Ils continuent de voir des Spirou partout !

Décidément, les opérations pour les 75 ans de Spirou ne décelèrent pas : après un nouvel album, des intégrales en veux-tu en voilà, un magistral ouvrage sur son histoire et une tournée dans les principales villes de France et de Belgique, c’est au tour du vénérable hebdomadaire des éditions Dupuis, à l’effigie du célèbre groom, d’être totalement investi par ce personnage emblématique créé par Rob-Vel, en 1938 !!!

En effet, comme pour les récents numéros spéciaux consacrés à « Johan et Pirlouit » (voir 60 ans de hauts faits et gestes pour l’écuyer Johan et son fidèle Pirlouit !) ou à « Boule et Bill », une cohorte de dessinateurs de tous poils envahit ce n° 3914 du journal de Spirou : un numéro double daté du 17 avril 2013…

À tous seigneurs tout honneur, c’est évidemment les tenants actuels du titre, les talentueux Yoann et Fabien Vehlmann, qui ont l’honneur de réaliser la superbe et dynamique double couverture de cet opus de cent pages… Mais aussi, à l’intérieur, une histoire délirante de six pages : Groom toujours !.

Bien d’autres dessinateurs, ayant déjà imagé le compagnon de Fantasio, Spip, Seccotine, Champignac, Zorglub et du Marsupilami, sont aussi au rendez-vous le temps d’un délicieux récit de quatre pages (Fabrice Tarrin, Frank Le Gall, José Luis Munuera et Fabrice Parme), d’une amusante page de gag (Olivier Schwartz) ou d’un habile strip (Émile Bravo et Jean-Claude Fournier) ; ainsi que ceux qui le feront bientôt : à l’instar de Frank Pé qui nous en fait saliver d’avance avec deux pages fort plaisantes.

D’autres auteurs sont aussi très convaincants avec leur version du personnage, que ce soit Vink, Dominique Bertail, Renaud Collin, Jean-Paul Krassinsky, Tébo, Nob, Man Arenas, Benoît Féroumont, André Juillard, Christian Darasse, Bédu, Philippe Bercovici, Bruno Duhamel (avec Kris aux textes), Laudec ou Clarke ; mais la palme revient, peut-être, à cette malicieuse partie de jokari en trois planches mises en images par le toujours très doué Dany et le très cultivé Yann, aux redoutables scénarios et dialogues.

Après, les visions moins conventionnelles ou plus puribondes de Libon, Bruno Madaule, Frédéric Jannin, Ian Dairin, Christophe Bertschy, Bannister, Pic Lelièvre, Jacques Louis, Étienne Lecroart, Rudy Spiessert, Guillaume Bouzard, Luc Cromheecke, Fred Neidhardt, Guillaume Bianco ou Alfred conviendront certainement plus aux nombreux amateurs des bandes dessinées réalisées dans l’esprit d’un Lewis Trondheim, par exemple ; rien d’étonnant à cela, car c’est un auteur qu’admire particulièrement Frédéric Niffle, l’efficace rédacteur en chef de ce magazine vraiment formidable qui arrive à satisfaire toutes les générations et toutes sortes de public.

Pourtant, curieusement Lewis Trondheim est assez discret dans cet indispensable numéro hommage : il n’y commet qu’une très référentielle aventure en quatre pages enluminées sobrement par Hugo Piette !

 Gilles RATIER

pour en savoir plus, voir : www.spirou.com.

Galerie

3 réponses à Ils continuent de voir des Spirou partout !

  1. 75 ans, c’est déjà un âge vénérable…. que j’atteidrai peut-être si Dieu me prète vie. Spirou est le survivant de la presse enfantine de création.

  2. Olivier dit :

    La planche de Yoann montre clairement qu’il maîtrise de mieux en mieux les personnages ! Reste à espérer qu’il ait le temps de peaufiner les décors!

  3. Un futur numéro collector! Bon anniversaire ami Wallon!