Pratt & Guilbert : l’amitié mystérieuse…

Une expo (« Hugo Pratt/Jean-Claude Guilbert, L’Amitié mystérieuse ») à l’espace Reine de Saba à Paris et deux publications au tirage limité sur le créateur de « Corto Maltese » : voilà de quoi revenir à bon escient sur la naissance du personnage et sur la vie aventureuse de son créateur, alors que le ténébreux marin est de retour en librairies, avec un nouveau duo d’auteurs !

Photographie d'Hugo Pratt : visuel lié à l’exposition de l'espace Reine de Saba.

C’est en 1980 que le dessinateur Hugo Pratt croise la route de Jean-Claude Guilbert (1) : journaliste bourlingueur qui projette de mettre sur pied « Le Magazine de l’aventure » sur TF1. L’idée de consacrer une émission à Hugo Pratt s’impose rapidement à cet homme de l’image filmée, lequel décide de rencontrer l’homme de l’image dessinée. Rencontre qui se déroule dans l’appartement d’Hugo Pratt qui réside, alors, sur l’île Saint-Louis. Pratt accepte, destination la Corne de l’Afrique sur les traces de son enfance.

Des sources d'inspiration...

L’entente entre les deux hommes est telle qu’une solide amitié née de cette première escapade, entraînant de nouvelles rencontres, de nouveaux voyages… en Suisse, en Italie, à Djibouti…

Cette longue et mystérieuse amitié qui se prolonge jusqu’au décès du dessinateur est contée au fil d’une superbe exposition organisée par José-Michel Bel (spécialiste de la Mer Rouge, de la Corne de l’Afrique, de l’Arabie et d’Arthur Rimbaud), coordonnée par Bertrand Ouillon, entraînant le visiteur sur les traces de Corto Maltese.

Jean-Claude guilbert et Hugo Pratt en Pays Afar, en 1987.

Projet de Pratt et Guilbert : maquette pour la reprise du magazine Corto Maltese en France, en 1991.

Elle propose plus de 150 objets personnels et techniques, des photographies, manuscrits, témoignages, archives, et la projection de films de Jean-Claude Guilbert…

Sans oublier de nombreuses illustrations rares d’Hugo Pratt, dont certaines sont inédites en France.

Cette exposition est présentée à Paris à l’Espace Reine de Saba, Centre Culturel indépendant dont les présidents fondateurs sont Jean-Marie Bel et Théodore Monod, jusqu’au 10 janvier 2016 : 30 rue Pradier, 75020 Paris, du mardi au dimanche de 14 h 30 à 18 h 30.

Voir aussi : espacereinedesaba.org.

À cette occasion, deux brochures aux tirages très limités ont été réalisées par Bertrand Ouillon.

La première tirée à 50 exemplaires numérotés reprend les 12 pages des textes des vitrines évoquant la carrière d’Hugo Pratt, et tout particulièrement l’histoire incroyable de la publication française de « La Ballade de la mer salée » et des premiers albums de « Corto Maltese ».

La seconde, « Catalogue, L’Amitié mystérieuse » (tirée à 200 exemplaires numérotés) revient sur les voyages d’Hugo Pratt au fil d’articles signés Jonathan Berdah (entretien avec Jean-Claude Guilbert), Jean-Christophe Rufin, Chantal Thomas, Bertrand Ouillon… Deux futurs collectors !

Info de dernière minute : projection du film « Hugo en Afrique » avec Jean-Claude Guilbert, le samedi 12 décembre à 11 H, à l’Espace Reine de Saba,  en présence de Jean-Claude Guilbert qui signera ses livres à partir de 10 H.

Henri FILIPPINI

(1) À noter que Jean-Claude Guilbert est aussi l’auteur, en 2006, de la biographie illustrée « Hugo Pratt : La traversée du labyrinthe » parue aux Presses de la Renaissance : ce voyage initiatique en cinq étapes est aussi un périple dont la trame déborde les limites traditionnelles de la biographie, illustré de nombreux documents iconographiques. Et il se trouve que les éditions Plon viennent d’en proposer, depuis le mois dernier, une réédition enrichie d’une nouvelle préface.

 

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.