Chouette ! Hibou réédite du Forton à tour de bras…

Ayant recentré leurs productions patrimoniales sur quelques prolifiques, néanmoins talentueux, dessinateurs ayant marqué les publications périodiques du 9e art franco-belge du siècle dernier — tels Dino Attanasio, Liliane et Fred Funcken (1), Paul Deliège, Paul Ramboux alias Sydney… (2) et donc Gérald Forton —, les éditions Hibou sortent, coup sur coup, plusieurs petits albums brochés qui reprennent quelques séries mythiques, publiées à l’origine dans des revues comme Vaillant, Spirou, Tintin, Héroïc-Albums, Risque-Tout ou Record, à l’instar de « Jacques Flash » et « Alain Cardan » !

La réédition des bandes dessinées de Gérald Forton est depuis longtemps une valeur sûre de l’entreprise Hibou dirigée par Marc Impatient, ne serait-ce qu’avec la publication de certains « Bob Morane » ou « Teddy Ted » oubliés : voir Gérald Forton : le dessinateur de « Teddy Ted » et de « Bob Morane » vient de nous quitter…« Teddy Ted » T3 et T4 et https://www.editionshibou.com/15-gerald-forton.

Cette fois-ci, la petite maison belge se penche sur deux séries qui avaient déjà été proposées en albums cartonnés, mais à de très faibles tirages, par les microéditions Taupinambour et Le Coffre à BD, en impression alors numérique.

 Il s’agit tout d’abord de « Jacques Flash » : les enquêtes du célèbre homme invisible qui a hanté les pages de Vaillant, et de son successeur Pif gadget, de 1956 à 1974, grâce à divers contributeurs.

La série a été créée par le scénariste Jean Ollivier (bientôt secondé par son collègue et ami Roger Lécureux sur la seconde et la quatrième aventure) et par le dessinateur Pierre Le Guen.

René Deynis et Pierre Castex prendront la suite à partir de 1962, après l’intermède de Gérald Forton (entre 1959 et 1960), avec la participation présumée de Georges Rieu pour les textes : ce dernier étant intervenu, dès le troisième épisode illustré par Le Guen, en 1958.

Cette chronologie un peu compliquée est expliquée en détail dans les passionnantes introductions dues à Rémi Gallart et à notre ami Jean-Luc Muller qui contextualisent les deux premières enquêtes du journaliste Jacques Leman (le vrai nom de Jacques Flash), dessinées par un Gérald Forton en pleine possession de son art graphique, dans cet ouvrage broché de 40 pages.

L’intégralité de ces histoires de « Jacques Flash », dues au style maîtrisé de Forton qui était inspiré par celui des cadors de la BD américaine qu’étaient Alex Raymond ou Milton Caniff, dans une ambiance très « films noirs », est prévue en trois tomes chez Hibou : Le Taupinambour les ayant auparavant compilés en deux volumes en 2010.

La deuxième série dessinée par Forton proposée par Marc Impatient — le tirage de chaque ouvrage de 46 pages étant limité à 300 exemplaires numérotés, au moyen d’un justificatif collé dans l’album n’est autre qu’« Alain Cardan » qui met en scène un pilote du CIR : le Centre international de recherches de l’ONU qui a pour mission de régler les problèmes mondiaux, et dont les membres sont surnommés Les Détectives du ciel.

Ainsi, Alain Cardan doit combattre de puissantes organisations désirant conquérir l’espace ou prendre le contrôle de la Terre.

Cette série, aux scénarios classiques (dus à Yvan Delporte) qui fricotent avec la science-fiction, a été créée en 1956 pour Risque-Tout : le nouvel et éphémère hebdomadaire des éditions Dupuis. À la disparition du magazine, le premier épisode d’« Alain Cardan » se poursuit dans le journal Spirou, dès l’année suivante. Les quatre récits, qui ont été publiés jusqu’en 1959, ont déjà également été proposés en quatre tomes par Le Coffre à BD, de 2008 à 2009.

Espérons que cette nouvelle présentation nostalgique permettra de satisfaire les admirateurs de ce dessinateur méticuleux qui auraient raté la précédente édition, laquelle n’avait guère été médiatisée à l’époque.

Gilles RATIER 

(1)  Voir Du Funcken méconnu, issu des Héroïc-Albums !.

(2)  Simultanément, Hibou sort aussi « Le Casque aux gants de planches » par Paul Deliège et Maurice Rosy — la première (et unique !) délirante enquête de l’inspecteur Bouffarde, publiée dans Spirou en 1963 et 1964 et reprise par le microéditeur Le Coffre à BD en 2008 —, ainsi qu’un recueil de cinq des « Meilleurs Récits de… » Paul Ramboux alias Sydney édités dans Tintin (scénarios d’Yves Duval) ou Record entre 1962 et 1965.

« Jacques Flash » par Gérald Forton et Georges Rieu

Éditions Hibou (20 €) – EAN : 978-2-87453-158-3

Parution 23 septembre 2022

« Alain Cardan : intégrale » T2 par Gérald Forton et Yvan Delporte

Éditions Hibou (26 €) – EAN : 978-2-87453-139-2

Parution 27 juillet 2022

Galerie

Les commentaires sont fermés.