« Ariol T12 : Le Coq sportif » par Marc Boutavant et Emmanuel Guibert et « Les Enquêtes de Sherlock Latruffe T2 : Lumière à tous les étages » par Matyo

Les éditions BD Kids (filiale du groupe Bayard) offrent une large gamme d’ouvrages pour tous les lecteurs de l’école primaire. Chaque tête blonde peut y trouver son compte : du récit d’espionnage à la chronique familiale humoristique et de l’enquête policière à la bande dessinée interactive. Le point, non exhaustif, sur les dernières pépites au petit format souple de BD Kids.

Sommaire Ariol T 12

Commençons ce rapide tour d’horizon par le douzième volume d’« Ariol », la série à succès du magazine J’aime lire. Pour ceux qui l’ignoreraient encore, Ariol est un petit âne qui va à l’école, et qui rêve beaucoup !

Par petits sketches, le narrateur lui fait dire et entendre des propos sympathiques, plein d’humour, que le dessin ultra simple ne contrarie pas.

Dans ce recueil de douze nouvelles histoires, Ariol use de ses charmes juvéniles pour convaincre sa mamie de lui acheter les dernières chaussures à la mode ou sa vieille voisine de lui commander un plateau de sushis.

M. Ribera, prof d'EPS

Ariol s’entend avec tout le monde, surtout avec Ramono : son cochon de meilleur ami, un peu trop turbulent en cours, qui certes perturbe l’activité accrobranche de la classe, mais qui aide l’ânon à tourner en ridicule monsieur Ribera, leur professeur d’EPS.

Ce coq, haut perché sur ses ergots, sifflet autour du cou, est desservi par un tic de langage agaçant : il ponctue toutes ses phrases d’un « effectivement » parfois hors de propos.

Mais s’il est exigeant avec ses élèves, son humour et sa bienveillance le rachètent aux yeux de tous.

Ariol T 12 pages 6 – 7

Emmanuel Guibert scénarise là une série enfantine tout à fait délectable aux sujets très variés. Quant au dessin de Marc Boutavant, expressif, mais très simplifié et à la mise en page systématique (4 cases à chaque fois ou presque), il ne gênera pas les jeunes lecteurs. Cet épais volume très agréable à feuilleter et à lire contient 12 nouveaux épisodes, pleins de charmes et de douces malices. Ils emmènent ses jeunes lecteurs dans un univers familier : celui de l’enfance, de l’amitié et des premières amours.

ariol T12 Effectivement !

Nous vous avons déjà entretenu dans cette rubrique des qualités de dessinateur de Roman Ronzeau et des charmes de sa série scénarisée par Thierry Gaudin : « Espions de famille ».

Vient de paraître le cinquième volume de cette sympathique série publiée dans le magazine Okapi. Elle s’adresse aux adolescents de 10 à 15 ans. On y découvre la suite des aventures d’un duo d’espions en formation de 15 ans, accompagné du grand-père du héros : un senior désinvolte. Beaucoup de rebondissements et de second degré pour ces espions de famille dessinés dans un style vif et stylisé.

Espions de famille page 5
Espions de famille page 6

Espions de famille page 8

On s’amuse franchement à lire ce récit, primesautier et bien construit, dans lequel des adolescents de notre époque sont confrontés à des situations inattendues et explosives. Alex et Leïla affrontent de vrais méchants qui attentent à leur vie. Et s’ils surmontent des situations très dangereuses, Thierry Gaudin, en multipliant les références amusées, désamorce toute situation violente par un humour malicieux, très pince-sans-rire.

Terminons cette chronique en signalant la sortie de deux albums qui proposent des enquêtes interactives avec des énigmes à résoudre pour les jeunes lecteurs. Nous avions attiré votre attention sur les premières enquêtes du docteur Énigmus dans cet article. Le troisième volume de ses courtes enquêtes reprend une formule à succès : trois pages pour exposer les faits, les indices et déterminer les suspects, une dernière page pour apporter les réponses à toutes les questions. Voilà du travail bien fait, drôle et intelligent, écrit par le romancier pour la jeunesse Paul Martin qui adapte ici les codes du thriller, pour un lectorat de moins de 13 ans amateur de jeux de mots et de situations cocasses. Le dessin rond et soigné, du Texan Matthew Brœrsma, est très efficace pour poser décors et situations loufoques.

Enigmus T3, l’enlèvement de Tatiana 1

Enigmus T3, l’enlèvement de Tatiana 4

De l’Indonésie à Londres et de New York au désert du Sahara, nous vous engageons à tester votre esprit de déduction auprès de ce détective chauve à lunettes et de Tatiana, sa belle assistante : des héros récurrents pour les 330 000 lecteurs du magazine J’aime lire max.

Enigmus T3, l’héritière de la sorcière 1

Enigmus T3, l'héritière de la sorcière 4

Sur les mêmes principes, mais pour les lecteurs plus jeunes (dès 7 ans) du magazine Moi je lis, « Les Enquêtes de Sherlock Latruffe » proposent des énigmes à résoudre en seulement trois pages.

Le grand et dégingandé Albide n’apporte qu’une aide fort limitée à l’astucieux Sherlock Latruffe, toujours vêtu d’un imperméable écossais et d’un chapeau assorti.

Son bon sens lui permet de défier les énigmes les plus difficiles qu’il clôt d’une définitive et sonore onomatopée : « Gigawatt » !

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Ariol T12 : Le Coq sportif » par Marc Boutavant et Emmanuel Guibert

Enigmus et le treizième coup de minuit

Éditions BD Kids (11,50 €) – ISBN : 978-2-7470-7253-3

« Les Enquêtes de Sherlock Latruffe T2 : Lumière à tous les étages » par Matyo

Éditions BD Kids (9,95 €) – ISBN : 978-2-7459-8410-4

Enigmus T 3 tante Rosa et son dauphin en peluche

« Les Enquêtes du docteur Énigmus T3 : Le Treizième coup de minuit »

par Matthew Brœrsma et Paul Martin

Éditions BD Kids (9,95 €) – ISBN : 978-2-7470-7420-3

« Espions de famille T5 : L’Espionne qui m’aimait » par Romain Ronzeau et Thierry Gaudin

Éditions BD Kids (9,95 €) – ISBN : 978-2-7470-7421-0

Espions de famille, rupture

Galerie

Les commentaires sont fermés.