Revue de détail des dernières nouveautés du passé de Tintin ou de Spirou !

Pour vous permettre d’affûter vos choix en vue de l’achat des derniers cadeaux de Noël, voici une liste des récentes rééditions patrimoniales qui méritent votre attention. En commençant par la mise en avant de l’immense Raymond Macherot qui a droit, enfin, à une reconnaissance bien méritée avec la publication de deux intégrales qui ont, au moins, le mérite d’exister, vu la longue période d’indifférence subie par ses séries animalières : celle des « Chlorophylle » au Lombard et celle des « Sibylline » chez Casterman !

Annoncée depuis pas mal de temps, l’intégrale de « Chlorophylle » est bien arrivée chez nos libraires, du moins les deux premiers tomes (le troisième et ultime opus étant prévu pour avril 2013) qui proposent les récits publiés dans le journal Tintin, entre le 14 mars 1954 et le 19 novembre 1959.

Malgré les craintes, la qualité est au rendez-vous… Notamment au niveau des nouvelles couleurs de « Chlorophylle contre les rats noirs » et de « Chlorophylle et les conspirateurs » que Laurence Croix a réalisé en se basant sur les films d’origine en noir et blanc retrouvés dans les archives du Lombard et en respectant les volontés du créateur.

Nouvelles couleurs de Laurence Croix respectant les volontés de Raymond Macherot.

Les dossiers de présentation, concoctés avec la collaboration de plusieurs collectionneurs, sont assez riches sur le plan de l’iconographie (mais assez légers du point de vue contenu et crédits historiques), grâce à de nombreux bonus : même si on est loin de l’exhaustivité et qu’on se serait passé de « Mission Chèvrefeuille », vu que ces quatre pages publiées, à l’origine, en août 1953 dans Tintin, ont également été reprises dans le premier tome de l’intégrale « Sibylline ».

Heureusement, on a aussi droit à quelques courts récits réalistes de 1953 ou à des exemples des strips de « Grenadier Victoria ». Mais pourquoi ne pas en avoir repris l’intégralité ? Cela n’aurait nécessité que quelques pages de plus !!!

Le dessin publicitaire du bas, par exemple, a été réalisé par Will : cela aurait pu être crédité, non ?

            En attendant que les Marsu Productions se décident, un jour, à rééditer de belle façon son « Chaminou et le Khrompire » publié dans Spirou en 1964, on peut donc désormais relire, enfin, toutes les aventures d’un autre petit rongeur créé par Macherot pour ce même hebdomadaire et évoluant aussi dans un univers champêtre. En effet, les éditions Casterman viennent de sortir le cinquième et dernier tome de l’intégrale « Sibylline » concoctée par l’équipe des Flouzemaker, Stephan Caluwaerts (responsable des dossiers de présentation) en tête.

Là encore, on pourra toujours trouver nombre de reproches à faire à cette édition, que ça soit sur les couleurs qui ne sont pas, évidemment, du goût de tout le monde (lapalissade), sur les bonus (les quatre courts épisodes de « Pantoufle » scénarisés par René Goscinny, Stephen Desberg et Macherot lui-même, de 1966 à 1981) auraient très bien pu y être intégrés, d’autant plus que ce personnage apparaît, aussi, dans les premiers épisodes de « Sibylline ») ou sur la précision des sources bibliographiques, mais le résultat n’est pas si décevant que cela et les nouvelles générations ont, désormais, à leur disposition, l’intégralité de cette charmante série qui fit les beaux jours de Spirou, entre le 4 mars 1965 et le 12 septembre 1990.

D’autant plus que les derniers épisodes n’avaient jamais été repris en albums et qu’ils sont loin, après relecture, d’être aussi ratés que la critique de l’époque le prétendait ! Pour en savoir plus sur Raymond Macherot, voir « Clifton », l’autre Macherot.

            Puisqu’on est dans Spirou, rappelons que l’aventure du groom emblématique de l’hebdomadaire des éditions Dupuis, « La Foire aux gangsters » par André Franquin(1)et Jidéhem, vient d’être remarquablement bien reprise et commentée par José-Louis Bocquet et Serge Honorez et que l’année 2013 s’annonce riche en évènements « spirouesques », tant sur le plan de la création que de la réédition ; voir les articles de Philippe Tomblaine : « La Foire aux gangsters » par André Franquin et Jidéhem et Spirou : 2013, une nouvelle ère….

