« Monsieur Lapin T3 : Les Ballons » par Baptiste Amsallem et Loïc Dauvillier

L’avantage de la bande dessinée muette, c’est qu’elle peut être lue par les plus petits. Elle est parfois de grande qualité, offrant des aventures à l’échelle des plus jeunes, ainsi qu’une morale adaptée à leur découverte de l’autre. Le troisième volume de « Monsieur Lapin » dispose de toutes ces qualités, à découvrir avec vos bout’choux.

En pleine nature, Petit Lapin réussit, après moult efforts, à ouvrir un paquet de ballons gonflables de toutes les couleurs. Trop jeune, il éprouve les pires difficultés à en gonfler un, correctement. Il lui est difficile d’avoir assez de souffle et quand il mène son effort victorieusement, le ballon éclate…

 

 

Comme si cela n’était pas assez rageant, Petit Cochon vient l’embêter. Caché derrière un arbre, il éclate les ballons gonflés à l’aide de sa sarbacane… Heureusement, Monsieur Lapin arrive. Il réconcilie les deux petits qui peuvent alors s’amuser ensemble à gonfler les ballons, puis à les exploser. Jouer à deux, c’est bien mieux !

Loïc Dauvillier excelle aussi bien dans le scénario de bandes dessinées adultes (comme « L’Attentat » ou « Théo, ce qu’il en reste ») que dans de courts récits à destination des plus jeunes (tels « Myrmidon au pays des cow-boys », « La Petite Famille », « Mon copain secret » ou « L’Enfant cachée »).

Dans les trois volumes de « Monsieur Lapin », il confronte son jeune héros aux soucis que peuvent croiser et surmonter des primo-lecteurs. Il leur offre ainsi un happy-end rassurant et une morale qu’ils peuvent vitre réinvestir : besoin d’un plus petit que soi, plaisir de jouer à plusieurs, refus de la simple loi du plus fort…

Le dessin frais, sans décor superflu, de Baptiste Amsallem, insiste sur les expressions et les mimiques des personnages. L’émotion est forcément au rendez-vous, dans une bande dessinée  parfaitement découpée. L’ouvrage est efficace : le petit lecteur entre vite dans une histoire, bien rythmée, aux situations burlesques vraiment amusantes.

À noter qu’une série d’animation TV « Monsieur Lapin », réalisée par Loïc Dauvillier et Jérôme d’Aviau, doit être diffusée en 2015 sur nos petits écrans.

En attendant, vous pouvez passer un bon moment avec des enfants de maternelle à lire à quatre mains cette excellente BD muette. Pour des lecteurs, ou plutôt ici des lectrices, du primaire, nous vous conseillons la lecture de « Lili Pirouli ». Le deuxième volume des aventures quotidiennes d’une petite fille, un peu effrontée, qui vient de paraitre aux éditions « Des ronds dans l’O ».

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Monsieur Lapin T3 : Les Ballons » par Baptiste Amsallem et Loïc Dauvillier

Éditions Des ronds dans l’O (12, 50 €) – ISBN : 978-2-917237-78-6

Galerie

Les commentaires sont fermés.