Des expos… si vous passez par Paris…

Voici quelques belles expositions, proposées en cette fin d’année, lesquelles rendent hommage au travail d’auteurs de bandes dessinées appréciés.

Deux sont situées au cœur de la capitale, dans le quartier Beaubourg.

La première est dédiée à Claire Bretécher, dessinatrice pionnière ayant « osé«  affronter la rédaction masculine du journal Pilote : « Bretécher, morceaux choisis », à la Bibliothèque publique du centre Pompidou, niveau 2 – entrée par La Piazza -, du 18 novembre 2015 au 8 février 2016 (de 10 H à 21 H).

Un voyage dans une œuvre aux facettes multiples, de « Cellulite » à « Agrippine » en passant par « Salades de saison », L’Écho des savanes, « Les Frustrés », « Les Mères »…

Les éditions Dargaud lui consacrent deux ouvrages coup sur coup, dont l’un est le catalogue de l’exposition : « Morceaux choisis » (100 pages en couleurs, 19,99 €) et « Les Années Pilote » (220 pages, 29 €).

Non loin de là, rue Quincampoix, la Galerie Champaka (67 rue Quincampoix, 75003 Paris) expose les originaux de l’album « DesSeins » d’Olivier Pont, du 19 novembre au 12 décembre 2015, de 12 H à 19 hH.

Après avoir succombé aux charmes du cinéma, cet auteur revient à la BD, dix années après le succès de l’album « Où le regard ne porte pas », dont on peut aussi admirer quelques originaux.

Fred a publié les premières planches de « Philémon » dans Pilote, il y a tout juste 50 ans.

Outre le superbe artbook publié par Dargaud qui propose, entre autres, le story-board du « Naufragé du A » (« Autour de Philémon », album cartonné de 300 pages, 39 €), une exposition autour de « Philémon » est présentée à la galerie Martel (17 rue Martel, 75010 Paris), à partir du 19 novembre.

Un fascinant voyage au cœur de l’univers poétique de Fred à travers ses originaux.Il est encore temps de passer à la galerie Huberty et Breyne (91, rue Saint-Honoré, 75001 Paris) où l’exposition « Délirius » consacrée à Philippe Druillet prend fin le 21 novembre ou encore à l’Espace Reine de Saba (30 rue Pradier, 75019 Paris) où est évoquée l’amitié mystérieuse entre Hugo Pratt et Jean-Claude Guilbert jusqu’au 10 janvier prochain (voir : Pratt & Guilbert : l’amitié mystérieuse…). Bon voyage à tous au royaume de la BD.

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.