De nouvelles intégrales pour des séries publiées autrefois dans Spirou, Tintin, Pilote

Force est de constater que l’offre en intégrales des bandes dessinées phares proposées dans les périodiques de ce qu’on appelle souvent l’âge d’or franco-belge (Spirou, Tintin, Pilote…) est en forte diminution, par rapport à la décennie précédente. Pourtant, il reste encore de nombreux joyaux de cette période qui demeurent toujours inaccessibles aux nouvelles générations. Hélas, manifestement, le lectorat — et donc les ventes — ne serait plus trop au rendez-vous : du moins pas assez pour que ces rééditions soient rentables ! Heureusement, certains éditeurs continuent, coûte que coûte, leur mission patrimoniale : que ce soient ceux qui ont pignon sur rue (Dupuis avec « Boule et Bill », Le Lombard avec « Martin Milan »… ou Dargaud avec « Tanguy et Laverdure » et « Barbe-Rouge ») ou d’autres, moins nantis, qui s’en sont fait une spécialité, à l’instar de L’Élan (avec l’œuvre de Maurice Tillieux) ou de Fordis (avec la collection Jean-Michel Charlier présente).

Premier gag en une seule planche de « Boule et Bill » publié dans le n° 1146 du 31 mars 1960.

Annonce de l'arrivée officielle de la série « Boule et Bill » dans Spirou, en Une du n° 1146..

À tout seigneur tout honneur, commençons par la nouvelle intégrale mise en place par le couple Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, responsable de ce secteur aux éditions Dupuis.

Il s’agit de celle de « Boule et Bill » par Jean Roba, dont le premier opus (qui reprend les gags parus dans les tomes 1, 2 et 16 des albums d’origine intitulés « 60 gags de Boule et Bill » n° 1 et 2, et « Souvenirs de famille », ainsi que la première apparition des deux protagonistes dans le mini-récit « Boule contre les mini-requins » scénarisé par Maurice Rosy dans le n° 1132 du 24 décembre 1959 de Spirou) vient de paraître.Comme à l’accoutumée, cette récente édition patrimoniale Dupuis — prévue en sept volumes — propose des dossiers copieux et palpitants, avec un matériel souvent inédit en albums (1) et des anecdotes inconnues du grand public (2) : voilà qui rend hommage, comme il se doit, à l’œuvre la plus autobiographique et poétique de Jean Roba (3) et qui nous permet de mieux comprendre l’ossature de cette série vedette du journal Spirou, créée en 1959.Cet artiste pilier des éditions Dupuis qu’était Roba s’est en effet inspiré de sa vie de famille pour raconter des chroniques puisées dans le quotidien d’une banlieue tranquille et pavillonnaire, en observant son propre fils (surnommé Boule) et Bill, leur cocker. Un ouvrage absolument indispensable aux amateurs, évidemment !Alors que Dupuis a considérablement réduit la voilure en matière de propositions de nouvelles intégrales patrimoniales, sont quand même annoncées prochainement la parution de celle de « Mademoiselle Louise » d’André Geerts, Mauricet et Sergio Salma pour le 3 septembre ou le volume 2 de celle de « 421 » (enfin !) pour le 1er octobre, ainsi que le tome 5 de la version remodelée de celle de « Tif et Tondu » en janvier 2022 !

            Même si, désormais, leurs éditeurs sont regroupés au sein de Média-Participation, comme pour Dargaud qui publiait Pilote, le concurrent direct de Spirou à l’époque était l’hebdomadaire Tintin édité par Le Lombard.

Or, ce dernier achève, avec le quatrième opus, l’intégrale de « Martin Milan, pilote d’avion-taxi » par Christian Godard : série-culte oscillant entre humour et drame ou réalisme et poésie, créée en 1967.

Ce héros, flegmatique et pince-sans-rire, a fait les beaux jours du journal des jeunes de 7 à 77 ans jusqu’en 1984 (c’est le cas de deux récits complets et de « L’Ange et le surdoué » édité en 1982 et 1984, ainsi que du roman illustré « Rendez-vous avec une ombre » datant de 1972 et jamais publié en album avant aujourd’hui, compilés ici), puis ses autres aventures ont été proposées ensuite directement chez Dargaud sous forme livresque : que ce soit « Le Cocon du désert » en 1995 ou « La Goule et le biologiste » en 1997 également reprises dans l’ouvrage.

Première page de « L’Ange et le surdoué ».

Voilà qui termine donc en beauté cette méritante aventure éditoriale, d’autant plus que le dossier sur la carrière du trop sous-estimé Godard, qui est signé Patrick Gaumer (encore un grand historien du 9e art !), est aussi bien réalisé que les précédents : rempli de révélations en tout genre sur l’artiste et la série, et agrémenté de visuels assez rares qui enchanteront les aficionados et les plus curieux d’entre nous !Notons également que l’ami Gaumer est le responsable, chez le même éditeur, des excellents textes de présentation accompagnant les deux tomes de la formidable intégrale d’« Odilon Verjus » : une très recommandable série de Laurent Verron et Yann (4), dont le deuxième opus est disponible en libraire depuis février !

