2023, quelque part derrière les couvertures…

Pour clôturer l’année, revenons aux fondamentaux de cette rubrique : le repérage et l’analyse des plus beaux visuels de couvertures. En guise d’avant-première 2023, voici par conséquent un aperçu des titres franco-belges qui ont le plus flatté nos rétines… Une sélection émerveillée – parfaitement subjective – effectuée au sein des dizaines d’albums et d’ouvrages patrimoniaux programmés entre janvier et mars prochain. Bonnes découvertes !

Toujours présenté chronologiquement (par dates de parutions), cet avant-goût essaye de privilégier les nouvelles séries ou les one shots : une règle d’or… qui n’empêche pas de nombreuses exceptions !

Débutons avec quelques contournements… puisque les albums évoqués ne sont pas des albums de bande dessinée. Mais n’en demeurent pas moins des incontournables, présentés qui plus est sous des visuels très réussis. Nous voulons tout d’abord parler de « La Fabrique des héros » (6 janvier), titre de José-Louis Bocquet et Serge Honorez qui évoquera – à travers une centaine d’anecdotes – l’ensemble des personnages et séries ayant marqué l’histoire des éditions Dupuis. Une pierre blanche qui débutera une année entièrement consacrée au centenaire de Dupuis (Jean Dupuis ayant débuté comme imprimeur dès 1898). Ce livre-catalogue est aussi le complément idéal à l’exposition organisée au musée des Beaux-Arts de Charleroi (17 décembre 2022 au 23 juillet 2023) : « Dupuis, la fabrique de héros : cent ans de 9e art au pays noir ».

Dupuis 2023

D’autres ouvrages patrimoniaux surgiront chez Dupuis en janvier : « La Véritable Histoire des éditions Dupuis » (20 janvier), réalisé par l’incontournable Christelle Pissavy-Yvernault, avec David Amram, racontera lui aussi (en 400 pages) un très riche centenaire éditorial ; le tout au gré d’articles et de centaines de documents souvent rares ou inédits…

De son côté, le Mémorial de la Shoah a choisi depuis décembre 2022 de donner un nouvel éclairage au remarquable travail développé par Émile Bravo dans la série « Spirou ou l’espoir malgré tout ». L’exposition dédiée (visible jusqu’au 30 août 2023) se complète d’un très beau catalogue coédité par Dupuis (6 janvier), permettant de retrouver planches originales, recherches graphiques, documents et témoignages d’historiens ou de spécialistes de renom, tels Pascal Ory, Bernard Krouck, Tal Bruttmann, Joël Kotek, Chantal Kesteloot, Romain Blandre, Caroline François et Didier Pasamonik (les deux commissaires généraux de l’exposition) ainsi que Bertrand et Christelle Pissavy-Yvernault.

Dupuis et Mémorial de la Shoah 2023

Nous vous en avions longuement parlé récemment… et le sujet concerne encore l’univers Dupuis : les « Cahiers Théodore Poussin T7 : Aro Satoe 3/3 » débarque chez Dupuis le 7 janvier (voir chronique et interview de Frank Le Gall ici : « Les Aventures de Théodore Poussin T7 : Cocos Nucifera Island » : un autre voyage vers des îles salutaires ?). Voyant Théodore Poussin et sa compagne d’aventure tenter d’échapper aux griffes d’un impitoyable major britannique, cette ultime livraison (planches en noir et blanc et recherches graphiques) sera accompagnée le 27 janvier par la parution éponyme du T14 de la série, proposant cette fois-ci les planches en couleurs. Un ouvrage également disponible en versions luxe (80 pages grand format ; 149 €) et édition spéciale limitée (80 pages ; 32 €).