            Évidemment, le programme patrimonial des éditions Dupuis, en 2013, ne tournera pas uniquement autour du personnage de Spirou puisque ces dernières annoncent, également, la poursuite des intégrales en cours : « La Patrouille des Castors » avec le tome 5 le 22 février, « Buck Danny » avec le tome 8 le 1er mars (et le neuvième le 23 août), « Les Petits hommes » le 7 juin ou « Les Chroniques de Starter » et « Sophie » le 8 novembre (le dossier de ce tome 2 étant assuré par les compétents Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault qui s’occupent, aussi, de ceux des intégrales « Spirou » de Rob-Vel ou de Tome et Janry).

            Et ce n’est pas tout puisque nous pourrons, également, assister au lancement de plusieurs autres projets allant dans le même sens ! C’est ainsi que nous auront droit aux premiers recueils d’une intégrale du gentil « Bizu » du Breton Jean-Claude Fournier (le 22 mars), des mousquetaires « Caline et Calebasse » de Luc Mazel et Raoul Cauvin dès le 3 mai (les dossiers seront assurés par le non moins compétent et érudit Patrick Gaumer qui s’atèle, déjà, à la rédaction du tome 2  qui doit paraître le 6 septembre), des « Schtroumpfs » de Peyo avec un premier tome prévu pour le 5 juillet ou du « 421 » d’Éric Maltaite et Stephen Desberg (le 4 octobre). On parle même, pour la suite, de celles consacrées au « Ginger » de Jidéhem, aux « Jean Valhardi » de Jijé, Eddy Paape, Jean Doisy et Yvan Delporte, aux « Blondin et Cirage » du même Jijé (avec, peut-être, la reprise éphémère par Victor Hubinon ?), ou encore de certaines autres séries de Maurice Tillieux, un autre pilier de la grande époque du journal de Marcinelle.

Ça sera certainement le cas, un jour, pour ses « Jess Long » réalisés avec Arthur Piroton ou ses « Félix » parus dans les Héroïc-albums : une intégrale que l’actuel rédacteur en chef de Spirou (Frédéric Niffle) avait déjà ébauchée sous son propre label, de 2002 à 2004.

            Par ailleurs, Maurice Tillieux est toujours le principal sujet des minutieuses exhumations des éditions de l’Élan. Après différentes publications de bandes rarissimes dues à l’auteur de « Gil Jourdan », proposées à un nombre restreint d’exemplaires (pas plus de mille) et donc épuisées très vite pour la plupart (voir Nouveautés du côté de la Belgique !« Ange Signe » T2 par Maurice TillieuxQuoi ? Encore Maurice Tillieux !« Gil Jourdan »« Une Aventure d’Ange Signe : La Grotte au démon vert »Un nouvel Élan pour Maurice Tillieux et L’envers des planches de Maurice Tillieux), leur responsable, Daniel Depessemier, a décidé de rééditer les quatre-vingt deux pages, cette fois toutes en couleurs, des aventures d’« Achille et Boule de Gomme » parues en 1949 et 1950 dans l’hebdomadaire belge L’Explorateur, qu’il avait déjà proposé, en noir et blanc, à seulement cinq cent exemplaires, en 2002. Cette nouvelle édition, dont la première a rapidement été écoulée et a atteint des sommes pharamineuses dans le BDM, est largement améliorée, non seulement par la mise en couleurs, mais aussi par la qualité des dossiers qui ont été entièrement revus, corrigés et dotés d’iconographies supplémentaires : biographie de Tillieux axée particulièrement sur ses souvenirs d’enfance, interview de Denis Fenon, l’un de ses proches amis d’enfance, et de François Walthéry qui nous a concocté, pour l’occasion, un amusant nouveau dessin de couverture, en hommage à son maître disparu trop tôt, en pleine force de l’âge (voir : http://www.editionselan.be).

            Ceci dit, revenons aux éditions Dupuis où l’on peut déjà se délecter avec la très belle compilation « Will dans Spirou », laquelle reprend plusieurs récits poétiques et humoristiques de ce grand artiste bien trop méconnu et qui sont parus dans l’hebdomadaire de Marcinelle, entre 1961 et 1997 : un hommage mérité au meilleur dessinateur de la série « Tif et Tondu » dont le douzième tome de l’intégrale de leurs enquêtes vient de sortir alors que le tome 13 est annoncé pour le 5 juillet (il s’agit, dans les deux cas, des premiers épisodes de la dernière version, due à Alain Sikorski pour les dessins et Denis Lapière pour le scénario, avec des textes de présentation plutôt intéressants signés Didier Pasamonik) ; sur Will, voir aussi Willy Maltaite alias Will (première partie) et Willy Maltaite alias Will (deuxième partie).

