« Mon Camarade, Vaillant, Pif Gadget : l’histoire complète, 1901-1994 » : un nouvel ouvrage indispensable aux amateurs du 9e art !

Le 1er octobre paraîtra une nouvelle somme encyclopédique signée par Richard Médioni, racontant dans sa continuité, et pour la première fois, l’histoire de tous les journaux de bandes dessinées issus de la mouvance socialiste-révolutionnaires et communiste.

Les fidèles internautes de bdzoom.com connaissent bien Richard Médioni. Entré aux éditions Vaillant en 1968, l’ancien rédacteur en chef de Pif Gadget, entre 1971 et 1973, a également été, durant deux ans, rédacteur en chef du webzine Période Rouge, consacré à la période 1942-1973 de Vaillant et Pif gadget, et dont nous vous avons maintes fois relaté l’aventure.(1)

L’auteur, en 2003, de « Pif Gadget, la véritable histoire des origines à 1973 » s’est ici lancé dans un  récit dense de 560 pages, très richement illustré, explorant tour à tour, dans les détails, et au fil des 72 chapitres que compose son ouvrage, l’histoire chronologique des revues, des séries publiées dans les différents magazines et des auteurs y ayant contribué. Des pionniers  Jean-Pierre, proche de la C.G.T. et dont le premier numéro paraît en décembre 1901,  Les Petits Bonshommes,  Le Jeune Camarade, lié aux Jeunesses communistes jusqu’à Pif Gadget – dont l’auteur explique à la fois la splendeur et la décadence -, en passant par Mon Camarade, le premier grand journal de bande dessinée proche des communistes (créé en 1933 et dirigé par Georges Sadoul), Le Jeune Patriote pendant la guerre, et le mythique Vaillant, Richard Médioni explore en profondeur et avec verve tout ce pan de l’histoire du neuvième art.

Bien sur, la partie consacrée à Pif Gadget, que l’auteur a vécu de l’intérieur ou en restant totalement informé de son évolution, est sans doute la plus émouvante, Richard Médioni expliquant les raisons du succès d’un magazine vendu, à son heure de gloire, entre 500 000 et 650 000 exemplaires par semaine, celles du changement de stratégie fatal au titre et détaillant, pour la première fois, les conditions de la faillite du journal.

On pourrait presque regretter, au vu de sa finesse d’étude,  que l’auteur ne s’intéresse pas à la renaissance de Pif Gadget, entre 2004 et 2008 mais celui-ci s’en explique, arguant du manque de recul nécessaire pour une analyse objective de ce retour raté.

Laurent TURPIN

(1) Les vingt-cinq numéros de Période rouge ont été compilés en trois volumes reliés, avec des inédits, lesquels sont aujourd’hui totalement épuisés : on ne peut donc plus se les procurer ! À défaut, vous pouvez toujours consulter nos différents articles sur le sujet : http://bdzoom.com/spip.php?article4259, http://bdzoom.com/spip.php?article3997, http://bdzoom.com/spip.php?article3757, http://bdzoom.com/5321/actualites/periode-rouge-n°5-un-special-arnal-passionnant/ ou http://bdzoom.com/4734/patrimoine/le-coin-du-patrimoine-pif-gadget-periode-rouge/.

« Mon Camarade, Vaillant, Pif gadget : L’Histoire complète, 1901-1994 »

Éditions Vaillant Collector (39€) – ISBN 978-2-9519925-5-9

En cas de mauvais approvisionnement par votre libraire, vous pourrez, sans difficulté, vous procurer l’ouvrage sur amazon.fr ou, encore mieux, sur le site vaillant-collector.com

Galerie

6 réponses à « Mon Camarade, Vaillant, Pif Gadget : l’histoire complète, 1901-1994 » : un nouvel ouvrage indispensable aux amateurs du 9e art !

  1. Hello ! J’apporte 2 petit correctifs : Richard Medioni aurait eu du mal à entrer à Vaillant en 1948… car il n’était pas encore né (ou à peine !). C’est bien en 1968. Le site de la Fnac ne vend pas le livre, mais amazon.com fonctionne bien. Enfin, pour compléter l’info, voici le lien d’une petite vidéo avec Richard Médioni pour présenter le livre :
    http://www.dailymotion.com/video/xtoz4r_clip-livre-l-histoire-complete-1901-1994_creation
    Amicalement ! J-Luc

  2. salvatore biddau dit :

    bonjour
    Juste une petite question ce livre est-il un complément intéressant des 2 volumes sur les éditions Vaillant et Pif sortis il y a 2 ou 3 ans ou bien une compilation.
    bien à vous et bonne continuation
    sb

    • Laurent Turpin dit :

      Bonjour. Si vous retrouverez certains sujets déjà évoqués (on ne refait pas l’Histoire !) dans les ouvrages que vous citez, ceux ci ont été approfondis et complétés par toute une partie qui n’avait jamais été traitée sur les premiers magazines destinés à la jeunesse et apparentées au Parti Communiste. Donc, pour répondre à votre question, cet ouvrage n’est absolument pas une compilation !

  3. jaap de boer dit :

    Superbe ouvrage ! en tant que dessinateur BD ayant œuvré pour super hercule et fan inconsidéré de l’époque Pif Gadget, je voulais remercier l’auteur pour ce bouquin/pavé à lire et à relire. 555 pages de pur plaisir.