« Bergères guerrières T1 : La Relève » par Amélie Fléchais et Jonathan Garnier

Elle a 10 ans et on la croit ! On ne veut pas avoir de problème à la récré avec elle. Elle, c’est Molly, une apprentie bergère guerrière. Elle prend très au sérieux sa mission de défendre son village des brigands, des loups et même de dangers bien pires ! Vous ferez sa connaissance dans ce très beau premier album d’un triptyque fantastique à l’univers celtique médiéval assumé. Une nouvelle pépite de la collection Tchô !

Molly est toute excitée. Pour la jeune fille d’une dizaine d’années, c’est le grand jour : celui où elle sera intronisée apprentie bergère guerrière devant tout le village. Et ce n’est pas rien !

En effet, dix ans auparavant tous les hommes du petit bourg côtier ont été mobilisés. Ils sont partis aux confins du territoire connu dans les contrées que l’on appelle « Terres mortes ».

Depuis, comme l’affirme Nora, la chef des bergères guerrières : « De cette guerre dont nous ne savons rien, aucun homme n’est revenu. Aucune nouvelle ni promesse de retour ne nous a été apportée. Mais de cette situation absurde et triste, nous femmes du village, n’avons pas voulu devenir les victimes. »

Et c’est ainsi que les femmes du village ont fondé l’ordre des bergères guerrières pour se défendre contre toute attaque.

Bergères guerrières page 4C’est montées sur des animaux domestiques (comme Barbe noire, le bouc de combat de Molly) que se déplacent les aspirantes guerrières. Elles entament une formation sérieuse pour s’aguerrir à différentes techniques de combat : au tir à l’arc avec le grincheux Cul-de-fer, ou à la bagarre avec la très forte Holga, tout en suivant des cours sur les lois et les règles à suivre avec la doyenne. De quoi souder un groupe de bonnes copines autour de Molly : Erin qui arrive à surmonter sa peur pour se débrouiller au marteau de guerre, Abbie la combattante née et même la chipie Ellen qui finit par se rapprocher des autres filles en cherchant à progresser au maniement des armes.

Bergères guerrières page 11

Il est temps pour le petit groupe de filles de partir en mission loin du village. Sous la conduite de Mamie Maria et accompagné de Liam – un garçon qui veut se battre avec elles – elles partent loin des fortifications protectrices de leur bourgade. Au cours de leur périple, elles croisent des brigands, une petite sorcière mystérieuse protégée par des corbeaux avant de se retrouver face à face, au fond d’une vallée brumeuse, avec l’énorme malbête.

Le village

Nous avons déjà souligné, dans cette rubrique, la qualité incontestable des ouvrages de la collection Tchô ! : l’historique « Irena », la mouvementée « Famille fantastique » ou l’inclassable « Paola Crusoé ». Le premier volume du triptyque annoncé de « Bergères guerrières » fait l’étalage de qualités remarquables, tant dans la construction maîtrisée d’un récit d’initiation original que dans un graphisme stylisé, ample, dynamique et innovant.

L'entrainement au tir à l'arc

Jonathan Garnier a créé un univers cohérent, à la fois classique et insolite. Dans une société matriarcale sans l’avoir voulu, les rôles sont inversés : les filles doivent s’entraîner pour combattre et protéger le peu de garçons qui restent dans la communauté. Le scénariste maintient l’attention de ses lecteurs, jeunes et moins jeunes, par un humour omniprésent et des non-dits improbables : pourquoi tous les hommes du village ont-ils disparu ? Quels sont les animaux inquiétants que l’on devine tout autour du village, dans les montagnes ou au fond des grottes marines ?

Molly et ses professeures

Amélie Fléchais dont nous vous avions vanté le travail sur « L’Homme montagne » donne chair et consistance à ce petit monde celtique fantastique (le village de Molly ressemble à celui d’Astérix). Chaque personnage est parfaitement caractérisé dans ses expressions et son humanité ; de Molly la préadolescente en rébellion constante à la grand-mère usée par le temps. La météo changeante : averses de saison, brumes ou grand soleil du matin et le rendu réaliste d’émotions et de sentiments entre les personnages, nous rapprochent d’héroïnes qui incarnent subtilement des valeurs humanistes : l’entraide dans l’apprentissage, l’amitié, le nécessaire travail de deuil ou l’acceptation de la différence.

Bergères guerrières T1 page 43

Nul doute que les deux prochains tomes de la série seront du même calibre que le premier. On retrouvera avec plaisir Molly et ses amies : héroïnes volontaires et attachantes d’une épopée féministe d’heroïc fantasy amusée et amusante.

La petite sorcière de Bergères guerrières T1

.

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Bergères guerrières T1 : La Relève » par Amélie Fléchais et Jonathan Garnier

Éditions Dupuis (14,95 €) – ISBN : 978-2-344-01645-9

Molly, la bergère guerrière sur Barbe Noire

Galerie

Les commentaires sont fermés.