            Signalons aussi le troisième volume de « Théodore Poussin » qui est aussi, hélas, le dernier de cette somptueuse intégrale (agrémentée de nombreux bonus comme la première version inédite, en noir et blanc, de « Novembre toute l’année »).

À moins que Frank Le Gall, qui commente lui-même ces épisodes (parus entre 1995 et 2005, dans Spirou, ou directement en album chez Dupuis), ne reprenne, un jour, la destinée de ce héros aussi romantique que voyageur (voir aussi Frank Le Gall)…

Première version de « Novembre toute l’année ».

            Enfin, toujours chez Dupuis, n’oublions pas « Le Roman de Renart » illustré par René Hausman (ces magnifiques dessins pour un texte fondateur de la littérature occidentale avaient été réunis pour la première fois en album, en 1970, après une parution très partielle dans Spirou, en 1965), alors que vient juste de paraître, au Lombard (et non pas, curieusement, chez Dupuis, l’éditeur qui publia la plupart de ces travaux en bandes dessinées), « Les Mémoires d’un pinceau » : une monographie réalisé par Nathalie Troquette et égrenant souvenirs, illustrations ou autres planches de bandes dessinées dus au créateur de « Saki et Zunie ».

            Justement, les éditions Le Lombard prévoient, elles-aussi, de continuer à multiplier les intégrales pour 2013 ! Ainsi, nous annoncent-elles la suite et fin de celle consacrée à « Michel Vaillant »  de Jean Graton avec le tome 19 en février et le 20ème en juillet, alors que la série est relancée chez Dupuis (voir : ), de « Rork » d’Andreas avec le tome 2 en février (voir : Un entretien avec Andreas (1ère partie), Un entretien avec Andreas (2ème partie) et Un entretien avec Andreas (3ème partie)), de « Vasco » de Gilles Chaillet avec le tome 8 en février (voir : « Vasco » de Gilles Chaillet) et, surtout, le lancement, en novembre, de celles consacrées au « Rock Derby » de Greg ou au « Bruno Brazil » de William Vance et du même Greg au scénario : bonne nouvelle en soi, mais reste à savoir avec quelle sauce on va les accompagner, tant sur le plan des bonus que de la présentation historique !!!

« Rock Derby » de Greg.

            Autre bonne nouvelle qui relève aussi de la mise en avant de leur patrimoine : celui qui fût l’éditeur du journal Tintin prévoit également, toujours pour novembre 2013, deux beaux livres : l’un sur le studio de dessins animés Belvision et l’autre sur Grzegorz Rosinski, une monographie fleuve que prépare Patrick Gaumer depuis plusieurs années.

            Finissons-en avec les nouveautés du passé made in Belgium, en signalant les dernières parutions des éditions Hibou dirigées par Marc Impatient !

Outre deux nouvelles compilations, dans la collection Les Meilleurs récits de…, des récits didactiques d’Yves Duval parus dans Tintin (l’une illustrée par Liliane et Fred Funcken – voir Les Funcken : les héraults du journal Tintin et l’autre par Sidney), il s’agit surtout de l’édition du « Trou du Souffleur » de Paul Deliège (voir aussi « Les Krostons » de Paul Deliège) dont le tome 1, reprenant chronologiquement divers gags de la série, a un contenu différent de l’album édité, en 1990, par les éditions Dupuis, sous forme de carte de vœux. Mais aussi de « La Villa des sortilèges »,  une nouvelle aventure d’« Ambroise et Gino » : les héros que Dino Attanasio créa avec le scénariste Triberti pour la presse italienne (dans le Corriere dei Piccoli, à partir de 1965) et dont certaines, dont celle-ci, furent traduites dans Tintin, entre 1966 et 1968.