Patrick Gaumer signe aussi (avec un certain Gilles Ratier) l’imposant dossier du dixième et ultime volume de l’intégrale « Tanguy et Laverdure » aux éditions Dargaud : une série qui a démarré dans le n° 1 du magazine Pilote, en 1959.

L’ouvrage réunit les deux derniers récits scénarisés par leur créateur Jean-Michel Charlier avec ces deux célèbres aviateurs : « L’Espion venu du ciel » dessiné par Patrice Serres et le mythique « Survol interdit » par Alexandre Coutelis, qui n’avait pas été réédité depuis sa sortie en album chez Novedi en1988.            « Barbe-Rouge » est une autre série importante créée par Jean-Michel Charlier pour le n° 1 du magazine Pilote, en 1959 (5).

Or, celui qui était surnommé Le Démon des Caraïbes n’a pas toujours été un pirate.

Quand il n’avait que 20 ans, il s’appelait encore Jean-Baptiste Cornic, et était un corsaire malouin…

En cinq albums publiés chez Dargaud entre 1996 et 2001, le scénariste Christian Perrissin et le dessinateur espagnol Daniel Redondo vont s’associer pour raconter comment un jeune marin plein d’espoir va devenir l’un des forbans les plus craints sur toutes les mers.

Les deux premiers, « Les Frères de la côte » et « La Fosse aux lions », sont réunis dans le premier tome d’une belle intégrale Dargaud, précédés d’un solide dossier, fort bien documenté et illustré, dû à l’érudit Brieg Haslé-le Gall.

Les deux premières pages de « La Jeunesse de Barbe-Rouge : l’intégrale » T1 par Daniel Redondo et Christian Perrissin.

Ce dernier interviewe notamment le scénariste de cette « Jeunesse de Barbe-Rouge » qui nous apprend comment la série a été commandée à l’origine chez Alpen Publisher, comment les planches ont entretemps été perdues, puis retravaillées à partir de photocopies, ainsi que bien d’autres détails passionnants sur la genèse de cette excellente bande dessinée…

Signalons aussi que cette série avait connu une sorte de prémices avec deux épisodes publiés dans Super Pocket Pilote en 1968 et 1969, dessinés et racontés par les géniteurs du protagoniste : Victor Hubinon et Jean-Michel Charlier.

Voilà donc encore une vraiment belle intégrale qui mérite également toute votre attention, à l’instar des précédentes citées dans cet article.

            Puisqu’on parle de Charlier, sachez que les éditions Fordis sont en train de mettre la dernière main à la réédition entièrement restaurée du tome 2 d’une autre de ses œuvres publiées dans Pilote : « Guy Lebleu », dont l’intégralité des épisodes sera ainsi disponible le 17 septembre prochain ! (6)

Après avoir démasqué le criminel de guerre Martin Bormann aux États-Unis, le reporter de la célèbre émission « Dix millions d’auditeurs » (« D.M.A ») de Radio-Luxembourg va de nouveau affronter d’anciens nazis, en tentant de retrouver un scientifique qui pourrait expliquer les désintégrations d’avions en mer d’Arafoura, en Océanie.

Une page du deuxième tome d'« Allô ! D.M.A. » en noir et blanc dans l'album Fordis.

Sans titre précisé autre que celui de la série (« Allô ! D.M.A. »), cette longue aventure de 103 planches — alors que la première ne comportait que 31 pages — a été publiée pendant deux ans dans Pilote (entre 1962 et 1964), et ceci quasiment exclusivement page par page : d’abord en noir et blanc, avec des alternances de bichromie rouge, puis tout en couleurs. Le souhait premier de l’éditeur était de présenter cette série totalement colorisée, mais afin de respecter le travail du dessinateur Raymond Poïvet qui utilisait différentes techniques pour réaliser ses planches, il a été contraint d’éditer la première partie de cet album en noir et blanc et la seconde en couleurs.

Une page du deuxième tome d'« Allô ! D.M.A. » en couleurs dans l'album Fordis.

En ce qui concerne la collection Jean-Michel Charlier présente, Fordis devrait, ensuite, rééditer les deux « Brice Bolt » dessinés par Aldoma Puig et publiés dans Spirou à partir de 1970, puis « Passion en plein ciel » : un récit jamais repris en album, illustré par Gérald Forton et publié à l’origine dans l’hebdomadaire féminin Bonnes Soirées, en 1953.

Enfin, parmi les autres périodiques qui ont frappé toute cette génération de lecteurs, il a aussi les légendaires Héroïc-Albums, où de nombreux grands auteurs, que l’on retrouvera dans Spirou, Tintin et Pilote, firent leurs premières armes.

