UN NOUVEAU NUMÉRO DE HOP ! : la plus ancienne et la plus fiable des revues d’informations et d’études sur la B.D.

Les vrais amateurs de bandes dessinées le savent bien, le trimestriel Hop ! est une source irremplaçable pour qui s’intéresse de près ou de loin à l’histoire du 9e art ! D’autant plus que les informations dévoilées sur l’actualité de notre secteur préféré sont souvent inédites et ne se retrouvent dans aucune autre revue ou site spécialisé !

Ce nouveau numéro, le 129ème (déjà !!!), est un « Nostalgie BD », comme tous les numéros impairs qui sont, quant à eux, plus spécialement consacrés à d’anciennes séries et à des auteurs tombés, le plus souvent, dans l’oubli : avec quelques rééditions à l’appui comme « Mister Foot » de Martial, « Kam et Rah » d’Eugène Gire, « Chafouin et Baluchon » de Pierre Tranchand et François Corteggiani, « Mowg fils de la brousse » de Chott (récit paru en Belgique, en 1947, dans la revue Wrill, ainsi que dans un album Gordinne/Chagor, et réédité dans un numéro spécial de Tarou des éditions Artima, en 1957) ou « Colonel X en Malaisie » de Noël Gloesner et Marijac (publié à l’origine dans la deuxième série de Coq hardi, en 1953) qui confortent l’intérêt de cette publication disponible à l’AEMEGBD (Hop !), 56 boulevard Lintilhac, 15000 Aurillac ; courriel : marc-andre.limoges@laposte.net
!

Il faut dire que les trois derniers auteurs cités sont aussi le sujet de dossiers passionnants, rédigés par le directeur de la publication (le dessinateur Louis Cance, qui fût l’un des imagiers de « Pif ») ou par son équipe de passionnés (notamment Marc-André Dumonteil). Ainsi, nous avons droit à une rétrospective Noël Gloesner, grand dessinateur malheureusement un peu oublié aujourd’hui (voir notre « Coin du patrimoine » : http://bdzoom.com/spip.php?article3699), avec la suite de sa bibliographie exhaustive dans les publications du groupe Fleurus comme Cœurs vaillants, J2 Jeunes, Formule 1 ou Triolo (avec ses séries les plus célèbres : « Yann le vaillant » ou « Pat Cadwell ») et pour les revues dirigées par Marijac (Pierrot, Coq hardi, Mireille, Nano et Nanette, Frimousse…) !

Justement, en ce qui concerne Marijac, nous avons aussi droit à la suite de l’étude détaillée de son Journal de Nano et Nanette, sur huit pages très denses et bourrées de détails, entièrement réalisées grâce à la documentation sans faille et à l’érudition incroyable de Louis Cance.

Un autre dossier est donc consacré aux débuts de Chott à la SAETL, c’est-à-dire avant la création de son fameux « Fantax » et qu’il ne devienne l’éditeur lyonnais de la SER.

Et si on vous dit qu’il y a, en plus, la deuxième partie d’une étude sur « Raoul et Gaston », particulièrement sur les bandes quotidiennes de ce grand classique de la bande dessinée américaine créé par Lyman Young (intitulé « Tim Tyler’s Luck » dans son pays d’origine)
et sur Nat Edson, dessinateur qui assista Lyman Young sur cette série qui a charmé des générations de lecteurs, vous comprendrez pourquoi cette revue est toujours autant indispensable pour l’approfondissement de notre connaissance du 9ème art…

Gilles RATIER

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>