Comic Books

« Arkham Asylum » par Dave McKean et Grant Morrison

Pour cette dernière chronique de l’été (eh oui, même les braves doivent prendre quelque repos pour ressourcer leurs neurones : retour de votre chronique « comics » le 6 septembre), je vous propose une réédition augmentée de l’un des plus beaux « Batman » jamais réalisés jusqu’à aujourd’hui : le génial « Arkham Asylum » de Morrison et McKean. Sur le fond comme sur la forme, un chef-d’œuvre, tout simplement…

Lire la suite...
L'Art de ...

« Virginia T1 et T2 : Morphée – Delirium Tremens » par Benoît Blary et Séverine Gauthier

Étrange western que « Virginia », où nous avions pu découvrir dès le premier tome («Morphée », paru en mai 2013) la dérive d’un soldat yankee déserteur nommé Doyle : car cet ex-tireur d’élite tente d’oublier, entre alcool et morphine, qu’il a abattu d’une seule balle un général confédéré et la petite fille qu’il tenait dans ses bras. Depuis, cette mort infantile le hante à chaque instant, dans un monde – celui de la fin de la Guerre de Sécession (1861 – 1865), basculant lui-même dans la folie… Dans le tome 2 (« Delirium Tremens », mai 2014), Séverine Gauthier (scénariste notamment de la série « Washita ») et Benoît Blary (« Sigurd et Vigdis », « 20 ans de guerre ») poursuivent ce road-trip psychologique, cette fois-ci sur le difficile chemin de la rédemption, auprès d’esclaves noirs affranchis…

Lire la suite...
Interviews

Rien que pour vos yeux, un entretien avec Ancestral Z et Mojo autour de « Paloma, espionne avant tout ! »…

Nous avons avec ce début de série, un magnifique hommage au monde de l’espionnage et de la culture populaire. Ancestral Z et Mojo convoquent dans leur album James Bond, Emma Peel, Oss 117, Diabolik, Satanik, Barbarella et consorts. Ces trépidantes aventures sont amoureusement placées dans un univers visuel évoquant la fin des années 1960 et le début des années 1970. Architecture, design, mode, attitudes tout nous replonge dans l’ambiance pop de cette période colorée dans un style graphique tout droit sorti des cartoons cette époque…

Lire la suite...
Comic Books

« Green Lantern/Green Arrow » par Neal Adams et Dennis O’Neil

Parmi les titres emblématiques qu’Urban Comics réédite dans sa collection DC Archives, un album s’avère tout particulièrement important et incontournable : celui reprenant l’intégralité du fameux run d’O’Neil et Adams sur la série « Green Lantern/Green Arrow » au début des années 1970. Une œuvre désormais classique, qui marqua durablement les esprits et changea le visage des comics super-héroïques, rien de moins. Absolument incontournable, selon l’expression consacrée – mais pas galvaudée.

Lire la suite...
BD jeunesse

« Alix & Arsénou à Noirmoutier » par Paola Antista et Frédéric Brrémaud

Jolie surprise, cette année, avec la parution de quatre titres (deux en janvier et deux en juin) d’une série de bandes dessinées très voyageuses (les deux derniers portent d’ailleurs le tampon « Guide de voyage en BD ») destinées aux jeunes lecteurs, mais qui sont finalement lisibles par tous. De Noirmoutier aux calanques, de Rome à Marseille, invitation, donc, à suivre le scénariste Frédéric Brrémaud et ses personnages, Alix et Arsénou, une fillette accompagnée de son chat …

Lire la suite...
L'Art de ...

« Le Temps des bombes » par Emmanuel Moynot

Publiée initialement entre 1992 et 1994 aux éditions Dargaud et désormais disponible sous forme d’intégrale chez Casterman, la trilogie du « Temps des bombes » se focalise sur la pensée anarchiste de la fin du 19e siècle : une époque où les autorités traditionnelles (morales, politiques et religieuses) vacillent sous l’impact des pensées nouvelles de Proudhon ou Bakounine. Jeune homme de bonne famille bretonne, Augustin Fillon va être peu à peu poussé vers l’action engagée, puis au geste violent. Sans concessions ni partis pris, Emmanuel Moynot évoque dès la couverture ce contexte historique explosif, véritable bras de fer entre classes sociales et gouvernement républicain, en entremêlant dans son récit les utopies politiques et les liens du sang.

Lire la suite...
Meilleures ventes

Zoom sur les meilleures ventes de mangas – Juillet 2014

Pas de « Zoom sur les meilleures ventes de BD » cette semaine, pour cause de pause estivale, mais un récapitulatif sur le marché des mangas, en nous appuyant sur le « Top 15 Mangas » du mois de juin, toujours dominé par « Fairy Tail » T37. Ça tombe bien, le « Top 20 Ipsos/Livres Hebdo » continue, pour sa part, de nous livrer les meilleures ventes de livres tous genres confondus et, si une BD franco-belge (à l’influence manga !) fait son apparition en 11ème position (« Les Légendaires Origines T3 : Gryfenfer », tiré à 150 000 exemplaires par les éditions Delcourt), c’est plutôt la fête à la bande dessinée d’origine asiatique (effet Japan Expo oblige !), puisqu’on retrouve dans ce palmarès « One Piece » T71 (4ème), « Naruto » T63 (10ème) et « Fairy Tail » T38 (14ème).

Lire la suite...
BD de la semaine

« Broadway : une rue en Amérique » par Djief

Après l’exploration de divers univers fantastiques ou d’anticipation (« Tokyo Ghost », « Le Crépuscule des dieux » et « White Crow » chez Soleil) ou encore historiques (« Saint-Germain » chez Glénat qu’il a signé de son vrai nom Jean-François Bergeron), le Québécois Djief retrouve l’ambiance des films musicaux hollywoodiens à grand spectacle ou des tragicomédies sociales à la Frank Capra : assumant, avec brio, les dessins et le scénario de ce divertissant diptyque sur la plus animée des avenues new-yorkaises pendant les années folles…

Lire la suite...
Comic Books

« Daredevil : l’intégrale 1964-1965 » par Stan Lee & co

Ça y est ! C’est enfin rentré dans leurs p’tites têtes ! Après Spider-Man, Fantastic Four, The Avengers, les X-Men, Iron Man, Thor ou plus récemment Captain America (Hulk restant le grand perdant de l’histoire, son Intégrale originelle ayant été avortée après un seul et unique album), Panini Comics s’est enfin décidé à commencer à publier une Intégrale des épisodes du Silver Age de « Daredevil » ! Ouf ! On a failli attendre !

Lire la suite...
BD voyages

« Madame Livingstone : Congo, la grande guerre» par Barly Baruti et Christophe Cassiau-Haurie

Tout le monde connait Livingstone et les célèbres retrouvailles avec Stanley (« Dr Livingstone, I presume?). Peu probable, en revanche, que quelqu’un connaisse Madame Livingstone… surtout quand il ne s’agit pas de son épouse, mais de son fils, un drôle de monsieur surnommé « Madame Livingstone », qui n’était cependant pas Écossais bien qu’il portât le kilt, mais Congolais. Bon, Reprenons…

Lire la suite...
Page 1 sur 5991 2 3 »