« Boule à zéro T6 : Le Grand Jour » par Serge Ernst et Zidrou

Quelle joie de sortir de l’hôpital après y avoir été enfermée 9 ans dans le service des enfants malades ! Le personnel soignant vous réserve quelques surprises, vos camarades de l’étage oncologie participent à la fête, votre famille vous entend dehors, derrière une porte coulissante qui s’ouvrira quand vous prononcerez la formule rituelle : « Maladie, envole-toi ! » Mais pour Zita, dite Boule à zéro, est-ce la réalité ou simplement un rêve qui peut vite se transformer en cauchemar ?

« Boule à zéro » est une série jeunesse exceptionnelle que nous suivons avec attention sur Bdzoom.com : nous avons ainsi évoqué les qualités des tomes 1 (« Petit Cœur chômeur »), 3 (« Docteur Zita ») et 4 (« Madame la mort »). Les auteurs narrent le quotidien de Zita Sayyah, 13 ans, soignée depuis ses quatre ans dans un grand hôpital pour une leucémie.

Elle est surnommée Boule à zéro par son entourage, parce qu’elle a perdu tous ses cheveux. Petite de taille, Zita ne fait pas son âge, on lui autorise donc quelques passe-droits pour qu’elle puisse s’amuser un peu. Il faut dire que sa mère, sa seule famille, ne peut venir la voir, travailleuse immigrée du Maroc, elle travaille dur aux îles Canaries pour gagner sa vie et payer les soins de sa fille.

OULE A ZERO T6 page 3
BOULE A ZERO T6 page 7

Zita comme tous ses amis du 6e étage, celui réservé aux enfants malades, espère sortir au plus vite de l’hôpital Le Goff, qu’elle surnommé La Gaufre. Pour elle, ce ne sera pas pour tout de suite, mais pour son ami Pierre, l’échéance se rapproche. Lui, dès qu’il sera sorti, il brûlera son pyjama : « la tenue de bagnard des enfants hospitalisés ! » Mais avant de partir, Pierre fait tout pour adoucir la vie de la petite Zita et lui faire oublier ses cauchemars récurrents : il l’amuse en jouant avec les bustes du docteur Le Goff et de sœur Marie-Gourgandine ou lui offre un bon bain chaud dans une baignoire qu’il improvise dans une salle d’accouchement éclairée aux chandelles. Et, fatalement, Zita tombe amoureuse : elle a quand même 13 ans, et se demande si l’impétrant va oser l’embrasser ! Dans le doute, elle se brosse sérieusement les dents !…

Après des épisodes dramatiques, notamment le tome 4 dans lequel Zita perdait sa meilleure amie, ce nouveau volume est plus léger. Il est placé sous le signe de l’amour : naissant pour Zita et Pierre, difficile à trouver pour Cécile, infirmière toujours célibataire ou improbable entre le Dr Le Goff et sœur Marie-Gourgandine ! On y évoque l’espoir de guérir, de sortir du milieu hospitalier, et le début attendrissant du sentiment amoureux. Toujours autant de justesse et de pudeur dans la description du quotidien d’une petite malade espiègle, mais toujours souriante, qui affronte un avenir incertain en redoublant de bonne humeur, d’humour et d’énergie positive. Les auteurs dédramatisent ainsi le monde inquiétant de l’hôpital et de la maladie. Remercions les éditions Bamboo d’avoir eu l’audace d’accepter ce projet sensible et tabou ; il y a déjà 7 ans.

BOULE A ZERO T6 case page 14

Traduite en plusieurs langues, multirécompensée, la série a trouvé son public : plus de 30 000 exemplaires vendus pour le tome 1, et ce n’est que justice. Pas de pathos, mais des situations vraies traitées avec tendresse, sans effets racoleurs. Le dessin simple, rond et efficace, de Serge Ernst est au diapason d’un scénario élégant, drôle et sérieux à la fois, lequel nous fait partager l’envie de vivre d’enfants à qui la maladie enlève une partie de leur insouciance, mais certainement pas leur humour.

BOULE A ZERO T6 page 25
Zita en blouse

Dans le prolongement de « Boule à zéro », les auteurs de la série et les éditions Bamboo ont initié la création de l’association 2000 BD, en 2012, dans le but de distribuer des BD dans les services d’oncologie pédiatrique de différents hôpitaux en France, mais aussi en Belgique, Suisse, Allemagne, Pérou, Népal…

L’association « 2000 BD » a pour but de promouvoir la culture dans les hôpitaux, particulièrement auprès des enfants malades, en proposant des BD et des rencontres avec des auteurs, des ateliers découverte et initiation. Si vous voulez en savoir davantage ou si vous souhaitez participer à cette opération, rendez-vous sur : www.2000BD.org.

Remise par l’UNAPECLE du rapport annuel « Plan Cancer »

François Hollande, le président de la République, a ainsi reçu deux exemplaires de « Boule à zéro » par l’UNAPECLE (Union des associations de parents d’enfants atteints de cancer ou leucémie), lors de la remise du rapport annuel du Plan cancer, c’est dire si le travail d’Ernst et Zidrou est reconnu des salles de garde des hôpitaux au plus haut sommet de l’État.

BOULE A ZERO T6 page 40
La valise de sortie de Zita

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Boule à zéro T6 : Le Grand Jour » par Serge Ernst et Zidrou

Éditions Bamboo (10,90 €) – ISBN : 978-2-8189-4152-2

Galerie

Les commentaires sont fermés.