Zoom sur les meilleures ventes de bandes dessinées du 13 octobre 2021

« Blacksad » T6 et « Le Spirou d’Émile Bravo » T4 s’imposent directement devant les derniers occupants des premières places du « Top 20 BD ». Les deux albums, qui s’emparent des deux pole positions du classement des meilleures ventes de bandes dessinées, s’octroient également le luxe de figurer dans le « Top 20 GfK Livres Hebdo » tous genres confondus : respectivement 3e et 17e, où ils figurent aux côtés des mangas « One Piece » T99 (8e), « Fairy Tail : 100 Years Quest » T9 (12e), « One-Punch Man » T23 (18e) et « My Hero Academia » T30 (20e).

Après un teaser publié sous la forme d’une gazette avant la période estivale, dont nous avions parlé en temps et en heure (voir : Zoom sur les meilleures ventes de bandes dessinées du 7 juillet 2021), voilà que le puissant détective félin du scénariste Juan Diaz Canales et du dessinateur Juanjo Guarnido effectue son grand retour. Passé l’intermède du best-seller « Les Indes fourbes », Grand prix RTL et prix des libraires 2019, élaboré avec l’excellent scénariste Alain Ayroles (Delcourt), Juanjo Guanido revient donc, huit ans après « Amarillo » (lire : « Blacksad » on the road …), à sa série policière animalière phare, avec le premier volet d’un diptyque : « Alors, tout tombe », dont la suite est annoncée pour début 2023. Le dessinateur fait preuve d’une forme graphique éblouissante dans cet épisode de très haute facture, mêlant enquête policière, critique sociale et plongée au cœur de New York, où John Blacksad doit veiller sur Kenneth Clarke : le président du syndicat des travailleurs du métro menacé de mort. Tiré à 300 000 exemplaires par les éditions Dargaud (dont 214 000 mis en place), les ventes du titre rejoindront les près de deux millions d’albums de la série ayant déjà trouvé preneurs.

Un rang juste derrière « Blacksad » T6, le très attendu « Spirou d’Émile Bravo » T4, tiré à 70 000 exemplaires par les éditions Dupuis (sans oublier les 2000 exemplaires de l’édition Fnac, avec couverture alternative et cahier graphique), vient s’imposer en 2e position du « Top 20 BD ». Avec la 3e partie de « L’Espoir malgré tout », intitulée « Un départ vers la fin », l’auteur du « Journal d’un ingénu » livre, avec son remarquable sens du récit, la palpitante suite sans compromission de sa vision de la Seconde Guerre mondiale à travers les yeux d’un téméraire jeune homme humaniste, dans une période de plus en plus crépusculaire et dangereuse. Et pendant qu’on parle de « L’Espoir malgré tout », notez l’exposition « Spirou par Émile Bravo : une enfance sous l’occupation » à venir au centre d’histoire de la résistance et de la déportation (CHRD) de Lyon, du 27 octobre 2021 au 2 janvier 2022.

C’est à la 6e place, le temps de passer « Tananarive » et « Batman Fortnite Point Zero », que  le futur rejoint le « Top 20 BD », avec le revival de Métal hurlant. Les puristes hurleront qu’il s’agit d’un magazine, tandis que les progressistes argueront de sa forme mook (et de son prix, 19,95 € !) : ce qui en fait quasiment un livre ! Bref, Livres Hebdo a tranché et recense Métal hurlant n° 1, ses 288 pages comprenant 20 histoires courtes inédites et 60 pages de rédactionnel élaborées sous la houlette de Vincent Bernière, dans son classement dédié au 9e art. Et on ne s’étonnera pas de retrouver au sommaire de ce premier trimestriel Enki Bilal, Mathieu Bablet ou encore Ugo Bienvenu qui signe la couverture de la résurrection du magazine mythique et dont le nouvel opus (« Total ») vient, d’ailleurs, de paraître chez Denoël Graphic. Notez également que pour l’occasion, l’éditeur Denoël Graphic réédite le formidable « La Machine à rêver », l’ouvrage de Gilles Poussin et Christian Marmonnier consacré à Métal Hurlant, de ses débuts en 1975 à sa fin en 1987 (lire ce que notre rédacteur en chef, Gilles Ratier, écrivait au sujet de la première édition : Plus de lectures du 14 novembre 2005).

