« Aliénor Mandragore T1 : Merlin est mort, vive Merlin ! » par Thomas Labourot et Sévérine Gauthier

Deux jeunes auteurs BD revisitent avec humour et fraîcheur la légende arthurienne, ou tout du moins les relations entre l’enchanteur Merlin, la fée Morgane et Viviane, la dame du lac. Aliénor, une jeune fille malicieuse, perturbe l’ordre établi dans la forêt de Brocéliande. Pour le plus grand plaisir des lecteurs, grands et petits.

Merlin est un vieil enchanteur ronchon. Il veut enseigner son savoir druidique à sa toute jeune fille. Mais Aliénor fuit les monologues ennuyeux de son père, surtout quand il cherche des champignons dans les clairières perdues de la forêt de Brocéliande. Quand elle trouve une mandragore, il plastronne, joue le magicien invincible, car du sang de dragon coule dans ses veines. Mais le cri de la plante vivante une fois déterrée le foudroie instantanément !

Aliénor Mandragore page 11

Aliénor découvre alors qu’il y a pire qu’un vieux père qui radote. Le fantôme de Merlin est insupportable. Il veut ressusciter immédiatement, pressé par un ankou impassible et intraitable. La petite magicienne s’incruste chez la fée Morgane, leur voisine, pour découvrir dans sa vaste bibliothèque un moyen de redonner vie à son paternel. Morgane et Merlin étant très fâchés, Aliénor est chassée de sa demeure quand Morgane s’aperçoit que la jeune fille essaye de la duper pour sauver son père.

Aliénor Mandragore page 13

Dans les sombres tréfonds de la forêt de Brocéliande, Aliénor fait des rencontres surprenantes, un ermite hermétique, un preux apprenti chevalier du nom de Lancelot et Viviane, la dame du lac qui ne peut en sortir que les pieds dans une baignoire.

Sa quête est finalement victorieuse, elle ramène Merlin à la vie, avant une surprenante et jubilatoire pirouette finale.

Aliénor Mandragore les personnages

Ce récit complet est annoncé comme le premier volume d’une trilogie. La qualité de l’ouvrage engagera, sans nul doute, les éditions Rue de Sèvres à donner une suite aux aventures d’Aliénor imaginées par deux jeunes auteurs rémois. Nous avons déjà évoqué plusieurs fois sur notre site, la qualité d’écriture de Séverine Gauthier, que ce soit pour « Haïda, l’immortelle baleine », la série « Virginia » ou « Cœur de pierre ».

Cases Aliénor Mandragore page 52

Elle retrouve pour cet album son complice sur la série « Washita » : Thomas Labourot. Il met en images de manière dynamique, avec un style personnel, coloré, vif et expressif, ce conte médiéval décalé, modernisé avec malice par une Séverine Gauthier au meilleur de sa forme. Elle associe les plus célèbres mages des légendes du moyen-âge, de l’enchanteur Merlin aux fées Morgane et Viviane à Aliénor, prénom de la dernière comtesse du Poitou et duchesse d’Aquitaine, femme libre qui aurait, selon l’historien Michelet, donné naissance au mythe de Mélusine : une autre magicienne redoutable… Des pistes, peut-être, pour la suite des aventures d’Aliénor Mandragore.

 

 

On ne pouvait parler de la rentrée des éditions « Rue de Sèvres » sans évoquer le deuxième volume de la remarquable série d’Alex Alice : « Le Château des étoiles ». Le premier volume a été l’un de nos gros coups de cœur de l’automne dernier. Le second est du même acabit, renouvelant l’esprit feuilletonesque des romans de Jules Verne.

Le Château des étoiles tome 2, page 6

Sans rentrer dans les détails de 68 pages d’aventures uchroniques d’une grande beauté formelle, sachez seulement que dans cet épisode, en 1868, Archibald Dulac et son fils Séraphin ont réussi de justesse à embarquer dans l’éthernef qu’ils ont construit. Montant dans le ciel, ils sont sur le point de franchir le mur de l’éther, de découvrir l’espace mystérieux et infini et de vérifier leur théorie avant-gardiste.

Le Château des étoiles tome 2, page 13

Une avarie les force à se poser sur la face cachée de la Lune. Passager semi-clandestin, le roi Louis II de Bavière est fasciné par cette exploration d’un Nouveau Monde et les engage à poursuivre le voyage. Ce qu’ils feront sans nul doute, car le prochain volume de la série s’intitule « Les Chevaliers de Mars ». Le voyage ne fait que commencer…

Le Château des étoiles tome 2, page 54

Aliénor Mandragore détail de la couverture

 

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Aliénor Mandragore T1 : Merlin est mort, vive Merlin ! » par Thomas Labourot et Sévérine Gauthier

Éditions Rue de Sèvres (12 €) – ISBN : 978-2-36981-197-8

« Le Château des étoiles T2 : La conquête de l’espace » par Alex Alice

Éditions Rue de Sèvres (13,50 €) – ISBN : 978-2-36981-014-8

Galerie

Les commentaires sont fermés.