Dupuis 2023

Le 4 janvier, « Chasseur de sève » est annoncé aux Humanoïdes associés : sous un splendide visuel, Alexandre Ristorcelli et Laurent Genefort narrent en 120 pages l’odyssée de Pierig. Sourcier capturé par le clan des chasseurs de sève, une tribu qui vit dans les gigantesques branches de l’arbre-monde, Pierig devra utiliser ses dons pour comprendre l’original du mal qui ronge le titan végétal…

Les Humanoïdes associés (2023)

Le 11 janvier, Futuropolis dévoile « Mademoiselle Else », ouvrage de Manuele Fior (proposé chez Delcourt en 2009) qui adapte une nouvelle de l’écrivain et médecin autrichien Arthur Schnitzler (1924), narrée tel un monologue intérieur. Else, jeune fille issue de la bourgeoisie viennoise, doit sauver le déshonneur de son père, un avocat menacé de prison pour dette. Bientôt contrainte à l’humiliation, elle accepte de se prostituer pour un riche marchand d’art… Un album psychanalytique, inspiré par l’Art nouveau, Mucha, Klimt et Schiele.

Passons chez Dargaud avec, là encore, le choix d’un beau livre, en l’occurrence l’artbook « Rêverie » (20 janvier), entièrement consacrée à l’autrice Sibylline Meynet : née en 1991, devenue illustratrice, dessinatrice de BD et conceptrice de personnages, la fille de Félix Meynet partage en 162 pages ses passions et travaux personnels, mais aussi de nombreux conseils et tutoriels destinés aux artistes en herbe.

Dargaud (2023)

Restons chez Dargaud avec « NeoForest T1 : Cocto Citadelle » (20 janvier). Le premier opus de cette nouvelle série de Fred Duval et Philippe Scoffoni met en scène trois personnages et trois destins différents, autour d’un lieu unique : NeoForest, la Grande Forêt Centrale, située dans un univers uchronique conjuguant Moyen Âge et maîtrise de certaines technologies et avancées scientifiques, dont la génétique.

Dargaud (2023)

Fin janvier et début février, se sont plusieurs visuels particulièrement épiques qui s’affronteront dans vos librairies préférés. « Le Roi Tengiz » (par Aurélien Morinière et Tarek, éd. Tartamudo – 27 janvier) illustre la guerre en Asie centrale entre les armées de Tengiz et les Ilkhans des steppes ; cette intégrale de 144 pages regroupe les trois tomes précédemment parus chez Emmanuel Proust entre 2006 et 2009. Face à Tengiz, nul autre que… deux héros gaulois ! Un irréductible bien connu, dans « Astérix : L’Empire du milieu » (8 février), album illustré et hors-série dans lequel Fabrice Tarrin et Olivier Gay traduisent l’histoire du prochain film de Guillaume Canet, et Alix dans « La Reine des Amazones ». Dans ce 41e album de la série, réalisé par Chrys Millien et Valérie Mangin (Casterman, 8 février), le héros est invité en Macédoine par un vieil ami. Alix participe à une course de char et s’impose devant l’aurige et légende locale : Délia, connue comme la reine d’une communauté de femmes affranchies de la présence des hommes. Qui sortira indemne du combat illustré en couverture ?

Tartamudo (2023)

Albert René (2023)

Casterman (2023)

Extrait de la page 2 (Casterman 2023).

Achevons ce tour d’horizon sélectif du premier trimestre 2023 avec une couverture plus calme mais non moins intrigante : celle de « Ange Leca », album de Victor Lepointe, Jérôme Roppert et Tom Graffin, à paraître chez Bamboo/Grand Angle le 1er mars. En janvier 1910, Paris est inondé : la Belle Époque prend l’eau et les cadavres flottent… dont un corps impossible à identifier. Ange Leca, journaliste rebelle, opiomane abstinent et détective à ses heures perdues, se lance dans l’enquête, s’accrochant à Emma – sa nouvelle et belle addiction – pour ne pas sombrer.

Grand Angle (2023)

Bonne fin d’année 2022 !

