Tomes 2 et autres suites…

Vu l’intensité de la production d’albums de bande dessinée, en ce mois de septembre 2011, nous avons beaucoup de mal pour dégager le temps nécessaire à la chronique de tous ceux qui nous paraissent intéressants : c’est même pire que ça, nous n’avons même plus le temps de tout lire ce que l’on voudrait ! Cependant, il nous a semblé important de vous signaler les suites de titres que nous avons déjà plébiscités dans nos colonnes, qui méritent toujours autant le détour, mais qui ont eu la mauvaise idée de sortir en librairie pendant cette période faste !

Commençons par l’excellente conclusion du diptyque « L’Angélus », l’un des « Secrets » concocté par le prolifique scénariste Frank Giroud, pour les éditions Dupuis.

Toujours illustré avec magnificence par le trait chaleureux de l’Espagnol Homs, ce dernier volet nous permet d’en savoir plus sur Clovis, quadragénaire atteint d’un myélome. Découvrant qu’il partage certains traits biographiques avec Salvador Dali, peintre qui a réalisé d’autres versions du célèbre tableau de Millet qui l’a bouleversé, notre héros va être confronté à un secret enfoui au sein de sa propre famille… Voir notre chronique du premier tome : http://bdzoom.com/spip.php?article4309 !

Initiée également par Frank Giroud, la série à tiroirs « Destins », aux éditions Glénat, approche de sa conclusion puisqu’il n’y a plus que trois ouvrages, sur les quatorze prévus, à paraître, d’ici janvier 2012. Si toutes les contributions n’ont peut-être pas été aussi prometteuses que l’on aurait souhaité, saluons toutefois celle de Virginie Greiner et Daphné Collignon (voir notre chronique : http://bdzoom.com/spip.php?article4143), celle de Denis Lapière et Olivier Berlion et celle, toute récente, de Matz et Joseph Béhé avec « L’Ancêtre ». Ce onzième opus fait partie de la branche de « Destins » dans laquelle l’héroïne a renoncé à avouer sa culpabilité ; et il se révèle très original, dans le sens où il nous offre une plongée dans le passé esclavagiste d’un lord anglais ayant un rapport avec l’héroïne, laquelle redouble d’activités humanitaires en Afrique.

Un ouvrage, certes déroutant graphiquement et narrativement, mais qui apporte une pierre essentielle à l’intrigue, tout en pouvant se lire indépendamment du reste de la série !

Enfin, en attendant une autre salve de chroniques de suites indispensables (promis, on s’y attelle la semaine prochaine), mettons aussi en lumière le très beau deuxième et ultime opus d’« Amère patrie » : un récit historique et intimiste, très bien documenté, sur le combat d’une veuve de guerre contre le mensonge et la calomnie que Lax, seulement scénariste pour l’occasion, nous raconte avec son habituelle maîtrise narrative. Et cette histoire sans complaisance de deux jeunes gens jetés dans les mêmes tranchées de 1914 (un paysan français qui sera fusillé sur une fausse accusation et un chasseur sénégalais qui subira l’offense répétée du racisme ordinaire dans la France des années 1920) permet aussi de confirmer le talent de Frédéric Blier : un jeune dessinateur fraîchement sorti de l’école Émile Cohl de Lyon où enseigne son scénariste et référence graphique qui fut, lui aussi, un complice précieux pour Frank Giroud (ne serait-ce que sur « Azrayen’ » ou « La Fille aux ibis ») !

Voir notre chronique du volume 1 : http://bdzoom.com/spip.php?article2993 !

Gilles RATIER pour bdzoom.com

« Secrets : L’Angélus » T2 par Homs et Frank Giroud
Éditions Dupuis (13,95 €)

« Destins » T11 (« L’Ancêtre ») par Joseph Béhé, Matz et Frank Giroud
Éditions Glénat (13,50 €)

« Amère patrie » T2 par Frédéric Blier et Lax
Éditions Dupuis (14,95 €)

Galerie

Une réponse à Tomes 2 et autres suites…

  1. jiro dit :

    « L’angelus » est, à mon avis, le grand oublié des prix bd 2011 (et 2010 pour le 1er tome) !
    Avec « Abélard » et « Pain d’alouette » c’est pour moi le meilleur album de l’année…. encore que je n’ai pas lu les suites de « Magasin général » et « Le désespoir du singe » ni le dernier tome de « Jonathan »

    PS bravo pour la nouvelle présentation de votre site