            Après la parution imminente de trois livres signés Gérald Forton (deux épisodes de « Teddy Ted » parus dans Vaillant, sur scénarios de Roger Lécureux, et un dossier sur ce dessinateur contenant, entre autres, un récit complètement inédit) – sur Forton, voir Gérald Forton -, Marc Impatient va s’atteler, pour 2013, à la suite de l’intégrale des « Michel et Thierry » d’Arthur Piroton et Charles Jadoul (voir « Michel et Thierry » par Arthur Piroton et Charles Jadoul) et des « Bobo » de Maurice Rosy (voir Maurice Rosy) – séries parues dans Spirou -, à celle des « Harald le viking » de Liliane et Fred Funcken publiés dans Tintin (pour l’occasion, un récit au format à l’italienne de ces mêmes auteurs, « Le Trône de Gilgit », proposé à l’origine, en 1952, dans le magazine du Lombard à l’effigie du personnage d’Hergé, sera offert à l’achat de la version limitée du premier tome prévu pour le salon d’Angoulême) et à la publication d’une aventure inédite et toute en couleurs du reporter de télévision « Yalek », un héros créé dans les pages jeunesses du quotidien belge Le Soir, à partir de 1969 : « Le Triangle maudit » par Christian Denayer (voir aussi « Les Casseurs » de Christian Denayer) et André-Paul Duchâteau (voir http://www.bedephage.com).

            Moralité : ne dépensez pas tous vos sous pour les cadeaux de cette fin d’année, vous voyez bien qu’il va falloir faire aussi quelques économies pour 2013 !!!

Gilles RATIER

(1) Tant que l’on est en train d’évoquer André Franquin et José-Louis Bocquet, sachez  que l’indispensable ouvrage détaillé que le second (efficacement secondé par Eric Verhoest) a consacré au premier, « Franquin, chronologie d’une œuvre » chez Marsu Productions, vient de connaître une nouvelle édition revue, corrigée et largement complétée par deux cents pages supplémentaires : les auteurs ayant eu l’opportunité de montrer de nombreuses archives souvent inédites et de les reproduire avec les moyens modernes mis, aujourd’hui, à notre disposition.

Galerie

17 réponses à Revue de détail des dernières nouveautés du passé de Tintin ou de Spirou !

  1. Rokkapokka dit :

    Merci pour toutes ces nouvelles alléchantes.

    Vous n’avez pas schtroumpfé « schtroumpfs » correctement !

    C’est vrai qu’on a toujours une crainte en ouvrant une intégrale du Lombard, c’est d’y trouver un fouillis en guise de dossier quand il est signé d’un certain JP.
    Pour preuve la seconde intégrale de Bruce J. Hawker, que vous n’avez pas citée.

    Et je mentionnerais aussi l’OVNI qu’est l’intégrale Phil Perfect chez Dupuis, qui vaut surtout par le dossier de JL Bocquet. Mais elle appartient au passé de Métal Hurlant.

    • Gilles Ratier dit :

      Merci Didier pour vos précisions et de m’avoir signalé cette faute de frappe ! Je vais m’empresser de re-schtroumpfer « schtroumpfs » correctement ! Oui, j’aurais pu citer la seconde intégrale de « Bruce J. Hawker », mais bon, j’ai déjà évoqué le 1er tome sans ménagement (Mes dernières nouveautés « égocentriques » du passé…), alors à quoi bon en rajouter ? Quant à la belle l’intégrale « Phil Perfect » chez Dupuis, ce n’était pas le sujet puisque qu’il s’agit, ici, d’une revue de détail des dernières nouveautés du passé de Tintin ou de Spirou !
      Bien cordialement…
      Gilles Ratier

  2. Merci pour toutes ces informations, mon cher Gilles. N’y a-t-il pas aussi une intégrale Natacha à l’horizon? La réédition de »Achille et Boule-de-Gomme » est basée sur mes archives Tillieux. De même, l’album »Le Triangle maudit » ( Yalek ), est réalisée grâce à mes archives Denayer. Quand l’album consacré à Rosinski, par P.Gaumer, sortira, tu y découvriras beaucoup de mes documents remis à Patrick il y a déjà pas mal de temps. Ca me fait plaisir de constater que ces archives ressuscitent, elles ont dormi longtemps dans mes tiroirs et voilà qu’elles retrouvent les vitrines de nos libraires! Longue vie à bdzoom! JP

    • Gilles Ratier dit :

