Des idées pour les étrennes des plus jeunes : des bandes dessinées bien sûr !

En ce dernier jour de 2015, il est plus que temps de penser aux étrennes des plus jeunes de vos connaissances. Pour vous aider, nous vous proposons quelques excellentes bandes dessinées muettes ou avec très peu de textes, de « L’Ours Barnabé T16 : Trucs et astuces » à « Petit Poilu T18 : Superpoilu » et de « Lili Pirouli T3 : En avant toute ! » à « C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique T3 : Le Loup-Garou ».

 

Sur BDzoom.com, nous sommes des inconditionnels de longue date de « L’Ours Barnabé ». Les tomes 14 et 15 ont été l’objet de chroniques élogieuses. Nous sommes toujours du même avis et retrouvons avec grand plaisir ce plantigrade qui vit en philosophe dans ses montagnes en compagnie de son ami le lapin.

L'Ours Barnabé T16 page 4

Éternellement débonnaire, Barnabé continue d’explorer son environnement et de prêter une attention poétique à mille et un détails de son quotidien. Il explique ainsi au lecteur quelle est la meilleure manière d’arroser un cactus ou comment protéger son vélo de ce voleur de renard.

L'Ours Barnabé T16 page 5

Philippe Coudray fait aussi voyager son ours spirituel sur la lune, au sommet de la tour Eiffel ou au fond des océans. Ces déplacements sont l’occasion, pour Barnabé, d’exercer sa puissance d’observation, afin de tirer de toute contrariété une morale simple, parfois nonsensique, parfois plein de bon sens, toujours spirituelle et amusante.

 

Notons que cette série a été récompensée par le Prix des écoles au festival d’Angoulême 2011 et que les professeurs des écoles peuvent intégrer des planches des aventures de Barnabé dans leurs séquences pédagogiques, en s’inspirant des propositions d’enseignants confirmés en ligne sur le site de l’éditeur La Boîte à bulles.

 

Autre série à succès, « Petit Poilu » de Céline Fraipont et Pierre Bailly. « Superpoilu » est déjà le dix-huitième volume des aventures de cette vedette de la BD muette contemporaine. L’histoire commence toujours de la même façon : Petit Poilu embrasse tendrement sa maman et part à l’école, puis survient un élément perturbateur ; ici, une montagne instable de cubes.

Petit Poilu T18 page 4

Dans cet épisode, en montant sur des cubes, notre jeune écolier découvre le monde coloré d’un incroyable héros, Superarnak. Il est si grand, si fort et si musclé que le Petit Poilu est fasciné. Mais les apparences sont trompeuses. Notre finaud petit héros ne tarde pas à mettre à jour une supercherie : Supernarnak, fabriqué de toutes pièces, n’est autre que le petit Pierrot, un garçon rondouillard et timide, avec qui Petit Poilu sympathise très vite. De retour dans sa maison, le soir, Petit Poilu s’endort dans son lit, avec la cape de superhéros, gentiment donné par Pierrot.

Petit Poilu T18 page 6

Cette BD muette présente un découpage de la planche en 6 cases identiques (avec de temps à autre une grande case à la place de deux), le tout dans un dessin très schématique. Les plus jeunes apprécieront forcément cet univers ludique et festif que la suite de péripéties rend très dynamique. En fin d’ouvrage, une page didactique explique le message à faire passer auprès des enfants à partir de l’histoire vécue par Petit Poilu. Dans ce volume, l’histoire aborde de façon légère, mais argumentée, la question de l’image et de son propre aspect. Une bonne occasion d’aborder, à partir de cette farce burlesque et poétique, le sujet de l’apparence, des faux-semblants et du plaisir d’être soi-même avec de jeunes enfants.

 

Comme pour les aventures de Barnabé, les enseignants peuvent utiliser les albums de « Petit Poilu » en classe. Des pistes pédagogiques sont fournies par Romain Galissot dans son ouvrage « La BD muette en maternelle : place à la parole » édité par le Réseau Canopé.

 

Pour les tout petits encore, voici le troisième volume de la série jeunesse, « C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique ». Avec un humour bon enfant, les auteures listent tous les soucis inhérents à la vie quotidienne d’une créature imaginaire. Après la licorne et la sirène, elles s’attachent à une bestiole a priori moins sympathique ; le loup-garou.

De la difficulté à passer une soirée avec ses amis un soir de pleine lune à l’impossibilité d’aller chez le coiffeur ou du choix cornélien du lien d‘aisance – est-on davantage humain ou loup ? –, tous les désagréments de la vie d’un loup-garou, dans une ville de 2015, sont passés sous la lunette grossissante et malicieuse des deux jeunes auteures : Marie Voyelle et Sibylline.

Les 20 pages de ce petit livre carré s’adressent aux enfants de l’école maternelle. À partir de la mise en scène d’un animal imaginaire dans un improbable environnement contemporain, les enfants s’amuseront de décalages drolatiques qui peuvent leur permettre de dédramatiser une différence ressentie, un complexe, de la timidité ou de la peur. L’ouvrage se termine sur une double page dans laquelle la dessinatrice explique comment dessiner un loup-garou, de quoi s’exercer pour les artistes en herbe !

Lili Pirouli T3 question de responsabilité 1

Terminons cette dernière chronique de l’année par le sympathique troisième volume des aventures de l’insupportable « Lili Pirouli ». Les lectrices des premières classes du primaire se reconnaîtront dans les (mes)aventures de cette petite fille, effrontée avec ses parents et sa maîtresse, mais très attachante quand elle défend ses camarades de garçons trop frimeurs.

Ces courts récits humoristiques en quatre pages portés par un dessin simple, coloré et dynamique, sont adaptés à des primolecteurs.

Voilà, c’est tout pour cette année ! Pour vos derniers cadeaux 2015 et vos premiers achats de l’année 2016, nous vous renvoyons à nos chroniques de l’année écoulée. Une année riche en bandes dessinées jeunesse de toutes sortes, de séries devenues cultes comme « Les Légendaires » ou « Seuls », à des œuvres de jeunes auteurs au talent prometteur, de « Nora » à « Râ & cie » et au poétique « Le Printemps d’Oan ».

Laurent LESSOUS (l@bd) 

« L’Ours Barnabé T16 : Trucs et astuces » par Philippe Coudray

Éditions La Boîte à bulles (12,50 €) – ISBN : 978-2-84953-246-1

« Petit Poilu T18 : Superpoilu » par Pierre Bailly et Céline Fraipont

Éditions Dupuis (9,50 €) – ISBN : 978-2-8001-6369-7

« Lili Pirouli T3 : En avant toute ! » par Armelle Modéré et Nancy Guilbert

Éditions Des Ronds dans l’O (11,90 €) – ISBN : 978-2-917237-90-8

« C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique T3 : Le Loup-Garou » par Marie Voyelle et Sibylline

Éditions Des ronds dans l’O (10,00 €) – ISBN : 978-2-917237-92-2

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.