« Moi ce que j’aime, c’est les monstres » Grand Prix de la critique ACBD 2019

Au terme d’un troisième tour de vote, l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) couronne l’ouvrage d’Emil Ferris, publié chez Monsieur Toussaint Louverture, de son Grand Prix 2019.

« Moi ce que j’aime, c’est les monstres » est le premier roman graphique de l’Américaine Emil Ferris, née en 1962. Dans cet album puissant, au dessin ébouriffant, elle brasse les époques et les récits, d’inspiration autobiographique. Contant l’enfance d’une fillette des années 1960 dans un quartier miséreux de Chicago : la jeune Karen fait chaque jour face à l’horreur et à la souffrance, et se représente en monstre. Quand sa voisine meurt dans d’étranges circonstances, elle décide d’enquêter. L’occasion pour l’autrice de plonger ses lecteurs dans l’Allemagne nazie, où la victime a grandi et a été persécutée…

Cette bande dessinée succède à LaTerre des filsde Gipi, Grand Prix 2018. Elle a été sélectionnée parmi cinq titres issus d’un premier choix des membres de l’ACBD après discussion lors du Festival bd Boum à Blois en novembre. Les quatre autres finalistes étaient :

Le Grand Prix de la Critique ACBD a pour ambition de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie. »

L’ACBD compte 95 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans la presse régionale et nationale écrite, audiovisuelle et numérique. Le Grand Prix de la Critique ACBD 2019 a été choisi parmi les 4133 nouveaux titres publiés dans l’espace francophone européen (France, Belgique, Suisse) entre le 1er novembre 2017 et le 31 octobre 2018.

Le bureau de l’ACBD : Fabrice PIAULT (Livres Hebdo), Antoine GUILLOT (France Culture), Laurence LE SAUX (Télérama, BoDoï), Laurent TURPIN (bdzoom.com), Anne DOUHAIRE (franceinter.fr), Patrick GAUMER (Dictionnaire mondial de la BD “Larousse”), Benoît CASSEL (PlaneteBD.com)

Galerie

10 réponses à « Moi ce que j’aime, c’est les monstres » Grand Prix de la critique ACBD 2019

  1. Henri Khanan dit :

    En attendant un autre prix au FIBD fin janvier. La pré-publication dans Libé paie!

  2. Crissant Clavier dit :

    Un graphic novel – simple format destiné à être vendu en librairie plutôt qu’en kiosque – banale suite de pin-ups et splash pages ;véritable « posters book » degrés zero du storytelling,du récit en BD : exactement ce que l’on a reproché à la génération des « Image boys » dans les années 90, inconséquentes stars bouffies de leur gloriole aujourd’hui révolue,qui ont rassasié speculateurs et galeristes avec ce genre de coqueteries à côté de la plaque,et tout aussi bien flingué ,dans l’élan, le lien naturel qui unissait le médium BD avec le lectorat aux USA (et ailleurs ) ,de manière qui semble,hélas,définitive,malgré toutes les tentatives pour remonter la pente depuis. Bravo.

    Heureusement que ce sont des spécialistes de la BD qui ont fait ce choix très avisé pour ce prix d’excellence.

    • FranckG dit :

      Ah ah, quelle blague. Vous êtes vraiment drôle Mr Clavier, presqu’autant que votre homonyme du cinéma. Heureusement que vous êtes là pour étaler vos inepties sur BDzoom, sans cela, il faudrait vous inventer. Au passage, il vous arrive, de lire, de temps en temps, les ouvrages chroniqués ?

      • Marcel dit :

        Non. Si c’était le cas, il serait ENCORE PLUS drôle.

      • Crissant Clavier dit :

        Si vous voulez on en discute,monsieur le spécialiste Franck Guigue -forcément spécialiste puisque monsieur écrit des chroniques ce qui en fait in petto une autorité ( bénévolement,OK,et merci pour ça) histoire de voir aussi si le terme « idéologie » n’est pas resté coincé quelque part dans votre gorge.

        C’est quand vous voulez.

        • Laurent Turpin dit :

          Bonne idée ! Mais, svp, pas sur cet espace de commentaires. Merci. LT

          • Crissant Clavier dit :

            Rassurez-vous monsieur Turpin l’intention,de mon côté,n’est qu’échanger en argumentant, ne pas laisser le monopole à la pensée unique qui faute de contradiction tourne au dogme.Le reste ne m’intéresse pas.