      Merci mon cher Jean-Pierre pour tes félicitations et tes contributions au bon entretien du patrimoine de notre médium préféré ! En revanche, pas d’intégrale Natacha de prévue, à moins que ce soit chez Marsu qui possède, actuellement, les droits des épisodes qui n’ont pas encore été réunis dans les 4 volumes publiés chez Dupuis !
      La bise et l’amitié
      Gilles

  3. Un grand merci Gilles, pour toutes ces informations toujours intéressantes et passionnantes et pour l’article concernant les Editions de l’Elan. Voilà de nombreuses heures d’agréables lectures en perspective. La réédition de l’album de Maurice Tillieux « Achille et Boule-de-Gomme » a pu être réalisée grâce au concours des documents de Régine Buntinx-Tillieux (la fille de Maurice Tillieux), Jean-Pierre Verheyleweghen, Denis Hénon (et non Fenon), Alain Van Passen et Daniel Depessemier. Jean-Pierre ayant concentré dans ses archives une multitude de documents provenant de sources diverses, elles ont été très utiles. C’est donc un travail de collaboration entre collectionneurs qui est à la base de ce livre, comme il est indiqué dans celui-ci. Plusieurs visites et interviews, certaines à deux (Jean-Pierre et moi), d’autres seul, ont également eu lieu, pour pouvoir écrire la biographie de Maurice Tillieux et les divers articles. Denis Hénon est hélas décédé depuis. Quant à François Walthéry, il apporte bien volontiers sont support pour que continue cette série de rééditions (rares) de son inoubliable ami. Je précise donc que les infos de cette biographie ne sont pas, comme souvent, resucées d’autres biographies ou articles existants, mais ont été recherchées « à la source », chez des proches de Maurice Tillieux. Jean-Pierre m’a aussi aidé à ce propos. Cela date déjà d’il y a 10 ans … ! Suite au prochain numéro…
    Amitiés
    Daniel

  4. jacques guillerm dit :

    UNE FIN D’ANNEE RICHE EN REEDITIONS

    Pour ceux qui comme moi adore la BD Belge des années 50/60, cette fin d’année est prolifiques en belles rééditions.
    Bien que je ne soit pas critique de BD, mais un simple amateur, j’ai choisi d’évoquer quatres de ces parutions.

    LA FOIRE AUX GANGSTERS
    Les éditions Dupuis possédent un immense patrimoine et depuis peu ils en profiquent pour nous régaler avec de superbes albums.
    J’ai choisi d’évoquer cet album pour son originalité et sa qualité.
    En premier il y a la couverture, elle reprend celle de l’album Spirou N° 66. Il est à noter les couleurs, tout est gris, sauf Spirou et la lumière qui sort de la roulotte (un très beau clair obscur).
    A l’intérieur, outre cette courte histoire on trouve un remarquable article sur Franquin.

    CHLOROPHYLLE
    Les éditions Lombard avec un peu de retard sur Dupuis lancent « les trésors du journal Tintin » avec cette mythique série animalière de Macherot.
    La couverture est une vignette du 1er album.
    Les histoires sont précédées par une belle documentation (dessins noir et blanc » et une belle biographie de Macherot, les textes sont précis et concis.
    J’adore la 3ème histoire « pas de salami pour Céliméne »

    LA MARQUE JAUNE aux éditions Blake et Mortimer

    C’est par hasard chez mon libraire que j’ai découvert cet album.
    J’ai d’abord été séduit par la couverture (deux couvertures) Elles reprennent des projets abandonnés par Jacobs.
    La première partie est consacré à des dessins du maître, mais l’originalité réside dans le fait d’avoir repris toutes les planches avec leur bandeau de tête tel que l’histoire est parue dans Tintin.
    C’est original même si j’ai 65 ans et que le texte de Jacobs très copieux est parfois difficile à lire pour mes yeux.

    J’ai gardé le meilleur pour la fin.
    L’INTEGRALE BLUEBERRY chez Dargaud

    Lorsque j’ai vu la présentation sur internet , je me suis dit « encore un album sur Blueberry »
    C’est encore et toujours la couverture qui m’a amené à ouvrir l’album.
    C’est la reprise d’un dessin de Pilote.
    La 1ere partie de l’ouvrage est consacré à la genése de cette saga avec l’èvocation de trois géants de la BD : Giraud, Charlier et Jijé.
    Mais le plus extraordiniare est le format et surtout les couleurs.
    Il sempble que la volonté des auteurs était de s’approcher le plus possible des planches d’origines telle que l’on pouvait les lirent dans Pilote (grans format, couleurs vives)
    J’ai comparé avec des originaux et le résultat est siasissant.
    Alors que je connais ces histoires par coeur j’ai eu l’impressionde les découvrir pour la première fois c’est superbe. J’espére que Dargaud va continuer dans cette voie ?
    Pour finir deux questions
    La première à l’esthete de la BD Gilles Ratier ( que pense t-ilde cet idée)
    La deuxième à l’archéologue de la BD Gilles Ratier ( que devient le projet de réédition d’un intégral Barbe Rouge ?

