« La Marche du crabe » T1 par Arthur de Pins

Il y a des plages où l’on vient pour un voyage intérieur souvent limité à ne rien faire (le « farniente », par définition !), où l’on vient se détendre, oublier le temps qui passe et puis, patatras, c’est le temps qui prend ses aises ! Car, là plus qu’ailleurs, il y a des grains de sable qui grippent tout !…

On a vu cela dans l’étonnant « Château de sable », présenté ici-même (cf. chronique) où treize personnes, en attendant l’arrivée hypothétique de la police, vont se surveiller, s’accuser, et souffrir au-delà du normal, du raisonnable, puisque leur vie sombre peu à peu dans un enchainement fantastique et cruel. Un panier de crabes, en quelque sorte !

Justement, parlons-en des crabes ! Dans « La Marche du crabe« , il est question de plage (charentaise pour être précis, du côté de Royan) mais aussi de crabes, des vrais, les fameux « cancer simplicimus vulgaris », des crustacés carrés condamnés à marcher droit sans jamais pouvoir changer de direction ! Une vie imbécile et toute tracée que trois d’entre eux vont remettre en cause alors qu’un journaliste fait un reportage sur cette espèce incapable d’évoluer. Les jeunes rebelles vont-ils bouleverser l’écosystème tout entier ? Vous le saurez évidemment en lisant les deux autres tomes de la trilogie annoncée, adaptée du court-métrage « La Révolution des crabes » auréolé de 51 prix, dont celui du public au Festival d’Annecy en 2004. Ajoutons qu’il fallait une sacrée dose de culot pour décider de passer ses planches à dessiner des crabes et des pinces au risque d’ennuyer les lecteurs, ce qui n’est pas le cas tant c’est astucieux et surprenant. Sans compter qu’on a en prime des estivants pittoresques qui comptent parmi eux un secrétaire de Greenpeace !

De toute façon, la plage mène à tout !

C’est d’ailleurs ce que pensent les adolescentes de « Sable ou galets » (« La BD des filles« . T 3, cf. notice L@BD) , ou la jeune heroïne d’ »Ananké » (cf. notice L@BD) album jeunesse dans lequel la plage est un lieu de rencontre avec une vieille dame… et avec la mort !

Bons voyages !

Didier QUELLA-GUYOT (L@BD et blog)

 » La Marche du crabe  » T1 par Arthur de Pins
Éditions Soleil – Collection Noctambule (17, 95 €)

Lien vers le court métrage d’Arthur de Pins.

Galerie

Les commentaires sont fermés.