  3. Lecteur bd depuis 60 ans dit :

    Pour la 1ere fois de ma vie je vais répondre sur un forum !!!! ( je ne donne jamais mon avis car il ne concerne que moi et je ne vois pas en quoi il peut interesser un autre quidam !! – avant de donner mon opinion j’essaye touours de comprendre pourquoi mon voisin ne pense pas comme moi plutot que de dire qu’il a tort et que j’ai donc forcement raison ! ) , mais la !!! il y a quelque chose qui m’echappe !!!
    Comment Mr Clavier peut on dire autant de bétises en si peu de mots !!! moi je veux bien que l’on donne son avis ( positif ou negatif ce n’est pas le probleme ) mais c’est une critique Negative GRATUITE !! , au depart je suis comme vous – lecteur BD Classique sans recherche de complications etc etc , je me suis mis sur le tard aux romans graphiques – ouuups « graphic novel » ecusez moi – , aux bd sans « scenario » , sans dessin meme !! beaucoup m’ont decu mais il y a quelques oeuvres tres interessantes la-dedans reconnaissez le quand meme !!!
    J’ai lu , pour voir , ce « graphic novel » comme vous dites et la – surprise ! narration sublime , propos coherents , histoire personnelle et grande Histoire mélées , degré 10/10 du « storytelling » comme vous dites , dessin et mise en page maitrisés , enfin tout ce qui fait que l’on est en présence d’une OEUVRE et non en présence d’un « posterbook » ou d’un recueil de pin-up !!!

    Alors comme vous dis FrankG , JE VOUS EN PRIE LISEZ , LISEZ AVANT DE CRITIQUER , Vous en arrivez a faire de l’amalgame ( tout ce qui se fait maintenant c’est de la m….. ? c’etait mieux avant etc etc – et bien non Mr ce n’etait pas mieux avant , c’etait seulement et simplement different !!! ) Vous avez tout a fait le droit de ne pas aimer mais comment pouvez vous etre aussi « definitif » sans avoir fait le minimum intellectuellement parlant : LIRE puis donner son avis .
    Mais comment peut on dire de cette BD - » coquetterie a coté de la plaque » alors qu’elle parle d’une experience personnelle profonde et de la Shoah ? Je suis consterné !!
    Je m’arrete la – ne me repondez pas car je ne veux pas , je ne peux pas devrais-je dire , continuer a echanger sur ce sujet car on ne peux discuter qu’avec des gens de bonne foi ( le debat est la Base de toute societé mais un vrai débat et pas avancer comme premier argument – moi je sais , les autres sont tous nuls , de mon temps ca ne se serait pas passé comme ca -
    Je suis fatigue et triste de l’evolution des gens en general qui considerent qu’ils sont les detenteurs de la Verité , que si tu n’est pas de mon avis je vais te foutre sur la gueule – 20% des gens considerent que la violence ( verbal ou physique ) est un argument pour faire valoir ses opinions ! ! sondage France 2018 -
    Je finis en vous disant de ne pas me repondre car je sens que vous devez considerer cette contribution digne d’un eleve de classe terminale – ou peut etre moins ! ! – le mepris n’est JAMAIS une solution .

  4. Crissant Clavier dit :

    Une initiative intéressante d’un nouvel éditeur US, TKO Studios, qui cherche à se démarquer:il propose ses histoires complètes d’un coup plutôt qu’en traditionnelle sortie mensuelle,pour se fondre dans le modèle des plateformes de diffusion de séries TV.
    Cependant il propose au même moment trois formats différents pour une même histoire,pour satisfaire la façon dont chacun préfère lire ses comics :
    - un format numérique.
    - un format roman graphique – ici trade paperback parce que format souple et pas reliure carrée.
    - un format « single issue » ,en comics donc,dans un coffret contenant l’ensemble des numéros comme s’ils étaient sortis mensuellement dans les comicshops, boutiques spécialisées où on trouve les BD aux USA.

    Le premier numéro de chaque série est proposé gratuitement à la lecture en ligne :https://tkopresents.com/.

  5. Pépé malin dit :

    Excellent post de « lecteur de BD depuis 60 ans » qui habille magistralement pour l’hiver les petits marquis (ils se reconnaîtront) qui donnent leurs visions étriquées des choses en pérorant…