Après une très belle intégrale « Félix » en 11 volumes (7), série emblématique de cette revue anversoise dirigée par Fernand Cheneval, les éditions de L’Élan proposent aujourd’hui, en un seul volume, toutes les aventures d’une autre création due alors tout jeune Maurice Tillieux (en 1947) : « Bob Bang », où l’on retrouve tout la verve et l’humour du futur créateur de « Félix » et de « Gil Jourdan ».

La première page manquante dans ce « Bob Bang ».

Un dossier bien documenté contextualise ces récits maritimes et policiers pleins d’actions et de situations explosives, sur fond de fin de Seconde Guerre mondiale. Hélas, deux pages ont échappé à la vigilance de l’équipe de L’Élan et se sont retrouvées absentes des fichiers envoyés à l’impression. L’éditeur présente toutes ses excuses aux lecteurs et propose un envoi virtuel des deux planches oubliées. Les erratums sont aussi disponibles, gratuitement, chez les libraires BD, imprimés sur le même papier que le livre. Faute avouée est à moitié pardonnée et il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne font jamais de bêtises !

L'autre page manquante dans ce « Bob Bang ».

Le « Bob Bang » édité par Michel Deligne.

Donc, que cette bévue ne vous empêche pas de vous procurer cette réalisation, d’autant plus que les précédentes éditions, qui elles étaient seulement sous couvertures brochées (deux chez Deligne en 1974 et 1978, puis une déjà à L’Élan en 2006), ont été tirées à très peu d’exemplaires et sont aujourd’hui fort recherchées par les collectionneurs.

Gilles RATIER

(1)   Votre site préféré, grâce à Philippe Bédague, avait notamment dévoilé en avant-première les quatre planches publicitaires de « La Route des 3 clés » réalisées en 1961 : voir Du Roba inconnu…

Le premier « Bob Bang » édité par L’Élan.

(2)   C’est le cas de celle que Maurice Rosy nous avait révélé dans une interview qu’il avait accordée à votre serviteur et où il racontait comment il avait réussi à imposer la présence régulière de Roba à Charles Dupuis dans Spirou : voir Maurice Rosy.

(3)   Voir aussi, sur BDzoom.com : Jean Roba en dehors de « Boule et Bill » et L’atelier Franquin.

(4)   Voir : Les missions exotiques et choc d’Odilon Verjus !.

(5)   Voir : Sur la vague des vieux pirates et autres flibustiers de la bande dessinée….

(6)   Voir : « Guy Lebleu »… Charlier feuilletoniste !, « Guy Lebleu » : dernier reportage… ou Guy Lebleu : journaliste à Radio Luxembourg….

(7)   Voir : Mission accomplie pour les éditions de l’Élan, avec la publication du tome 11 de l’intégrale « Félix » !.« Boule et Bill, l’intégrale T1 : 1959-1963 » par Jean Roba

Éditions Dupuis (35 €) — EAN : 979-10-347-5745-9

« Martin Milan, pilote d’avion-taxi : intégrale » T4 par Christian Godard

Éditions Le Lombard (34,95 €) — EAN : 978-2-8036-7081-9

« Odilon Verjus : intégrale » T2 par Laurent Verron et Yann

Éditions Le Lombard (29 €) — EAN : 978-2-8036-7082-6

« L’intégrale Tanguy et Laverdure T10 : Survol interdit » par Patrice Serres, Alexandre Coutelis et Jean-Michel Charlier

Éditions Dargaud (19,99 €) — EAN : 978-2-205-07953-1

 « La Jeunesse de Barbe-Rouge : l’intégrale » T1 par Daniel Redondo et Christian Perrissin

Éditions Dargaud (19,99 €) — EAN : 978-2-205-07537-3

« Guy Lebleu : Allo D.M.A. » T2 par Raymond Poïvet et Jean-Michel Charlier

Éditions Fordis (26 €) — EAN : 9 791 095 720 201

« Bob Bang » par Maurice Tillieux

Éditions L’Élan (39,99 €) — EAN : 9 791 095 720 201

Galerie

14 réponses à De nouvelles intégrales pour des séries publiées autrefois dans Spirou, Tintin, Pilote

  1. Fred dit :

    Ouais ! C’est terrible cette désaffection pour le patrimonial que l’on sent et que l’on constate partout. Cette magnifique vague de belles intégrales destinées à un public « d’un certain âge » et d’un compte en banque du même métal s’est amuïe, et les quelques exemples que vous citez et qui s’étalent sur plusieurs mois en réalité paraissent un triste champ du cygne. Les formidables Pissavy-Yvernault en particulier semblent en veilleuse, côté Tif et Tondu, Lucky Luke, la véritable histoire de Spirou et autres futures intégrales Franquin revues et corrigées. Et les Marc Dacier, Jess Long qui dorment sur les étagères des vieux collectionneurs, avec les bandes de Greg et de Tillieux dans le journal de Paddy, les récits courts jamais édités de Clifton et de Chlorophylle ! Et Vincent Larcher ! Et la suite de la Famille Bottafoin ! Allez messsieurs dames les éditeurs, les intégrales, quand elles sont belles et chronologiques et introduites par Gilles Ratier, Patrick Gaumer ou Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault (et surtout pas par Jacques Pessis !), je veux bien en acheter pour chacun de mes enfants (et j’en ai 4 !), pour relancer la machine !