Il faut ensuite patienter jusqu’à la 17e place du « Top 20 BD » pour voir apparaître « Le Château des étoiles T6 : L’Exposition interplanétaire de 1875 » : un ouvrage tiré à 50 000 exemplaires aux éditions Rue de Sèvres. Alex Alice, avec sa maestria habituelle, propose ici un récit aux multiples rebondissements dans lequel les chevaliers de l’Éther s’évertuent à sauver la souveraine de Mars, détenue prisonnière pour être exhibée au cours de l’exposition interplanétaire…

Et « Moon River » alors ? Sans doute victime de son succès et des difficultés de réassort dont nous parlions la semaine dernière, le titre, désormais 9e, dégringole de sept places dans le palmarès. Cette pénurie de papier pourrait d’ailleurs affecter d’autres titres dans les jours qui viennent, surtout chez les plus petits éditeurs. Nous y reviendrons sûrement.

En attendant, il serait très étonnant qu’une partie des deux millions d’exemplaires du prochain « Astérix » à venir jeudi prochain, le 21 octobre, manquent à l’appel ! À ce sujet, comme à chaque parution d’une nouvelle aventure de l’irréductible gaulois, vont sortir quelques éditions dérivées autour de la série créée par René Goscinny et Albert Uderzo, dont la première, « Astérix et la mer », publiée aux éditions Ouest France, est chroniquée par notre collaborateur Henri Filippini : Hors-séries « Blake et Mortimer » et « Astérix » : l’art d’utiliser les (beaux) restes !.

Dernier point, pour être totalement complet sur le classement de la semaine : on note les départs d’« Alice Guy » et d’« Alix Senator » T12, qui n’auront tenu qu’une petite semaine, et de « Les Pierres du cauchemar » T1, pourtant revenu dans le palmarès précédent.

Allez, à la semaine prochaine. …

Laurent TURPIN

Top 20 BD (copyright GfK/Livres Hebdo) du 27 septembre au 3 octobre 2021

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er nouveau Blacksad T6 Alors, tout tombe T1 Juanjo Guarnido, Juan Diaz Canales DARGAUD
2e nouveau Le Spirou d’Émile Bravo T4 L’Espoir malgré tout, troisième partie : un départ vers la fin Émile Bravo DUPUIS
3e (-2) Dans la tête de Sherlock Holmes T2 L’Affaire du ticket scandaleux T2 Cyril Lieron, Benoït Dahan ANKAMA
4e (=) Tananarive Sylvain Vallée, Mark Eacersall GLÉNAT
5e (-2) Batman Fortnite Point zero Reilly Brown, Christos Gage, Donald Mustard URBAN COMICS
6e nouveau Métal hurlant : le futur, c’est déjà demain Collectif HUMANOÏDES ASSOCIÉS
7e Mortelle Adèle T1 Tout ça finira mal Miss Prickly, Mr Tan TOURBILLON
8e (-3) Undertaker T6 Salvaje Ralph Meyer, Xavier Dorison DARGAUD
9e (-7) Moon River Fabcaro 6 PIEDS SOUS TERRE
10e (-3) Corto Maltese HS1 Ocean noir Bastien Vivès, Martin Quenehen CASTERMAN
17e nouveau Le Château des étoiles T6 L’Exposition interplanétaire de 1875 Alex Alice RUE DE SÈVRES

Galerie

Une réponse à Zoom sur les meilleures ventes de bandes dessinées du 13 octobre 2021

  1. Pépé malin dit :

    Blacksad est une merveille graphique dont on ne se lasse pas! Une leçon de maître pour tous les petits scribouillards qui encombrent la bande dessinée actuelle. Grand merci à Guarnido et à Diaz Canales!