Pour les étrennes des pré-ados, ados et post-ados, toujours des bandes dessinées ! What Else ?

Après nos conseils d’achat pour les étrennes des plus jeunes lecteurs, voici ceux pour des lecteurs confirmés : du collège et du lycée. Avec une liste de 21 titres vous pourrez faire votre choix, de quoi avoir une reconnaissance, sinon éternelle, du moins pour toute l’année 2017 !

Dans un article précédent, nous vous avons donné 15 idées d’étrennes pour les plus jeunes lecteurs.

Dans le souci de vous aider à choisir le meilleur pour les étrennes des plus grands, nous vous présentons 21 titres qui ont retenu notre attention, en plus de notre sélection hebdomadaire dans la rubrique jeunesse.

De plus en plus de succès du 9e art sont adaptés pour le grand écran. Il y a deux ans, Julien Neel réalisait lui-même le film « Lou », d’après sa série à succès, vendue à 2,5 millions d’exemplaires.

Dans le tome 7, la jeune héroïne emmène ses copines à Mortebouse, sur la terre de ses ancêtres, là où la 4G est inexistante. Au programme, la construction d’une cabane sur le terrain de sa grand-mère.

En plus ronde, Tamara est une héroïne, du même âge que Lou, qui a réussi son passage au cinéma. Les éditions Dupuis ont publié, à l’automne, à l’occasion de la sortie du film, une édition spéciale et augmentée du tome 7 de la série qui a inspiré le long-métrage : avec Héloïse Martin dans le rôle principal, Sylvie Testud dans celui de la mère et Bruno Solomone dans celui du père.

logo Seuls

C’est début 2017 que sortira l’adaptation de la très surprenante série « Seuls » de Gazzotti et Vehlman, l’un des chouchous de notre rubrique jeunesse. Aux 10 volumes déjà sur le marché, les éditions Dupuis ont eu la bonne idée d’ajouter une intégrale. Le premier volume reprend les cinq premiers tomes de la série, on attend avec impatience le second volume !

Dans le sens contraire, des blockbusters cinématographiques renouvellent leur public par des adaptations en bandes dessinées. La saga « Star Wars » se prête on ne peut mieux à ce système cross-média. Le deuxième épisode de la prélogie – « Star Wars : L’Attaque des clones » – a ainsi été adapté dans une bande dessine inédite et spécialement réalisée à l’intention d’un lectorat tout public.

Il existe beaucoup d’excellentes bandes dessinées pour le niveau collège. Dans un univers résolument féminin, trois titres sortent du lot :

- « Les Sisters », une série de onze albums de planche-gag autour de la vie d’une fratrie de deux filles,

- « Alyssa », quatre albums déjà sur la vie d’une surdouée infiltrée dans un collège normal,

- « Sorcières Sorcières », très belle série gentiment fantastique dont nous vous avons déjà entretenu ici.

 

 

« Le Maître des tapis » est un joli conte russe livré dans un bel écrin par les éditions Delcourt. Deux auteurs ont uni leurs talents pour ce récit d’amour fantastique pour filles et garçons : le romancier Olivier Bleys au scénario et Alexis Nesme au dessin à qui on doit la remarquable adaptation de Jules Verne « Les Enfants du capitaine Grant ».

Dans le registre de l’humour, nous avons retenu le quinzième volume de « Game Over », le spin-off de « Kid Paddle ».

Sous la houlette de Midam, les mésaventures du Petit Barbare et de son inaccessible princesse ont déjà été vendues à plus de 1,5 millions d’exemplaires.

Dans le genre aventure, plus ou moins fantastique, le choix s’est avéré plus délicat. Ce n’est pas moins de six titres que nous vous proposons dans cette chronique de rattrapage. Un manga cultissime tout d’abord, publié dans un format luxueux par Soleil manga : l’intégrale d’un épisode populaire de la légende de Zelda, d’après le jeu vidéo « Ocarina of Time ».

Chez le même éditeur, dans la toujours impeccable collection Métamorphose, le premier volume de « Nils » est remarquable par sa création d’un univers entre celui de la mythologie scandinave et le meilleur des œuvres de Miyazaki.

Pour retrouver le Paris du début du XXe siècle, nous vous renvoyons aux deux premiers volumes de séries pleines de promesses : « L’Écureuil » et « Une aventure des Spectaculaires ».

Il est utile de rappeler ici, la suite de séries dont nous vous signalé la qualité auparavant comme « Les Mondes cachés », « La Confrérie secrète » confirme tout le bien que nous pensions du premier tome de « L’Arbre forêt », quant au premier

Cases Les Spectaculaires

volume de la nouvelle tétralogie « Le Masque de Fudo », il dispose de toutes les qualités de « La Légende des Nuées écarlates » : la précédente œuvre de Saverio Tenuta.

Terminons cette dernière chronique de l’année par six bandes dessinées à destination des plus grands de nos petits. BD d’une grande sensibilité, « Antoine et la fille trop bien » s’adresse aux plus romantiques. Pour les amoureux des chats, les cinq ultimes « Comptines malfaisantes » de Guillaume Bianco nous révèlent, entre onirisme et humour, cinq histoires de matous pas comme les autres. À la suite de sa sublime adaptation sous forme d’un roman illustré « Alice aux pays des merveilles », Benjamin Lacombe, auteur phare de la nouvelle illustration française,  nous livre, avec « Alice, de l’autre côté du miroir », la fin d’un diptyque de toute beauté. La romancière Virginia Woolf affirmait à propos de l’œuvre de Lewis Caroll : « Les deux « Alice » ne sont pas des livres pour enfants mais plutôt les seuls livres pour lesquels nous devenons enfants. »

Les Comptines malfaisantes T III page 11

Impossible de passer sous silence la fin de « De cape et de crocs » : la série mythique de Masbou et Ayroles.