    Jacques

    • Gilles Ratier dit :

      Merci Jacques pour votre contribution ! Côté intégrale Dargaud, ça avance, mais lentement ; même si je trouve qu’ils ont été trop vite pour sortir la Blueberry : pour des raisons certainement économiques et pragmatiques, ils n’ont pas laissé assez de temps (comme c’est souvent le cas, hélas) pour l’établissement du dossier qui, s’il est intéressant, néglige cependant de nombreuses pistes qu’il aurait fallu mettre en exergue…
      La bise et l’amitié
      Gilles

  5. Silvain dit :

    Bonjour M. Ratier !

    Merci pour cette revue détaillée des récentes sorties et futures sorties des séries tirées des « Tintin » et « Spirou » des années 1950 aux années 1990 !
    J’ai une question, SVP. Sur le blog de Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault (l’anthologie Spirou), est précisé que le tome 1 de l’intégrale de « Jean Valhardi », dont le couple est en charge du dossier, est prévu pour juin 2013. Avez-vous eu des informations depuis votre article ? La sortie a-t-elle été repoussé sans date pour l’instant ?
    En vous remerciant,
    Cordialement

    Silvain

  6. Bertrand Pissavy-Yvernault dit :

    Bonjour Silvain,
    Effectivement, il était prévu une intégrale Valhardi pour 2013. Pour diverses raisons (techniques, notamment) elle est ajournée. Les premiers volumes seraient exclusivement constitués de pages issues du journal car il n’existe plus ni originaux ni films de ces planches. Du coup (ou plutôt devrais-je dire « du coût » !) le scannage et le nettoyage de ces documents prendront beaucoup de temps. Nous avons réuni une grosse doc sur le sujet, dont, des inédits ! A suivre, donc…
    Bien à vous,
    bertrand

    • Silvain dit :

      Bonjour M. Pissavy-Yvernault,

      Je vous remercie pour ces précisions. Il ne reste plus qu’à être patient et laisser à tous les intervenants le temps nécessaire pour faire une belle intégrale.
      Joyeuses fêtes de fin d’année.
      Cordialement,
      Silvain

  7. Merci pour cette alléchante annonce de parutions nostalgiques de la grande période de la bande dessinée. Avez vus eu des détails sur l’intégrale des Félix de Tillieux? Cordiallement

    • Gilles Ratier dit :

      Hélas, non, nous n’en savons pas plus ! D’autant plus que ce n’est pas prévu pour 2013 : Wait and see (comme disent Blake et Mortimer) !
      Bien cordialement
      Gilles Ratier

  8. Yann dit :

    Bonjour,
    J’ai une question pour Gilles Ratier. J’ai lu sur un site néerlandais que les Jari allaient être réédités par Bdmust. Je me demandais du coup si vous alliez être impliqué dans un éventuel dossier accompagnant cette réédition, comme pour les Pom et Teddy.
    J’ai vu aussi qu’il existe une page facebook consacrée à Raymond Reding, créée et tenue par son fils. Ces derniers jours il a mis des essais de nouvelles couleurs pour Jari, en vue de cette réédition, histoire d’avoir des avis car le choix final n’est pas encore fait. Personnellement, ces nouvelles couleurs ne me branchent pas trop. Pour moi, il faut absolument se rapprocher le plus possible des couleurs originales. Les textes descriptifs doivent aussi se trouver dans des « cadres » aux couleurs différentes d’une vignette à l’autre, et non tout le temps la même couleurs comme dans l’exemple mis en ligne. Il y a le charme de l’époque et un côté Vintage que l’on doit retrouver, je suis sûr qu’une majorité d’acheteurs potentiels seront de mon avis.
    Je vous dis tout cela car, n’ayant pas de compte Facebook, je ne peux pas réagir directement sur la page en question ! (je ne vais pas m’inscrire là-dedans juste pour un message …). Bref, si comme je l’espère vous participerez à cette réedition, n’hésitez pas à faire remonter mon modeste avis ! Et le papier mat, très important aussi ! Avec un beau papier et de belles couleurs « d’époque », je me jeterai à coup sûr sur cette réédition !
    Cordialement

