TILLIEUX SUR TOUTES LES CIMAISES…

Après l’exposition que la galerie Petits Papiers -1 place Fontainas, à Bruxelles- à consacré à « César et Ernestine » (la série humoristique de Maurice Tillieux), laquelle a démarré le 25 février et se prolongera jusqu’au 2 avril 2011, dans les semaines qui suivent, c’est Maurice Tillieux lui-même (l’homme et son ?uvre) et son héros le plus célèbre (le détective « Gil Jourdan ») qui seront mis à l’honneur par deux autres grandes expositions. La première aura lieu à la galerie Daniel Maghen (47 quai des Grands Augustins, à Paris, dans le 6ème arrondissement), du 13 au 30 avril 2001, et la seconde, prolongation de la précédente se tiendra à Bruxelles, à la Maison de la BD (1 boulevard de l’Impératrice), du 15 avril au 2 octobre 2011.


Intitulée « Un privé dans la BD », cette manifestation, qui est consacrée à l’un des maîtres de l’âge d’or de la bande dessinée franco-belge présentera une sélection des plus belles planches de la série « Gil Jourdan » par Maurice Tillieux : entre autres, une dizaine d’originaux du cinématographique « Popaïne et vieux tableaux » (1957), une quinzaine du mythique « La Voiture immergée » (1958) et une dizaine de l’haletant « Les Cargos du crépuscule » (1959) ; le tout présenté avec quelques documents rares et inédits, ainsi que des présentations en 3D.

À cette occasion, paraîtra également (le 21 avril) un ouvrage sur l’auteur, édité par Daniel Maghen : « Heroïc : la biographie en images sur Maurice Tillieux » !

Quatrième titre de la collection « Biographie en images », cet ouvrage reprend le principe des titres précédents consacrés à André Juillard, Laurent Vicomte et Cosey :
- des dessins connus présentés sous un jour nouveau
- des centaines d’inédits
- une présentation ?carnets?
- et une qualité d’impression ordinairement réservée aux livres d’Art.

Pour la première fois, un grand classique de la bande dessinée fait son entrée dans leur catalogue. Pour respecter la règle de la collection (donner la parole à l’auteur et à lui seul), les textes accompagnant les dessins sont extraits d’interviews accordées par Tillieux tout au long de sa carrière. Le livre est constitué de huit chapitres sous le signe des principaux héros de Tillieux : les Heroïc Albums, « Félix », « César et Ernestine » ou encore « Gil Jourdan », la série qui propulsa son auteur parmi les plus grandes signatures du journal Spirou.

Présentation de l’ouvrage par Vincent Odin :
À la remarque  » vous dessiniez déjà très bien à vos débuts « , Tillieux répondit en rigolant  » je n’ai jamais bien dessiné « . Quand on l’interrogeait sur la marque de ses pinceaux :  » ça n’a aucune espèce d’importance  » … Et à propos de la mise en couleurs de ses albums :  » c’est le cadet de mes soucis !  »
C’est que Tillieux préférait parler de ses talents en mécanique : capable de démonter et remonter un moteur en un temps record, intarissable sur les qualités et les pannes de ses voitures successives, il admettait quand même – du bout des lèvres – qu’il aimait dessiner les cascades. Pourtant, ce n’est pas au spécialiste de la soupape à double ressort que cette biographie en images est consacrée, mais au dessinateur. Les illustrations et les planches originales reproduites ici, tirées du contexte des albums, font apparaître un génie de l’encrage, de la mise en scène, du cadrage…

Galerie

Une réponse à TILLIEUX SUR TOUTES LES CIMAISES…

  1. Angelique01 dit :

    au passage voici un site vraiment sympa sans pub en plus que détaille quelques type de cimaises : http://www.cimaise-tableau.net