Du Tranchand d’avant Pica, mais en tirages très limités…

L’ABDL conduite par l’infatigable Hubert Holle (qui fut, en son temps — au début des années quatre-vingt —, le leader charismatique du fanzine À l’aise) propose, depuis quelques années, des albums au format A3 dos toilé : simili de planches originales d’auteurs comme Martial, Pierre Frisano, Érik ou Ramón Monzón (1), vendus uniquement par souscription. Aujourd’hui, pour la production 2020, c’est Pierre Tranchand, alias Pica, qui a accepté de regarder dans ses fonds de tiroirs pour bénéficier de ces très belles réalisations artisanales. Au programme : deux albums de « Smith et Wesson » et un de « Marine », avec une histoire de 30 pages jamais parues nulle part ailleurs (ni dans les revues ni en albums).

Avec son complice François Corteggiani pour les scénarios, Pierre Tranchand (qui signera bien plus tard Pica son best-seller « Les Profs » chez Bamboo) a créé « Marine » pour Pif gadget en 1979, après avoir publié quelques cartes blanches dans Spirou et participé à des revues comme Pistil (« Dorothée » ou « L’Agence Duplumeau »), Trio (« Ceux de la forêt »), Triolo (« Diogène ») ou Djin (« Chafouin et Baluchon » également avec Corteggiani).

Dessin inédit de Pierre Tranchand.

Les aventures de cette charmante petite flibustière ventriloque se poursuivront dans Le Journal de Mickey à partir de 1984, puis dans Hello Bédé six années plus tard : le tout étant recueilli dans des albums proposés chez Hachette, au Lombard, puis chez Clair de lune.

C’est l’histoire de sa rencontre avec ses acolytes que raconte ce récit totalement inédit redécouvert par Tranchand et dont l’ABDL propose un tirage très très limité.

L’album fera 54 pages : les 30 originales, plus une autre refaite avec quelques modifications, étant complétées par quatre récits supplémentaires de six planches.Toujours pour Pif gadget, mais en 1982, les deux complices animeront « Smith et Wesson » : une série de gags délirants se déroulant au Far West qui aura l’honneur de cinq albums chez Hachette, puis Soleil.

Les cinq recueils d’entre 60 et 70 pages chacun qui seront édités par Hubert Holle en contiendront la quasi-intégralité, à l’exception de quelques planches perdues ou données, et donc non reproduites, puisque le but est de partir des pages originales.

Les deux premiers sont donc prêts à être imprimés : l’un ne proposant que des gags, l’autre des histoires courtes.Enfin, l’ABDL réédite également, sur le même principe (mais au format à l’italienne), un petit album de 44 pages à couverture noire paru chez Week-end doux en 1992 et tiré à 1 800 exemplaires à l’époque, dû à Ramón Monzón : « C’est pas sorcier », sur scénario de Ludovic Joffrain et de Philippe Larbier (l’auteur des « Petits mythos »).

Le prix est de 40 € (frais de port compris avec envoi Colissimo Signature ou autre possibilité) pour chaque album, et pour une commande des quatre recueils vous en aurez pour 140 €.Enfin, sachez que les quatre albums publiés l’an passé (dus à René Pellos, Ramón Monzón, Jihèm et Marc-André) peuvent être réédités à la demande.

Pour plus de renseignements, contactez directement Hubert Holle : hubertholle@orange.fr ou 0681895989. (2)

 Gilles RATIER

(1)   Voir Disparition de Martial !, Hommage à Pierre Frisano…, Érik le prolifique ! (première partie), Érik le prolifique ! (deuxième partie), Ramón Monzón, un talent oublié… (première partie) et Ramón Monzón, un talent oublié… (deuxième et dernière partie).

(2) Voir nos autres articles sur les productions de l’ABDL : Pierre Frisano réédité à l’ABDL et chez Regards et Les dernières nouveautés du passé franco-belge !.

Galerie

4 réponses à Du Tranchand d’avant Pica, mais en tirages très limités…

  1. Marcel dit :

    J’ai une petite question : cet inédit de Marine semble graphiquement assez ancien. Il a été dessiné avant le début dans Pif ?… Et surtout, il était destiné à quel support à la base ?… Parce qu’à voir la planche que vous proposez, ça semble destiné à un format poche (3 bandes, peu de cases).

    • Pierre Tranchand dit :

      Bonjour,
      Il s’agit d’une histoire prévue à l’origine pour un Pif Parade et qui n’est jamais parue.
      Elle a été dessinée avant la première histoire parue dans Pif Gadget.
      Ce sont donc les premières planches de Marine : je ne sais même pas si le personnage s’appelait Marine alors…
      Je n’ai rien retouché, c’est le dessin avec tous les défauts du débutant que j’étais…
      Pierre Tranchand

      • Hubert HOLLE dit :

        Bonjour Marcel,
        La réponse de Pierre Tranchand doit vous satisfaire. C »est l’histoire où elle fait connaissance de ses partenaires et qu’elle devient « pirate ». Mais il y aura 31 pages car une planche a été refaite légèrement différente et je l’incorpore à l’album.
        Hubert HOLLE

      • Marcel dit :

        Bonjour,

        Du coup, je comprends mieux le format poche.
        Un débutant avec quand même déjà une sacrée patte.
        Merci beaucoup de votre réponse.