Philippe TOMBLAINE

« La Fabrique des héros : 100 ans d’édition chez Dupuis » par José-Louis Bocquet et Serge Honorez

Éditions Dupuis (34 €) – EAN : 979-1034767090

Parution 06 janvier 2023

« La Véritable Histoire des éditions Dupuis » par Christelle Pissavy-Yvernault et David Amram

Éditions Dupuis (55 €) – EAN : 979-1034767885

Parution 20 janvier 2023

« Spirou dans la tourmente de la Shoah » par Émile Bravo, Caroline François, Didier Pasamonik…

Éditions Dupuis (29 €) – EAN : 979-1034769506

Parution 06 janvier 2023

« Cahiers Théodore Poussin T7 : Aro Satoe 3/3 » par Frank Le Gall

Éditions Dupuis (14 €) – EAN : 979-1034753086

Parution 07 janvier 2023

« Théodore Poussin T14 : Aro Satoe » par Frank Le Gall

Éditions Dupuis (16,50 €) – EAN : 979-1034747559

Parution 27 janvier 2023

« Chasseur de sève » par Alexandre Ristorcelli et Laurent Genefort

Éditions Humanoïdes associés (22 €) – EAN : 978-2731650327

Parution 04 janvier 2023

« Mademoiselle Else » par Manuele Fior

Éditions Futuropolis (19 €) – EAN : 978-2754835336

Parution 11 janvier 2023

« Rêverie » par Sibylline Meynet

Éditions Dargaud (25 €) – EAN : 978-2505118336

Parution 20 janvier 2023

« NeoForest T1 : Cocto Citadelle » par Philippe Scoffoni et Fred Duval

Éditions Dargaud (16,50 €) – EAN : 978-2205203288

Parution 20 janvier 2023

« Le Roi Tengiz » par Aurélien Morinière et Tarek

Éditions Tartamudo (26 €) – EAN : 978-2910867751

Parution 27 janvier 2023

« Astérix HS : L’Empire du milieu » par Fabrice Tarrin et Olivier Gay

Éditions Albert René (10,50 €) – EAN : 978-2864976165

Parution 08 février 2023

« Alix T41 : La Reine des Amazones » par Chrys Millien et Valérie Mangin

Éditions Casterman (12,50 €) – EAN : 978-2203244542

Parution 08 février 2023

« Ange Leca » par Victor Lepointe, Jérôme Roppert et Tom Graffin

Éditions Grand Angle (15,90 €) – EAN : 978-2818996294

Parution 1er mars 2023

Galerie

2 réponses à 2023, quelque part derrière les couvertures…

  1. Fabio dit :

    Chers amis de BDZoom j’aimerait avoir votre opinion – qui fait toujours autoritè – sur la décision du Festival d’Angouleme d’annuler l’expo de Vives..pas bcp de média spécialisées en ont parlé au final…Honnêtement j’ai des doutes car l’autocensure pour moi n’est pas la bonne réponse à ces types des menaces ou risques…Autrement dit, selon moi, ca pourrait donner raisons a tous ceux qui veulent censuré avec la violence et l’intimidation. Très cordialement.

    • Gilles Ratier dit :

      Bonjour Fabio…
      Je ne sais pas si notre opinion fait toujours autorité (en tout cas, merci de le croire), mais – a contrario – nous pensons que nous n’avons pas la moindre légitimité pour nous exprimer sur cette grave affaire bien compliquée, laquelle ne se limite pas à une décision d’annulation d’exposition à la suite de menaces de mort ou à l’exercice de la liberté d’expression : il y a des juges et des tribunaux pour ça, et ce n’est pas à nous ni à d’autres d’argumenter.
      Toutefois, cela ne nous a jamais empêché, par ailleurs, d’avoir toujours mis en avant le talent graphique et narratif de Bastien Vivès en vous recommandant ses œuvres. Voir notamment notre chronique sur ses dernières parutions, avec en fin d’article, un rappel de nos précédents récents articles le concernant : Le nouveau Vivès : rencontre passionnée au festival d’Angoulême !.
      Bien cordialement
      La rédaction