« L’Aviatrice T1 : Nora » par Bruno Di Sano, François Walthéry et Étienne Borgers

Alors que sa « Natacha » retourne au bercail (dans Spirou et aux éditions Dupuis) dans un vingt-deuxième album dont le scénario est un hommage à la série « L’Épervier bleu » due à son vieux pote Sirius hélas disparu en 1997, François Walthéry propose une nouvelle série aéronautique grand public située à l’époque héroïque des années trente : avec, comme héroïne, une pilote intrépide et expérimentée, employée par Air Zénith sur ses liaisons postales aériennes. Un suspense aux frontières du burlesque parfaitement convaincant : le classicisme du scénario n’étant qu’une apparence — les nombreuses intrigues parallèles dépoussiérant presque le genre — et l’efficacité du graphisme franco-belge rassurant de Bruno Di Sano se développant dans le plus pur style Walthérien.

L’aviatrice Nora Stalle prépare un raid aérien ambitieux vers l’Extrême-Orient, la compagnie qui l’emploie voulant frapper un grand coup publicitaire. Cependant, cette dernière lui affecte un nouveau mécanicien au fort tempérament : une grande gueule, libertaire, avec un penchant marqué pour la bouteille. Curieusement, au retour d’un vol postal de routine, leur avion est pris en chasse par le contre-espionnage allemand. Manifestement, des membres de l’Abwehr tentent de mettre la main sur des documents ultrasecrets…Cette histoire inspirée par la vie d’Hélène Boucher, l’une de ces aviatrices féministes vedettes de l’entre-deux-guerres qui s’est tuée aux commandes d’un Caudron Rafale en préparant le raid Paris-Saigon de 1935, a été scénarisée par le très documenté Étienne Borgers : un ancien copain de régiment de Walthéry qui a une formation d’ingénieur, mais aussi pas mal d’imagination et d’humour ; la preuve, il a déjà commis quelques-uns des scénarios de « Natacha » !

Enfin outre la supervision de François Walthéry sur le découpage (il intervient aussi graphiquement sur les scènes d’action, bagarres ou poursuites), chacune des planches de cette nouvelle série qui rejoint dignement la collection Cockpit des éditions Paquet a été avalisée par Romain Hugault, dessinateur spécialiste des avions et fer de lance de ce label. Bref, voilà de la BD de papa, aussi amusante que pédagogique, que les enfants vont adorer…

Gilles RATIER

« L’Aviatrice T1 : Nora » par Bruno Di Sano, François Walthéry et Étienne Borgers

Éditions Paquet (13,50 €) – ISBN : 978-2-88890-644-5

(1) Tout aussi rétro est cette dernière aventure de la célèbre hôtesse de l’air blonde de Walthéry (voir « Natacha ») : bloquée par les intempéries dans sa chambre d’hôtel, elle en profite pour poursuivre la lecture du journal de sa grand-mère. Voguant sur le Pacifique, à bord du petit voilier « L’Épervier bleu », cette dernière repère une épave qui abrite un corps assassiné.

Walthéry  adapte donc, avec brio, un scénario écrit par le prestigieux dessinateur de la série « Timour » (voir Sirius) et s’en donne à cœur joie en multipliant les clins d’œil et les caricatures : comme celle, très réussie, de son ami Jean-Louis Dumureau, organisateur du festival de Ligugé, fort reconnaissable dans le rôle de l’aubergiste de l’île de Tutuépuri.

Galerie

Les commentaires sont fermés.