« Les Petits Mythos » : cap sur la Crète !

Grâce aux « Petits Mythos », toute une génération de jeunes lecteurs adore cette mythologie dont seule la prononciation du mot les effrayait. Plus informés sur le sujet que bien des adultes, les enfants nourris aux gags de Christophe Cazenove et Philippe Larbier se retrouvent dans la cohorte des nombreux personnages qui ont peuplé les légendes de la Grèce antique. Mieux, ils en redemandent… et les adultes aussi !

Les « Petits Mythos » (1) représentent avec humour les héros de la mythologie grecque lorsqu’ils étaient encore des enfants. Cette fois-ci, Ulysse le poissard, Hercule le nabot, Circé la magicienne, Midas le chanceux, Aphrodite et sa ceinture magique, Hermès l’hyper actif, Atlas le géant qui a le vertige, Méduse et ses cheveux en serpents… et, bien sûr, Totor le Minotaure (fort comme un bœuf, doux comme un agneau, fier comme un coq) voguent en direction de l’île de Crète. Le roi Minos vient de charger l’architecte Dédale d’y construire un labyrinthe, afin d’enfermer à jamais son beau-fils Totor qu’il ne supporte plus. C’est compter sans la joyeuse bande des amis-dieux du taurillon prêts à tout pour conserver celui qu’ils considèrent comme leur mascotte. Trouver la sortie du palais n’est qu’un jeu d’enfant pour nos vaillants héros tout droit sortis de l’Olympe.Depuis 2012, « Les Petits Mythos » volent de succès en succès, parcourant la Grèce antique avec leur humour, leur bonne humeur et leur gentillesse. Sur le point de franchir le cap des 500 gags, ils font preuve d’une santé remarquable auprès de lecteurs de plus en plus nombreux. Le scénariste Christophe Cazenove (né en 1969) dont on ne compte plus les succès (« Les Gendarmes », « Les Pompiers », « Les Sisters », « Mes cop’s », « Foot Maniacs », « Les Fondus »…), digne successeur de Raoul Cauvin (son maître), dépoussière joyeusement la mythologie, dont il ouvre toutes grandes les portes aux enfants. Philippe Larbier (né en 1965), son joyeux partenaire tourangeau qui à ses débuts signait Péhel, inconditionnel du « gros nez » — et il en est fier le bougre ! —, prend plaisir à camper des personnages truculents évoluant dans une Grèce de légende plus vraie que la vraie. À cent lieues de l’humour à message, notre duo pratique un humour bon enfant et drôle à destination d’un large lectorat populaire, mais pas que…La première édition de ce onzième album offre, en bonus, un cahier de huit pages richement illustré qui nous dit tout sur la légende du Minotaure. Autre surprise, le labyrinthe dépliable de Totor : un jeu original imprimé sur carton, offert lui aussi avec l’album.

Si vous passez par le MuséoParc d’Alésia, nous vous invitons à visiter l’exposition « Dans les cuisines d’Alésia » qui propose un espace jeux autour des « Petits Mythos » jusqu’au mois d’avril 2021. En ces temps de crise sanitaire, le Resto des Petits Mythos et l’espace jeux sont conçus pour réduire les manipulations par les visiteurs.

 Henri FILIPPINI

 « Les Petits Mythos T11 : Crète Party » par Philippe Larbier et Christophe Cazenove

Éditions Bamboo (10,95 €) — EAN : 978 2 81 894 708 1

(1) Voir aussi sur BDzoom.com : http://bdzoom.com/148130/actualites/apres-la-mythologie-de-petits-mythos-irreverencieux-racontent-la-theogonie-entre-serieux-et-derision/ et http://bdzoom.com/77860/bd-jeunesse/%c2%ab-les-petits-mythos-t4-poseidon-d%e2%80%99avril-%c2%bb-par-philippe-larbier-et-christophe-cazenove/.

Galerie

3 réponses à « Les Petits Mythos » : cap sur la Crète !

  1. BARRE dit :

    Et du coup, qui est responsable de l’article ? :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>