Les « Carnets secrets » d’André Juillard !

Après « Entracte », superbe biographie en images qui dévoilait, en 2006, quelques dessins, croquis et esquisses du dessinateur des « 7 Vies de l’Épervier », du « Cahier bleu » ou de « Blake et Mortimer », les éditions du galeriste Daniel Maghen proposent, aujourd’hui, un monumental recueil des nombreuses pages de carnets qu’André Juillard a réalisé pour son plaisir, pendant les 16 dernières années : d’indispensables images vibrantes et exutoires pour l’artiste, représentant en majorité des nus féminins.

Annotés par l’auteur lui-même, ces 17 carnets de tous formats, sur fond blanc, ivoire ou coloré et sur papier lisse, kraft ou vélin — réunis ici en un seul ouvrage de 415 pages — sont peut-être les travaux les plus personnels, intimes et précieux, de cet homme qui « sait tout dessiner », comme nous le rappelle son épouse (Anne Juillard) dans sa préface.Ce livre, où l’on retrouve les inspirations d’André et ses nombreuses héroïnes (Ariane, Louise, Ève, Léna…), est évidemment magnifique, puisqu’il a été réalisé et mis en pages par le graphiste Vincent Odin : le responsable de la conception des superbes biographies en images chez Maghen (1). Ce titre inaugure, par ailleurs, une nouvelle collection au sein des publications du célèbre galeriste, consacrée aux cahiers, carnet et journaux dus à de grands auteurs de bande dessinée.Puisqu’on parle de Daniel Maghen, signalons aussi l’imminente vente aux enchères du 19 novembre qu’il organise et pour laquelle il a édité trois catalogues de très belle facture.

Le premier est dédié aux 160 œuvres présentées lors de cette vacation : des pièces magnifiques — la plupart du temps commentées par Patrick Gaumer ou Didier Pasamonik — comme la couverture originale du « Grand Pouvoir du Chninkel » et bien d’autres dessins ou planches de Grzegorz Rosiński.

Mais aussi des cases d’Hergé, des illustrations de Jacques Martin, des originaux de Victor Hubinon, Tibet, André Franquin, Gotlib, Maurice Tillieux, Hermann, William Vance, Philippe Francq, Moebius, Jacques Tardi, Jean-Claude Forest, Hugo Pratt, Juan Gimenez, Frank Le Gall, Michel Plessix, Jean-Pierre Gibrat, Yslaire, François Schuiten, Emmanuel Lepage, Patrice Pellerin, Jean-Louis Mourier, Patrick Prugne, Philippe Jarbinet, Coyote, Batem, Olivier Schwartz, Marc Jailloux, Homs…

et bien sûr des planches d’André Juillard.Le deuxième concentre les originaux des maîtres italiens de l’érotisme que sont Milo Manara, Guido Crepax et Paolo Eleuteri Serpieri : des planches superbes qui attireront certainement de nombreuses convoitises.

Et le troisième, et pas le moindre, propose une sélection d’œuvres du talentueux Ralph Meyer : le dessinateur de la série western « Undertaker » (scénario de Xavier Dorison ».

Mais également du très original triptyque « Berceuse assassine » (scénario Philippe Tome) ou du trop méconnu — et pourtant excellent — « Page noire » avec Frank Giroud et Denis Lapière ; voir notre chronique « Page noire » par Meyer, Giroud et Lapière.

Cet opus de 80 pages est préfacé par Hermann et Eddy Mitchell (excusez du peu !) et agrémenté d’une très intéressante interview de l’artiste par le journaliste belge Thierry Bellefroid ; lequel maîtrise parfaitement son sujet, comme à son habitude.

On y apprend, entre autres, que Ralph Meyer est, lui aussi, collectionneur d’originaux et reste attentif à l’évolution du marché !

Gilles RATIER

(1)   Voir : Rochette nous donne des « Vertiges » !, Juillard et le gotha de la BD chez Daniel Maghen…, Jean-Pierre Gibrat : l’artbook de la maturité…, Peyo sublimé…, « Mirages » de Will : monumental !, et Tillieux sur toutes les cimaises….

 « Carnets secrets 2004-2020 » par André Juillard 

Éditions Daniel Maghen (59 €) — EAN : 978-235674-083-0

 « Bande dessinée & illustration : Paris, 19 novembre 2020 »

Éditions Daniel Maghen (30 €)

 « Manara Crepax Serpieri : bande dessinée & illustration »

Éditions Daniel Maghen (20 €)

« Ralph Meyer : bande dessinée & illustration »

Éditions Daniel Maghen (20 €)

 

 

Galerie

6 réponses à Les « Carnets secrets » d’André Juillard !

  1. Captain Kerosene. dit :

    La BD, un loisir de riches ?
    Parmi les publications récentes :
    Carnets secrets : 60€.
    Rusty Brown : 50€
    Sky Masters of the Space Force : 50€
    Zap Comix, intégrale (volume 1) : 39€…
    on peut allonger la liste.
    :-(

  2. Captain Kerosene. dit :

    … Le pavé de Paris, nouvelle édition : 55€

  3. ZAJAC dit :

    LE PRIX DES BD!!!:bientôt un systéme plus efficace que les barriéres placées au début des rayons livres et de la non ouverture des petites librairies !!!

  4. Henri Khanan dit :

    Attendez les amis. Quand on parle de BD pas chères,il s’agit en général d’albums de 48 pages, imprimés à des dizaines de milliers d’exemplaires. Rien à voir avec ceux que vous citez, plus beaux et plus épais!

  5. François CHARRIER dit :

    C’est à la sortie des albums qu’il faut proposer aux auteurs l’achat de planches.Les planches de XIII ou du Cahier Bleu se vendaient quelques centaines d’euros à ce moment là…..