Un formidable pop-up, pour nous faire patienter avant la sortie du nouvel « Astérix » !

Il y en avait déjà eu trois autres dans les années soixante-dix (1), mais aucun n’arrivait à la cheville de ce superbe album édité aujourd’hui par les éditions Chêne, sur les bagarres du célèbre petit Gaulois créé par Albert Uderzo et René Goscinny : une interprétation, comme vous ne les avez jamais vues, de six scènes mythiques des aventures d’Astérix et d’Obélix, jaillissant toutes à chaque page de ce pop-up exceptionnel précédé d’une page de garde évidemment animée, elle aussi !

C’est le talentueux José Pons, grand designer papier et concepteur de pop-up pour la publicité depuis plus de trente ans, qui a mis en volume les dessins de maître Uderzo réunis autour de l’une de ses thématiques les plus percutantes dans « Astérix, les bagarres : le pop-up ! » (29,90 €). En effet, au village de nos irréductibles, la bagarre est érigée au rang de véritable sport national ! Entre Gaulois, face aux Romains ou encore à l’assaut des fameux pirates, toutes les raisons sont bonnes pour décocher des « PIF ! » et renvoyer des « PAF ! »…

Signalons, enfin, que le groupe Hachette (dont les éditions Chêne sont une filiale) vient de publier, par ailleurs, un sympathique album à colorier basé sur l’univers des mêmes personnages : « Astérix : l’univers à colorier ». Comme quoi, dans le Gaulois, tout est bon à éditer… Alors, pourquoi s’en priver ?

Gilles RATIER

(1) Il s’agit d’« Astérix et Cléopâtre » et d’« Astérix aux Jeux olympiques » chez Dargaud (en 1971 et 1972), puis des « Voyages d’Astérix le Gaulois » aux éditions l’Âge d’or, en 1974 : des ouvrages désormais très recherchés par les collectionneurs et qui se monnayent entre 30 et 75 euros pièce.

Galerie

Une réponse à Un formidable pop-up, pour nous faire patienter avant la sortie du nouvel « Astérix » !

  1. BARRE dit :

    Magnifique! encore un trou dans le porte monnaie à prévoir!
    Les pop-up, surtout lorqu’ils sont bien réalisés, sont de véritables merveilles pour les yeux et un baume pour nos âmes tourmentées, je vais en offrir un à Larcenet!