« Titeuf T14 : Bienvenue en adolescence ! » par Zep

Fini les gags en une planche ? Pour la seconde fois, cet album de Titeuf développe tout un récit complet et le lecteur peut suivre, sur 46 pages, le raisonnement du célèbre gamin à la mèche blonde qui souhaite, dans ce quatorzième opus, entrer en adolescence pour résoudre ses problèmes d’enfant ! Mais est-ce bien là une bonne idée ?

Titeuf ado !

Nous avons déjà de nombreuses fois signalé sur notre site, ici et , tout le bien que nous pensons du travail de Zep, le créateur de Titeuf. Ce gamin a 10 ans depuis 23 ans, il était temps qu’il pense à grandir. C’est ce qui lui assène ses deux amoureuses en début d’album. Nadia et Ramatou en ont assez des gamineries du jeune garçon. Pour lui, l’amour reste un concept. Il préfère jouer avec ses copains plutôt que de conter fleurette aux filles. Il leur a expliqué qu’il pouvait, pour leur faire plaisir, avoir deux amoureuses à mi-temps, comme le papa de François qui a deux emplois à mi-temps. Il n’avait pas anticipé leur réaction outragée, les filles, c’est bien compliqué !

Titeuf tome 14 page 4

Elles se battent pour lui, lui arrachent, accidentellement sa mèche blonde, puis s’offusquent qu’il leur propose un mi-temps amoureux. La situation de Titeuf devient intenable quand il doit gérer l’arrivée d’une troisième prétendante, la très délurée Camille, une vieille (sic !) amie du temps de la crèche.

Titeuf tome 14 page 9

Pour Titeuf et ses copains, il n’y a qu’une solution, la fuite en avant vers l’adolescence : l’âge où les garçons sont aussi grands que les filles, où l’on « marche comme si on était au ralenti », l’âge où « faut avoir l’air pas content et tirer la tronche en permanence », l’âge du poil de slip !

Titeuf tome 14 page 25

Mais l’adolescence ne se décrète pas et la bande de Titeuf va de déconvenue en déconvenue quand il s’agit de se procurer de la testostérone en pharmacie, de se faire des boutons d’acné au feutre ou d’utiliser le chat pour obtenir ses premiers poils au menton.

Page de garde Titeuf tome 14

Philippe Chapuis, alias Zep, n’a rien perdu de son talent pour décrire les affres de l’enfance et de la préadolescence. Un récit en 48 pages lui permet d’approfondir le caractère de ses personnages et de faire évoluer leurs relations. Moins de gags donc dans cet album, mais toujours de l’humour, des dialogues savoureux, de la tendresse et quelques séquences didactiques sur cet âge ingrat qu’est l’adolescence.

 

Titeuf tome 14 dernières cases

 

Titeuf ne grandit pas, mais il vieillit bien, comme la série de Zep devenue transgénérationnelle : ses premiers lecteurs peuvent maintenant rire, avec leurs enfants, à la découverte des nouvelles aventures d’un héros pour qui l’humour est le moyen le plus efficace d’affronter le monde.

 

Titeuf la collection

 

À noter, que très affecté par la crise des réfugiés cherchant refuge en Europe, Zep a voulu partager ses émotions en publiant sur les pages de son blog hébergé par le site du journal Le Monde : 42 cases d’une BD qui reprend les personnages de sa série vedette. « Mi petit, mi grand » est une courte œuvre poignante qui permet d’humaniser les victimes anonymes de ce drame.

Titeuf tome 14 Titeuf en Hulk !

 

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Titeuf T14 : Bienvenue en adolescence ! » par Zep

Éditions Glénat (9,99 €) – ISBN : 978-2-344-00846-1

Galerie

Les commentaires sont fermés.