975, tandis que « Descentes sur les Diablerets » et « L’Avalanche de Grindelwald » sont deux des derniers courts exploits des Baroudeurs sans frontières proposés dans Spirou, en 1985 et 1986.

Cette série réaliste avait auparavant été titrée « Boy » (en 1979), avant d’être renommée ainsi en 1982 ; elle tentera de ressurgir, sans grand succès, sous le nom de « Costa », à partir de 1988 dans Tintin, puis dans Hello Bédé, et en albums aux éditions du Lombard.

-       Le tome 4 de l’intégrale non chronologique de « Michel et Thierry », qui regroupe le deuxième et le troisième épisode de cette excellente série d’aventures autour de l’aéromodélisme : « Une tuyère pour Eurydice » et « La Pluie était sèche », proposés dans Spirou, respectivement dans les n° 1261 à 1282 en 1962 et n° 1301 à 1322 en 1963. Dessinées par Arthur Piroton et écrites par Charles Jadoul, elles sont précédées d’une préface de Jean Léturgie et de la reprise de son interview avec Piroton publiée dans le n° 30 de Circus, en 1980. Voir aussi notre « Coin du patrimoine » : « Michel et Thierry » par Arthur Piroton et Charles Jadoul !

Sachez aussi que Marc Impatient, le responsable des éditions Hibou, prévoit de publier en 2016 le tome 4 de l’intégrale « Bobo » de Paul Deliège, le cinquième tome de celle de « Michel et Thierry » (dernier volume de la série) et la suite des recueils d’illustrations ou des « Meilleurs Récits » (scénarios d’Yves Duval) dus au couple Liliane et Fred Funcken : en autres diverses bonnes surprises… On attend donc ça avec impatience !

Gilles RATIER

(1) C’est l’occasion de signaler la parution discrète, car surtout régionale, de « Salade de noises » (dessins de Claude Turier et textes de David Verdier), aux éditions Bouinotte — voir www.la.bouinotte.org —, une aventure des « Exquis Mômes ».

Il s’agit d’une bande dessinée, destinée surtout à un jeune lectorat, que le dessinateur (qui a longtemps travaillé pour Le Journal de Mickey) s’est amusé à truffer d’objets, de décors et de personnages issus de ces bandes dessinées de son enfance et de sa jeunesse qui l’ont tant fait rêver…

C’est frais, charmant, et cela nous rappelle tant de bons souvenirs ! Manifestement, malgré une diffusion limitée, l’ouvrage a su trouver son public, puisqu’un deuxième album est en préparation…

Clin d'œil à Maurice Tilleux et à Lucky Luke, entre autres...

Galerie

20 réponses à Rééditions patrimoniales nouvelles et à venir…

  1. JEAN dit :

    Et toujours pas de projet concernant « Jess Long », l’excellente série dessinée par Piroton et divers scénaristes dont Tillieux!

    • Gilles Ratier dit :

      Bonjour Jean !
      Il y a bien un projet en cours, mais comme rien n’est vraiment signé, l’éditeur pressenti m’a demandé de ne pas en parler pour le moment. Dès qu’on en sera plus, BDzoom.com vous tiendra, bien entendu, au courant.
      Bien cordialement
      Gilles Ratier

  2. David dit :

    Bonjour Gilles et merci beaucoup pour le billet sur notre album « Salade de Noises » ! En revanche, le lien vers le site de notre éditeur ne fonctionne pas, ce doit être « .org » à la fin de l’adresse et non « .com ».
    Si une rectification est possible, au cas où des lecteurs voudraient se procurer l’album…
    Merci encore !

    David.

  3. Michel Lefebvre dit :

    … et quand , un beau jour !!! , une intégrale de RATAPLAN le petit tambour de Berck et Duval ?
    Merci pour l’info de l’intégrale de BROUSSAILLE ! Cordialement !!!

  4. cristofaro dit :

    bonjour,

    méfiance, comme toujours concernant ces intégrales, pour les manques de documents, par exemple dans l’integrale tanquy et laverdure , il manque l’histoire parue dans la bibliothèque verte pourtant illustrer par jijé.
    merci de votre réponse.

    • Gilles Ratier dit :

      Bonjour Frédéric !
      Si je n’ai pas pas mentionné l’histoire de Tanguy et Laverdure parue dans la Bibliothèque verte, c’est que l’éditeur n’a pas encore décidé sous quelle forme elle sera reproduite. Vous pensez bien qu’autant Patrick Gaumer que moi, nous connaissons ce petit roman (nous avons tellement écrit l’un comme l’autre sur Charlier que nous ne pouvons pas l’ignorer) : nous l’avons bien entendu signalé à l’éditeur. Ne soyez pas si méfiant, on verra bien ce qui sera décidé. Jusqu’à présent, il s’agit d’une véritable intégrale : rien n’a été oublié des aventures de Tanguy en BD. Là, il s’agit d’un roman : dans le pire des cas, la totalité des illustrations de Jijé (assisté par Chauvin) sera quand même reprise !
      Bien cordialement
      Gilles Ratier

  5. Julien dit :

    « Si le projet prévu en juin concernant « Éric Castel », la série sportive de Raymond Reding parue en France dans Super As, ne se fera finalement pas… »

    Doit-on comprendre que la parution en intégrale de cette série (qui est attendue par beaucoup de monde j’imagine !) est reportée à une date ultérieure? ou alors purement et simplement enterrée par les éditions DUPUIS (et pour quelle raison d’ailleurs?)?