Du panache, beaucoup de panache, de l’humour, des dialogues subtilement Grand siècle et des planches de toute splendeur illuminent le tome 12 de la série. « Si ce n’est toi… » clôt le diptyque consacré au lapin Eusèbe et définitivement, pour l’instant, l’univers dans lequel se sont épanouis le renard Armand de Maupertuis et le loup Don Lope.

 

De Cape et de crocs T12 case page 3

Il nous faut évoquer maintenant une autre œuvre magistrale : la dernière du dieu des mangas Osamu Tezuka. Les éditions Flblb rendent enfin disponible en français « Néo Faust » : une transposition du mythe de Faust dans le Japon contemporain. Cet ultime manga du maître du genre peut aussi se concevoir comme une relecture symbolique de la vie d’un des plus grands génies de la bande dessinée.

Terminons sur une note un peu amère pour nos chères têtes blondes avec un rappel de la fin des vacances et de la reprise des cours en signalant que les éditions Petit à Petit adaptent astucieusement les grands classiques de notre scène théâtrale. On peut ainsi (re)découvrir le texte original du «  Cid »,  la pièce de Pierre Corneille, dans un petit album bien fait, complété d’un utile dossier pédagogique.

 

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Lou T7 : La Cabane » par Julien Neel

Éditions Glénat (9,99 €) – ISBN : 978-2-344-00996-3

« Tamara, la revanche d’une ronde ! » par Christian Darasse et Zidrou

Éditions Delcourt (14,50 €) – ISBN : 978-2-7560-6475-8

 « Seuls : l’intégrale du cycle 1 » par Bruno Gazzotti et Fabien Vehlman

 

Éditions Dupuis (35 €) – ISBN : 978-2-8001-4857-1

 « Star Wars : L’Attaque des clones » d’après le film de George Lucas

Éditions Delcourt (12,50 €) – ISBN : 978-2-7560-7330-9

 « Alyssa T4 : Science et conscience » par Rebecca Morse et Isabelle Bauthan

Éditions Soleil (10,95 €) – ISBN : 978-2-3020-5375-5

« Les Sisters T11 : C’est dans sa nature » par William et Christophe Casenove

Éditions Bamboo (10,60 €) – ISBN : 978-2-81894-037-2

De Cape et de crocs T12 case page 1

« Sorcière sorcières T3 : Le Mystère des trois marchands » par Lucile Thibaudier et Joris Chamblain

Éditions Kennes ( ? €) – ISBN : 978-2-8759-0322-1

« Le Maitre des tapis » par Alexis Nesme et Olivier Bleys

Éditions Delcourt (14,50 €) – ISBN : 978-2-7560-6929-6

« Game Over T15: Very Bad Trip par Midam, Adam et Patelin

Éditions Glénat-Mad Fabrik (10,95 €) – ISBN : 978-2-7234-9979-8

 

« The Legend of Zelda : Ocarina of Time » par Akira Himekawa

Néo Faust page 292

Éditions Soleil (19,99 €) – ISBN : 978-2-302-05421-9

 « Nils T1 : Les Élémentaires » par Antoine Carrion et Jérôme Hamon

Éditions Soleil, collection Métamorphose (14,95 €) – ISBN : 978-2-302-05598-8

« L’Écureuil T1 : Un démon sur les toits » par Lou Bonelli, Benjamin Mialet et Fabien Grolleau

Éditions Sarbacane (14,50 €) – ISBN : 978-2-8486-5887-2

« Une aventure des Spectaculaires T1 : Le Cabaret des Ombres » par Arnaud Poitevin et Régis Hautière

Éditions Rue de Sèvres (14,00 €) – ISBN : 978-2-302-04848-5

 

« Les Mondes cachés : La Confrérie secrète » par Silvio Camboni et Denis-Pierre Filippi

Éditions Les Humanoïdes associés (13,95 €) – ISBN : 978-2-7316-6935-0

« Le Masque de Fudo T1 : Brume » par Saverio Tenuta

Éditions Les Humanoïdes associés (13,95 €) – ISBN : 978-2-7316-5167-6

 « Antoine et la fille trop bien » par Alexandre Franc

Éditions Sarbacane (13,90 €) – ISBN : 978-2-8486-5868-1

« Billy Brouillard : Les Comptines malfaisantes T3 : Histoires de chats » par Guillaume Bianco

Antoine et la fille trop bien page 47

Éditions Soleil, collection Métamorphose (18,95 €) – ISBN : 978-2-302-05598-8

« Alice, de l’autre côté du miroir » par Benjamin Lacombe

Éditions Soleil, collection Métamorphose (29,95 €) – ISBN : 978-2-302-05597-1

« De cape et de crocs T12 : Si ce n’est toi… » par Jean-Luc Masbou et Alain Ayroles

Éditions Delcourt (14,50 €) – ISBN : 978-2-7560-6475-8

« Néo Faust » par Osamu Tezuka

Éditions Flblb (20,00 €) – ISBN : 978-2-35761-112-2

 

 

L' écureuil p 25

 

« Le Cid » par Jean-Louis Mennetrier, Christophe Billard, Olivier Petit et Pierre Corneille

Éditions petit à Petit (10,00 €) – ISBN : 979-10-95670-16-2

Galerie

Les commentaires sont fermés.