    • Hubert HOLLE dit :

      Bonjour, réponse à Fred.
      Concernant la Famille Bottafoin de Martial, j’ai édité à 2 reprises l’intégrale, un premier album en 1988 et un second en grand format en 2009. Le Coffre à BD avait demandé l’autorisation de faire une nouvelle édition en 2 tome, effectivement il me semble qu’un seul tome soit paru. Pour info, une exposition MARTIAL aura lieu en 2022 à la Ville d’Avray (Avec la participation de Gilles RATIER).
      Hubert HOLLE

      • Fred dit :

        Bonjour Hubert
        Oui, j’étais au courant de vos éditions mais j’espérais que le Coffre finirait la sienne (le Coffre de Bernard Coulange l’aurait certainement fait…).
        Je vais définitivement me mettre en quête de votre travail !
        Bien à vous
        fred

  2. Brigh dit :

    Pour rebondir sur le commentaire précédent, des nouvelles sur le tome 4 de la nouvelle intégrale Lucky Luke ? Enfin de vraies nouvelles et pas une date sans cesse repoussée sur Electre.

  3. Yves BOUYER dit :

    je viens de terminer le 4ème volume de l’intégrale de Martin Milan, c’est toujours aussi merveilleux et agréable a lire … A quand une intégrale de Norbert et Kari? Un peu de rêve vers les îles nous ferait du bien …

  4. Henri Khanan dit :

    Pour cela, il faudrait que Christian Godard accepte de vendre les droits. C’est à lui de juger!

  5. Fred dit :

    Ne ne lançons pas dans des plans sur la comète en parlant à la place de Christian Godard mais, s’il a trouvé un terrain d’entente avec un éditeur majeur pour fignoler cette magnifique intégrale Martin Milan, il ne semble pas insurmontable qu’un deal du même genre se construise autour de Norbert et Kari.
    En revanche je crois me souvenir qu’un des problèmes principaux c’était de mettre la main sur de bons originaux, de bonne qualité, Pilote étant d’une conception nettement plus « foutraque » que le rigoureux, voire rigide Tintin !

  6. Fred dit :

    Dans un cadre patrimonial, il faut noter la sortie chez Hibou du très nostalgique Martin Lebart, hapax paru en 1967–1968 dans Spirou sous la plume de Jadoul et le crayon de Piroton, archétypique polar campagnard qui fleurte presque avec Audiard (Michel, pas Jacques…) pour le scénar et les dialogues – à mâcher comme du beaujolais !

  7. Qu’en est il de l’integrale des petits hommes tome 11 ? Bloqués par le tome 44 ?merci de votre réponse. Cordialement.

  8. bonjour,

    toujours , du papier de très mauvaise qualité dans ces intégrales , qui n’en sont pas ;

    • Gilles Ratier dit :

      Bonjour !
      De quoi parlez-vous exactement ? Les intégrales auxquelles je fais allusion dans mon article (références en bas de mon texte) sont toutes imprimées sur du papier de très bonne qualité… Ou alors on n’a pas la même conception de la qualité…
      Bien cordialement et respectueusement
      Gilles Ratier

  9. Mathieu Léonard dit :

    Grand consommateur d’intégrales des classiques, je déplore que des séries aussi emblématiques que Marc Dacier et Blondin & Cirage n’en fassent pas l’objet. Je me doute que ce n’est pas aussi rentable qu’une énième réédition de Lucky Luke ou Tif et Tondu, mais tout de même ! D’ailleurs si une intégrale de Papyrus (vu que les albums ne se trouvent plus vraiment en librairie) devait voir le jour, j’en serais également ravi !

  10. Kroustilyion dit :

    Une intégrale Marc Dacier, une intégrale Blondin et Cirage en 3 volumes : 1 volume à l’italienne pour les 3 Averbode, et 2 volumes pour les albums classiques. Une intégrales des histoires de ROGé : Cap’tain Caraïbe, Jo Marchal.

  11. domvano dit :

    Bonjour

    Sans oublier l’intégrale en 1 seul volume ( ce serait possible) de Zowie ( Bosse et Darasse) première période ( 1978-1984) ce serait top non d’un mangepierre !!!