    • Gilles Ratier dit :

      Bonsoir Julien.
      Manifestement, le projet est enterré pour les éditions Dupuis : ce qui ne veut pas dire qu’il ne se fera jamais ailleurs. Quant à la raison, si j’ai bien compris, c’est que cet éditeur n’a finalement pas pu tomber d’accord avec les ayants droit.
      Bien cordialement
      Gilles Ratier

      • Frédéric Fabre dit :

        Bonjour à tous
        N’en déplaise aux amateurs d’Eric Castel (dont je suis), les albums sont assez aisément disponibles et chacun peut donc (re)constituer sa propre « intégrale » facilement.
        Mais si j’ai bien entendu d’autres sources, les ayants-droit n’aident pas non plus à la publication de belles intégrales Vincent Larcher ou Section R – comme celle consacrée à Jari par BD-Must. Et ça, c’est impardonnable !
        Bien à vous
        fred

  6. Kroustilyion dit :

    Bonjour l’équipe !
    Et si quelqu’un rééditait ENFIN ces magnifiques histoires dessinées par Rogé (qui est VRAIMENT méconnu : aucune trace de lui !!) ? Les récits de « Cap’tain Caraïbe » et « Jo Marchal » restent encore aujourd’hui de magnifiques épisodes ! Il y aussi les « Commandos de la nature » de Puig, qui sont magnifiques et se laissent toujours admirer !
    Merci pour l’attention, et bon vent !!
    Kroustilyion (prononcez « Kroustilyion »).

    • Gilles Ratier dit :

      Quelle bonne idée mon cher Kroustilyion ! En effet, aucune trace de ce Jean-Pierre Rogé (qui réalisa également des essais – qui ne furent pas retenus – pour la reprise de « Buck Danny », comme on peut le lire dans mon ouvrage « Jean-Michel Charlier vous raconte… » au Castor astral) ! Et tous les travaux BD d’Aldoma Puig mériteraient aussi une réédition ! Mais, hélas, je crains que cela ne soit pas rentable, car à part nous deux (et quelques autres quand même, du moins j’espère), qui se souvient d’eux ?
      En tout cas, ça serait formidable !
      Bien cordialement
      Gilles Ratier

  7. Bertrand Pissavy-Yvernault dit :

    Jean-Pierre Rogé, qui travailla aussi aux côtés de Jijé dans les années 1970… Je serait curieux de savoir ce qu’il est devenu.

  8. David Fraiture dit :

    Bonjour,

    Pouvez-vous nous préciser si une intégrale de Marc Dacier est prévue chez Dupuis ?
    merci et bonne continuation pour votre site !
    D. Fraiture

    • Gilles Ratier dit :

      Bonjour David !
      Je crois avoir compris, en effet, que les responsables de chez Dupuis ne seraient pas contre le fait de réaliser une intégrale de « Marc Dacier », mais, qu’à l’heure actuelle, rien n’a vraiment été encore engagé concrètement en ce sens.
      Peut-être que nos amis Pissavy-Yvernault pourraient vous en dire plus, s’ils nous lisent et s’ils en savent plus…
      Bien cordialement
      Gilles Ratier

  9. C&B Pissavy-Yvernault dit :

    Il en va de « Marc Dacier » comme de nombreux autres projets. La liste des intégrales que nous aimerions réaliser est aussi longue que le Journal de Spirou fut riche… C’est dire ! Seulement, avant de lancer une nouvelle série, il y a beaucoup de monde à convaincre et à mettre d’accord (commerciaux, auteurs/ayants-droits…). Puis définir et rassembler le matériel, ce qui n’est pas une mince affaire non plus… Une fois que cela est fait, il faut s’arranger avec un planning éditorial très chargé. Une quinzaine d’intégrales paraissent chaque année, et nous n’envisageons pas d’augmenter la cadence. Il faut donc attendre qu’une série soit achevée pour la remplacer par une autre…

    Mais une chose est sûre : nos envies sont à peu près identiques à celles des lecteurs. N’oublions pas que nous sommes les premiers lecteurs de ces intégrales ! Il s’agit donc simplement d’une question de temps… et de faisabilité. Mais ce dernier critère ne nous appartient pas tout à fait, hélas.

    Cette année, nous lançons les intégrales « Broussaille » et « 421″, « Lucky Luke ». L’année prochaine, ce sera au tour de « Tif et Tondu », et encore deux ou trois séries. D’autres encore sont prévues pour 2018, 2019.. Mais aucune n’est suffisamment avancée pour que nous puissions l’annoncer.Tout vient à point à qui sait attendre…

  10. Yspoon dit :

    Et une intégrale de Foufi, personne ne s’est penché dessus (j’ai cru comprendre que cela était un peu compliqué avec des ayant droits en Egypte…)?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>