Maurice Tillieux nous fait un Signe : quel Ange !

Cela est bien parti pour devenir une tradition : faisant régulièrement partie des toutes dernières parutions des fêtes de Noël et du Nouvel An, l’ultime album de l’année à être chroniqué sur BDzoom.com est, une fois de plus, l’une des pépites patrimoniales des éditions de l’Élan ! (1) Cela fait tout juste 20 ans que cette structure se consacre particulièrement à la mise en avant de l’œuvre de l’immense Maurice Tillieux : un artiste emblématique du journal Spirou — pour son enquêteur Gil Jourdan —, mais aussi des Héroïc-Albums avec le détective Félix, présent dans 67 histoires de 12 ou 13 planches (entre 1949 et 1956). Vous ne le saviez peut-être pas, mais ce personnage a connu une seconde vie sous le patronyme d’Ange Signe, dans divers autres magazines, entre 1958 et 1966 : voilà donc de quoi faire saliver les collectionneurs !

Sises à Waterloo, les éditions de l’Élan sont dirigées par Daniel Depessemier : le créateur de cette petite entreprise belge. Avec la complicité de son camarade Bruno Senny, il est l’auteur d’un copieux et fort instructif dossier (abondamment illustré par des documents quasiment inédits) qui précède les quatre longues histoires proposées dans ce bel album de 147 pages, dont les planches imprimées en couleurs ou en bichromie ont été soigneusement restaurées.

La série « Ange Signe » a été éditée dans les magazines français Ima : l’ami des jeunes en 1958 ou L’Intrépide en 1961 et 1962, dans Récréation (supplément jeunesse du quotidien belge La Dernière Heure) entre 1960 et 1966, ou encore dans Samedi Jeunesse en 1964, et compte en tout 18 aventures peu connues, reprenant certaines enquêtes de Félix.

Elles ont été remontées ou découpées, voire modernisées, et même partiellement redessinées par les assistants qu’employait le maître, à l’époque : Bob de Groot, Jean-Marie Brouyère et Jean-Pol van den Broeck.

L’éditeur a compilé ici les quatre récits qui ont le plus d’intérêt pour les lecteurs qui ont déjà l’intégrale des « Félix » publiée en 11 tomes par l’Élan : ceux qui comportent le plus de changements par rapport aux épisodes originels, lesquels étaient souvent bien plus bavards.

Il s’agit des 32 pages du « Démon vert » dans Ima en 1958, ainsi que des 18 pages de « La Résurrection du Potomac », des 37 pages d’« Aventures aux Amériques » et des 22 pages du « Roi et le colonel » (cosignées avec Bob de Groot) dans Récréation en 1963 : à noter que, dans les deux dernières, Ange Signe garde le physique de Félix, contrairement aux autres récits où il ressemble plus à un Gil Jourdan portant des lunettes.

Si les trois premières histoires avaient déjà été éditées en 2008 et 2011 par l’Élan en deux albums brochés, épuisés depuis bien longtemps, « Le Roi et le colonel » est totalement inédit sous cette forme.

Bien entendu, l’éditeur va continuer, à son rythme, de promotionner l’œuvre de Maurice Tillieux avec de nouveaux et qualitatifs ouvrages patrimoniaux de leur idole : à commencer par une version augmentée de son « Monsieur Balourd » qui était un travail de commande pour l’ANPAT (Association nationale pour la prévention des accidents du travail).

Entre 1954 et 1964, Tillieux — qui atteignait alors des sommets sur le plan graphique — y produit environ 200 strips mettant un personnage qui n’en loupe pas une.

L’album souple d’origine proposé par L’Élan n’avait été imprimé sommairement qu’à 800 exemplaires en 2007 et reste très recherché par les amateurs.

Gilles RATIER 

(1) Voir nos autres articles sur les productions des éditions de l’Élan : Du Tillieux réaliste !Mission accomplie pour les éditions de l’Élan, avec la publication du tome 11 de l’intégrale « Félix » !Et de dix pour l’intégrale « Félix » !Un « Félix » de Tillieux à mettre sous le sapin !Tillieux, Goscinny et Charlier en majesté…« Félix » a toujours autant d’Élan !Du patrimoine érudit…Enfin, une nouvelle intégrale pour « Félix » de Maurice Tillieux !Les couvertures de « Félix » en intégrale…. , De quelques nouveautés franco-belges venant tout droit du passé…Revue de détail des dernières nouveautés du passé de Tintin ou de Spirou !Un nouvel Élan pour Maurice Tillieux ou L’envers des planches de Maurice Tillieux.

« Ange Signe » par Maurice Tillieux

Éditions de l’Élan (42 €) — EAN : 978-2-931072-04-2

Parution 15 décembre 2022

Galerie

3 réponses à Maurice Tillieux nous fait un Signe : quel Ange !

  1. PATYDOC dit :

    Il faudrait dire à M. Depessemier que Longwy est en Meurthe-et-Moselle et certainement pas dans les Ardennes ! …En ce qui concerne l’utilisation du matériel d’origine, c’est plus que nébuleux ! je crois que les éditions de l’Elan ont décidé d’une version d’origine par épisode et s’en sont tenues là ; ce qui est peut -être dommage car en multipliant les sources elles auraient pu offrir au lecteur plus de pages en quadrichromie !

  2. francois d dit :

    Longwy se trouve juste de l’autre côté de la frontière belge (1 à 2 km), effectivement dans le département de la Meurthe-et-Moselle (France), mais je crois que le rédacteur a voulu dire « en Ardenne » (la région belge) et pas dans le département des Ardennes. C’est une faute que font beaucoup de mes concitoyens : dire ou écrire « les Ardennes » au lieu de « l’Ardenne » pour nommer cette partie du territoire belge.
    fd

    • PATYDOC dit :

      Cher voisin, même à propos du massif des Ardennes, je vois en effet que la Gaume chez vous est considérée comme en faisant partie, mais chez nous, les Ardennes s’arrêtent dans la région de Stenay (une ancienne capitale mérovingienne, comme Courtrai et Tournai chez vous). Tout cela n’est pas bien grave !