    • Gilles Ratier dit :

      bonjour
      je vous répond rapidement car je suis en vacaces avec une liaison internet limitée : oui, je dois, normalement réaliser un dossier sur Reding comme pour les Barelli, Pom et Teddy et Monsieur Tric ! Mais très occupé, je ne pourrais m’y mettre qu’en avril, voire en mai !
      Pour le reste, le plus simple est que je forwarde votre participation à notre forum à l’éditeur, directement !
      Je pense qu’il vous répondra !
      Bien cordialement
      Gilles Ratier

  9. BD Must dit :

    Bonjour,

    Ces essais non définitifs n’auraient pas du être publié.

    Pour le fond, ma politique lors d’une remise en couleur de matériel ancien est de faire avec les outils d’aujourd’hui sans trahir l’esprit de la série. Les couleurs d’époques étaient fortement limitées par les techniques d’imprimeries d’époque. Souvent trop saturées avec des couleurs trop vives.
    Les pages contenant 10 récitatifs, chacun d’une couleur différente, ne sont pas toujours les plus lisibles. Donc on essaie d’améliorer la narration par le choix des couleurs. C’est mon choix éditorial et je ne considère pas qu’il soit sacrilège de s’écarter un peu des couleurs d’époque : si Hergé, Franquin ou Bob De Moor avaient eu à leur disposition les outils informatiques d’aujourd’hui, je pense qu’ils auraient exploités les nouvelles possibilités que ça ouvre, sans être limité par la palette de couleur des années 1950 ou 1960 :-)

    Par contre ce sera imprimé sur un papier à l’ancienne.

    BD Must

    • Yann dit :

      Bonjour,
      Merci pour cette réponse. Ne pas trahir l’esprit de la série, voilà bien l’enjeu ! Je tiens à dire que le travail que vous avez effectué pour les couleurs de votre réédition de Pom et Teddy m’a bien plu. C’est pour cela que les quelques essais mis en ligne pour Jari m’ont plutôt surpris : contrairement à Pom et Teddy, je n’ai pas eu l’impression de retrouver tout le charme de Jari ! Il m’a semblé qu’il s’agissait bien plus que simplement corriger les défauts de l’époque …. Bien sûr, impossible de juger sur 2 ou 3 extraits qui ne sont d’ailleurs plus visibles, mais franchement je viens à l’instant de refeuilleter le Millésime Lombard de Jari sorti il y a quelques années, et cette mise en couleur-là me convient très bien ! Je précise que je ne suis pas un « vieux de la vieille », j’ai 38 ans et donc ces séries n’évoquent aucun souvenir nostalgique pour moi …. Donc loin de moi l’idée de parler de sacrilège. Mais je suis un passionné des grands classiques franco-belge, à fond dans la tendance actuelle des belles intégrales avec bonus qui font revivre tout ce patrimoine. Et le succès critique des intégrales Dupuis n’est pas un hasard : ce sont eux qui font les plus belles intégrales pas seulement au niveau des bonus, mais aussi au niveau du papier et donc des couleurs. J’interviens pas mal sur un célèbre forum de BD, et je peux vous dire que les intégrales Dupuis en enchantent plus d’un, tout comme les belles couleurs de la nouvelle intégrale Blueberry, ou bien celles de l’intégrale Chlorophylle. Le point commun de tous ces ouvrages : de belles couleurs qui se rapprochent le plus de celles de l’époque, mais c’est vrai sans les défauts grossiers qu’il pouvait y avoir. Il me semble que c’est cela qui est recherché par une majorité de lecteurs, que la série évoque des souvenirs d’enfance ou pas.
      Quoi qu’il en soit, je vous encourage dans votre initiative de rééditer ces vieilles séries, je « surveille » cela de très près !!! En espérant que ce que j’ai lu sur un site néerlandais (comme quoi d’autres séries seront rééditées par vos soins, comme « Cori » ou bien « Chevalier Blanc » …) s’avèrera exact !!!

      Bien cordialement
      Yann