Vous connaissez January Jones ?

Pas la ravissante actrice américaine connue principalement pour le rôle d’Elizabeth Draper dans la série télévisée « Mad Men », mais la non moins charmante héroïne d’Eric Heuvel (aux dessins) et Martin Lodewijk (pour les scénarios) : une pilote de l’entre-deux-guerres, sorte d’Indiana Jones au féminin, qui fit les beaux jours des revues de bandes dessinées hollandaises, à partir de 1986. Les éditions BD Must vont en proposer l’intégrale en six albums, dont trois inédits traduits pour la première fois en français, au prochain festival d’Angoulême.

Publiées à l’origine dans le quotidien Algemeen Dagblad, puis dans le magazine SjoSji (raccourci de Sjors en Sjimmie Stripblad Extra, le nom du bimensuel Eppo à l’époque), ces très divertissantes aventures réalisées dans un style très « ligne claire » ont été recueillies sous forme d’albums par les éditions Big Balloon, entre 1987 et 1995. Depuis 2009, à la demande de nombreux lecteurs, elles reviennent plus régulièrement dans les pages du nouvel Eppo.

En France, nous n’avions eu droit qu’aux trois premiers épisodes publiés directement en albums : « Course contre la mort » aux éditions Milan en 1987 (la série avait alors été traduite « Jenny Jones »), « Le Crâne de Mkwawa » et « Le Trésor du roi Salomon » chez Glénat, en 1991 et 1993. Ces trois histoires seront évidemment reprises par les éditeurs belges de BD Must, avec les trois plus récents récits : « Le Scénario Pinkerton », « Les Cornes du taureau » et « Le Tombeau du Zeppelin ».

Ces six beaux albums avec ex-libris numérotés et signés, dont la présentation s’apparente à celle de leurs traductions des « Franka » d’Henk Kuijpers (voir « Franka » d’Henk Kuijpers ou « Franka » T5 à 8 par Henk Kuijpers) ou des « Steve Severin » de René Follet (voir L’intégrale de « Steve Severin » de René Follet en 9 albums noir et blanc, à paraître en septembre chez BD Must !), seront, en particulier, en vente sur leur immense stand de plus de vingt mètres loué pour le festival d’Angoulême.

Les éditeurs feront venir, pour l’occasion, des auteurs que l’on n’a peu l’occasion de voir sur les territoires francophones comme l’Anglais Garen Ewing (voir La « ligne claire » n’est pas dépassée…), le Flamand Thomas Du Caju (voir À la rencontre des auteurs de la série « Betty & Dodge » du dessinateur Thomas Du Caju et des scénaristes Jean-Claude Van Rijckeghem et Pat Van Beirs) et, bien entendu, les Hollandais Vano et Eric Heuvel (voir aussi « Le Mystère du temps » T1 à 4 par Eric Heuvel et Frits Jonker) : ne ratez pas le rendez-vous !

Gilles RATIERTraduction de petit hommage d'Eric Heuvel :- Regardez Miss Jones, voici le jeune homme dont je vous ai parlé.  - Je vois ce que vous voulez dire. Une ligne parfaite où on reconnait le style du maître. Mon dessinateur a beaucoup à apprendre de lui...

Traduction de ce petit hommage d’Eric Heuvel : – Regardez Miss Jones, voici le jeune homme dont je vous ai parlé. – Je vois ce que vous voulez dire. Une ligne parfaite où on reconnait le style du maître. Mon dessinateur a beaucoup à apprendre de lui…

Eric Heuvel avec une "vraie" January Jones.

Galerie

Une réponse à Vous connaissez January Jones ?

  1. Je ne connaissais pas ! Comme il y a un magasin de BD qui ouvre à côté de chez moi et que la médiathèque locale est bien achalandée, je vais aller à la pèche à la BD. Merci donc pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>