« Game over T13 : Toxic affair» par Midam, Adam et Patelin

Loisir favori des jeunes et des adolescents, le jeu vidéo est le sujet de plusieurs bandes dessinées jeunesse. Ainsi, le Petit Barbare, double dans les jeux vidéo de Kid Paddle, est-il l’antihéros récurrent de la série à succès « Game Over » : une série de planches gags qui se terminent mal, toujours de manière sanglante, pour lui ou pour la pauvre princesse qu’il cherche désespérément à sauver.

Déjà le treizième volume de « Game Over », la série spin-off de « Kid Paddle ». Dans ce best-seller, depuis longtemps repéré dans notre rubrique « Meilleures ventes », le héros, c’est le Petit Barbare : avatar dans les jeux vidéo de Kid Paddle. Il est sans cesse occupé à défendre une princesse et à affronter mille dangers et, notamment, les redoutables Blorks. Plus laids, cruels et vicieux les uns que les autres, ils vont le poursuivre jusqu’au « game over » final et systématique. Le double virtuel de Kid Paddle n’a peur de rien. Il a déjà fini transpercé, dévoré, noyé, désintégré, mais continue à revenir pour de nouvelles aventures.

Game over T13 page 3

Après avoir observé le monde du jeu vidéo vu de l’intérieur et de l’extérieur avec Kid Paddle, c’est de l’intérieur même des scénarios de jeux vidéo que sont vus les personnages. C’est vraiment distrayant, surtout pour les plus jeunes, d’autant que les planches-gag sont quasiment toutes muettes (les pérégrinations virtuelles du Petit Barbare sont sans paroles, mais non sans bruitages). Cela permet même à des non-lecteurs d’en apprécier les principales péripéties.

À noter que Midam est assisté de Patelin au scénario et d’Adam au dessin. Il fait même appel à des scénaristes, en herbe ou confirmés, pour de nouvelles idées de gags, muets et trashs, sur le site www.gameoverforever.com.

Si vous avez des idées pour faire mourir une nouvelle fois, de manière hilarante, le Petit Barbare et sa dulcinée, n’hésitez pas, devenez scénariste de « Game Over », c’est possible grâce à la première expérience de « crowdsourcing » en bande dessinée !

Game over T13 page 36

Chez le même éditeur – Glénat –, pour des lecteurs un peu plus jeunes, nous vous conseillons la lecture du troisième volume de « Tib et Tatoum ». Cette sympathique et espiègle série enfantine se base sur un couple improbable : un jeune garçon maladroit et un petit dinosaure venu d’on ne sait où. L’humour léger et le dessin moderne de cette série plairont à un vaste public et notamment aux plus jeunes des lecteurs.

Tib etTatoum T3 page 3

Au temps de la préhistoire Tib est un petit garçon qui vit dans le clan du Grand Rocher. Il attire constamment les moqueries des autres enfants à cause d’une tache de naissance autour de l’œil. Solitaire, il découvre au cours d’une balade un dinosaure tout rouge avec une tache blanche autour de l’œil. Il s’en fait un ami, encombrant, certes, mais un ami quand même. Les autres membres du clan ne croient pas à l’existence de Tatoum qui sait se faire très discret. Il est vrai que tout le monde sait que les dinosaures ont disparu depuis longtemps.

Tib et Tatoum T3 page 4

Dans cet épisode, Tatoum fait découvrir à Tib une caverne secrète cachée derrière une cascade où ils peuvent se retrouver incognito. Pendant ce temps, la vie au clan est chamboulée depuis que le tailleur de pierre s’est pris un coup sur la tête. Pour remédier à la situation, le meilleur artisan de la région est appelé en renfort. Tout le monde est surpris en constatant qu’il s’agit d’une jeune femme. Beaucoup d’aventures et de péripéties qui font accepter, petit à petit, Tatoum par le reste du clan.

Tib et Tatoum T3 la grotte secrète

Dans un tout autre registre, un petit mot sur les débuts d’une série dynamique, adaptation d’un jeu vidéo à succès par des auteurs états-uniens, spécialistes du comics de super-héros ; le scénariste Ron Marz a, ainsi, travaillé sur « Silver Surfer », « Green Lantern » ou « Batman/Aliens ». Elle s’adresse à un jeune public en quête d’aventures et de combats spectaculaires.

Skylanders T1 page 3

Dans un monde d’heroic-fantasy, alors que les Skylanders, petits combattants dotés de super pouvoirs, retournent à la Skylanders Academy, ils découvrent que leur ennemi, Kaos le prince déchu, est à bord du vaisseau. Flynn, le pilote, est victime d’un sort et saute de l’appareil en plein vol. Kaos a un plan machiavélique, il compte détruire la Skylanders Academy de l’intérieur, en prenant l’apparence du gentil Weeruptor. Il échoue, bien sûr, dans sa tentative de renverser l’ordre établi. De quoi satisfaire de jeunes lecteurs habitués à ce monde virtuel par l’intermédiaire de jeux vidéo pour console.

Des bandes dessinées jeunesse très différentes pour nos chères têtes blondes. De quoi satisfaire des lectorats forts divers réunis par l’envie de lire de bonnes bandes dessinées.

 

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Game Over T13 : Toxic affair » par Midam, Adam et Patelin

Éditions Glénat/Mad Fabrik  (10,95 €) – ISBN : 978-2-7234-9977-4

« Tib et Tatoum T3 : Tout le monde sourit ! » par Bannister et Grimaldi

Éditions Glénat (9,99 €) – ISBN : 978-2-344-00733-4

« Skylanders T1 : Petits mais costauds » par Mike Bowden, David Baldeon, Ron Marz et David Rodriguez

Éditions Glénat (9,99 €) – ISBN : 978-2-344-00953-6

Galerie

Les commentaires sont fermés.