La boutique de Charlie !

Un mois après les tragiques événements survenus à Charlie Hebdo, il nous a semblé intéressant de faire le point sur ce qui a été publié à ce sujet. Bien entendu, tout ne figure pas dans cette liste que nous vous invitons à compléter par vos messages.

Spirou édition spéciale : étonnant numéro de Spirou où 150 auteurs rendent hommage à leurs confrères disparus ; une performance, puisque publié dès le 16 janvier, dont avons déjà parlé dans l’une de nos actus ; voir Spirou : « Je suis Charlie » ! (52 pages en couleurs, 2,40 €, en kiosque).

Siné Mensuel : pas rancunier pour un sou, Siné publie un numéro hors série de son mensuel où l’ensemble de ses collaborateurs rend un vibrant hommage à l’équipe de Charlie (8 pages format tabloïd, 2 €).

Casemate hors série. 277 auteurs, et pas des moindres, rendent hommage à Charlie dans ce copieux tabloïd de 32 pages au prix imbattable, bourré de dessins (32 pages, 2 €, en kiosque).

Zoo n° 1 : ce tabloïd reprend, pour l’occasion, le titre d’un journal publié jadis par le professeur Choron (ne pas confondre avec l’actuelle revue de critiques BD portant le même nom) ; des textes et des dessins repris ça et là, à l’instar de deux entretiens passionnants avec Wolinski et Charb (16 pages, 3 €, PHPC, 75543 Paris cedex 11).

Le Monde des médias n° 21 : numéro entièrement dédié à Charlie de ce bimestriel dont la polémique, parfois glauque, est le terreau (8 pages format journal, 3,80 euros, 67, rue Saint-Jacques, 75005 Paris).

Paris-Match n° 3426 et 3427 — : ces deux livraisons de l’hebdomadaire auquel collaborait toujours Wolinski consacrent de copieux dossiers à la tragédie, illustrés de dessins et de photos (120 pages, 2,50 €).

Elle n° 3603 : sous une couverture de Soledad, l’hebdomadaire féminin propose un dossier au ton original consacré aux 17 disparus des 7 et 9 janvier (144 pages, 2,20 €).

Le Canard enchaîné n° 4916 : le palmipède rend hommage à son dessinateur Cabu et propose une double page de dessins (8 pages, 1,20 €).

L’Obs n° 2619 : « Continuons le combat ! » proclame la Une de ce numéro spécial qui consacre de nombreuses pages à Charlie (116 pages, 3,90 €).

Gala n° 1127 : étonnant choix de l’hebdomadaire people qui publie, en Une, une photo où trônent Cabu et Wolinski ; un dossier aux nombreuses photographies est consacré aux auteurs de Charlie Hebdo… et ça continue dans la livraison suivante (92 pages, 2,50 €).

Marianne n° 925 : l’hebdomadaire qui publiait Tignous ouvre ses pages à l’événement avec un dossier qui se poursuit dans le numéro suivant (92 pages, 3 €).

Spécial Charlie Hebdo : deux numéros portant ce titre (et une discrète mention France Mag) ont été livrés en kiosques quelques jours après les événements ; une présentation luxueuse, pas la moindre signature, des documents puisés dans la presse, une opération sans doute plus commerciale qu’émotionnelle (68 pages, 4,95 €, pas d’adresse, mais apparemment conçu en Belgique).

L’Écho des savanes n° 331 : Claude Maggiori, ami de Wolinski depuis longtemps, propose de larges extraits de l’album « Pitié pour Wolinski » publié en 2010 chez Drugstore/Glénat ; ouvrage encore disponible où Wolinski raconte sa vie en BD et dont la lecture est recommandée (100 pages, 4,90 €, toujours en kiosque).

Psikopat n° 272 : émouvant numéro du mensuel de Carali, vieux complice de l’équipe de Charlie, qui consacre pratiquement toute la livraison aux auteurs disparus, sous une couverture de Coco (68 pages, 5 €, en kiosque jusqu’au 5 mars)

Les Inrockuptibles n° 1002 : outre des dossiers copieux dans ses précédents numéros, cette livraison du 11 février fait le point sur l’avenir de Charlie et publie un entretien édifiant avec Riss, son nouveau patron (108 pages, 3,50 €, en kiosque jusqu’au 17 février).

— « La BD est Charlie » : pavé multi éditeur, coordonné par Glénat, proposant plus de 400 dessins dont on peut regretter la présentation un peu froide sur papier glacé (178 pages, 10 €, en kiosque et librairies) ; voir : La BD est Charlie !.

Il faut ajouter à cette liste non exhaustive la presse quotidienne, de L’Humanité au Figaro (excellents dossiers), en passant par L’Équipe (plusieurs numéros avec un dessin à la Une), Libération (qui héberge l’équipe de Charlie et dont on retiendra le n° 10463, spécial Angoulême), Le Monde, Aujourd’hui en France, La Croix, Le Journal du dimancheJe dois reconnaître qu’après plus de 45 ans d’actus BD dans divers supports, je n’avais jamais connu une telle déferlante médiatique… Et ce n’est probablement pas terminé !

Henri FILIPPINI

PS : Pour finir cet article en beauté, voici deux pages que Christophe Lazé nous a gentiment envoyées et qui paraitrons dans le magazine Union du mois de mars.

Galerie

2 réponses à La boutique de Charlie !

  1. Marcel dit :

    Si je puis me permettre, le « retour » de Zoo est une escroquerie anonyme dans le but de se faire du pognon sur le dos d’un drame (beaucoup de media en ont parle au moment de sa publication).
    Je vous livre le communique des anciens de Zoo, qui n’ont pas donne leur accord pour cette publication :
    « Les anciens collaborateurs de Zoo (Berth, Faujour, Martin, Vuillemin) tiennent à informer les familles des victimes qu’ils déclinent toute responsabilité dans l’édition de ce journal reprenant notamment des interviews de Wolinski et de Charb qui n’ont jamais été commandées ni publiées par la rédaction de Zoo. Ils demandent aussi aux éventuels acheteurs de ne pas s’abonner à cette publication qui se révèle être une escroquerie et se réservent le droit de poursuites judiciaires envers le charognard qui a édité cet étron. »

  2. Michel Dartay dit :

    Je suis Charlie et ZOO vient de sortir un second numéro qui ne laisse pas indifférent:
    http://www.lesinrocks.com/2015/02/28/actualite/le-faux-journal-zoo-recidive-en-kiosque-fluide-glacial-porte-plainte-11566787/