Zoom sur les meilleures ventes de BD du 1er décembre 2021

Et s’il n’en manquait qu’un, c’était évidemment celui là : comme de coutume, le nouvel opus de « Blake et Mortimer » est l’un des derniers blockbusters de l’année à paraître. Bien entendu, « Le Dernier Espadon » ne saurait dépasser « Astérix et le griffon », qui reste en tête de tous les classements, mais il s’intègre quand même en 3e position du « Top 20 GfK/Livres Hebdo tous genres confondus. Outre les deux titres précités, le 9e art ruisselle d’ailleurs, encore et toujours, sur le palmarès généraliste : avec « Le Jeune Acteur » T1 (6e), « Largo Winch » T23 (8e), « Dragon Ball Super » T15 (9e), « Le Monde sans fin » (10e), « Spy x Family » T6 (12e), « Mortelle Adèle : Show bizarre » (13e), « Je m’appelle Kilian » (17e), « Demon Slayer : Spin–off » (19e) et « Les Strates » (20e).

Version Fnac.

Tiré à 440 000 exemplaires par les éditions Dargaud, « Le Dernier Espadon » est la suite, écrite par Jean Van Hamme, du « Secret de l’Espadon » : la toute première histoire de Blake et Mortimer qui avait tant marqué le célébrissime scénariste, dans ses plus jeunes années. Cet excellent cru, très efficacement illustré par le duo Teun Berserik et Peter Van Dongen, vous est dévoilé dans l’article de Philippe Tomblaine : « Blake et Mortimer T28 : Le Dernier Espadon » : l’océan fantastique des parutions jacobsiennes !.

Et nul ne l’ignore plus, 2021 marque le 75e anniversaire de la création de « Blake et Mortimer » : voir aussi l’article d’Henri Filippini.

Pour l’occasion, les lecteurs retrouveront dans les bonnes librairies « Edgard P. Jacobs, le rêveur d’apocalypses » (Glénat), un portrait en images documenté du résident du Bois des pauvres par François Rivière et Philippe Wurm, dont Henri Filippini – encore lui ! – nous parlera plus en détail samedi (sortie programmée le 8 décembre), ainsi que la nouvelle édition revue et augmentée de l’excellente et incontournable biographie « La Damnation d’Edgar P. Jacobs », du même François Rivière, ici associé à Benoît Mouchart, initialement publiée en 2004 et désormais intitulée « Edgar P. Jacobs : un pacte avec Blake et Mortimer » (Les Impressions nouvelles) : voir, toujours par Henri Filippini, Edgar P. Jacobs : réimpression définitive d’une biographie précieuse….

Il est un peu tôt pour dire si les énormes problèmes logistiques que rencontre le distributeur MDS (la filiale de Média Participations a énormément allongé ses délais de livraison, tout en portant les commandes à un minimum de trois exemplaires par titre) auront un impact important sur les ventes de fin d’année, même si la sonnette d’alarme avait été tirée depuis longtemps par les librairies spécialisées.

En attendant, donc, « Astérix » reste l’ultra dominateur best-seller attendu et entraîne toujours dans son sillage la parution de nombreux ouvrages dérivés. Dernier en date, le très intéressant « Dictionnaire insolite d’Astérix », élaboré par l’historien du cinéma et réalisateur de nombreux sujets vidéo sur l’irréductible Gaulois Philippe Durant, publié aux éditions Nouveau monde, en partenariat avec les éditions Albert René. Très riche en contenu et en illustrations, l’ouvrage, au ton léger et qui regorge d’anecdotes croustillantes, présente la totalité des albums, l’ensemble des thèmes évoqués, l’intégralité des dessins animés, et tous les films avec de nombreux sujets annexes. Indispensable !

Autre biographie, autobiographie pour être plus juste, « Je m’appelle Kylian » déboule en 7e position du « Top 20 BD ». Illustrée par Faro (le caricaturiste de L’Équipe), la bande dessinée (dont tous les media ont évidemment parlé) met en scène la jeunesse (jusqu’à son titre de champion du monde en 2018) de Kylian Mbappé (pour ceux qui vivent sur Mars, il s’agit de l’attaquant star du PSG et de l’Équipe de France). Tiré par KM éditions à 300 000 exemplaires, une structure créée pour l’occasion, l’ouvrage souriant et bienveillant, élaboré « pour faire rêver » selon les termes de son auteur footballeur se serait déjà vendu, d’après RTL (un chiffre rapporté par Le Figaro du 19/11) à 150 000 exemplaires. Étonnant quand on sait (source : edistat.com) que pour la même semaine d’exploitation « Le Dernier Espadon » s’est vendu à 25 000 exemplaires et « Asterix et le griffon » à 60 000. Bref, n’en déplaise aux éditeurs ingrats ayant refusé le projet, celui ci se porte bien !

Lefranc : Les juges intègres - Tome 32 - Enquête et trafic d'œuvres d'art entre les Flandres et Paris !

Allez, on reparle de biographie avec l’arrivée dans le classement de deux titres issus de l’univers de Jacques Martin et édités par Casterman, aux places respectives de 11e et 15e  : « Lefranc T32 : Le Juge intègre » par Christophe Alvès (dessins) et François Corteggiani (textes) et « Alix T40 : L’Œil du minotaure », par Chrys Milien (dessins) et Valérie Mangin (textes). Biographie, car Jacques Martin aurait eu 100 ans en cette fin d’année et que, pour l’occasion, « Le Voyageur du temps », remarquable ouvrage de Patrick Gaumer consacré à la vie du créateur des grandes séries classiques que sont notamment « Alix » et « Lefranc », vient de paraître. Là encore, l’ouvrage est dense, richement documenté et on y retrouve tout le talent de l’auteur historien du 9e art, déjà signataire de nombreuses monographies de référence. Pour tous les détails sur cet ouvrage et les deux épisodes précités et venant d’intégrer le « Top 20 BD » , lire l’article d’Henri Filippini (encore ?) : Jacques Martin : 100 ans et toujours d’actualité !

Dernière entrée de la semaine, « Seuls T13 : Les Âmes tigrées », tiré à 110 000 exemplaires par les éditions Dupuis et toujours dû aux talents conjugués du scénariste Fabien Vehlmann et du dessinateur Bruno Gazzotti,  se classe à la 14e place du « Top 20 BD », juste devant « Alix » T40. L’heure est à la réunification pour les protagonistes de la série fantastique mettant en scène des enfants et adolescents dans le mondes des limbes. Dodji, qui accepte de passer l’épreuve du Maître fou arrive à lui voler la clé qui crée des portails à volonté. Dodji n’a qu’une hâte : retrouver tous ses amis dont il a été séparé trop longtemps…

Laurent TURPIN

Top 20 BD (copyright GfK/Livres Hebdo) du 15 au 21 novembre 2021

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er (=) Astérix T39 Astérix et le griffon Didier Conrad, Jean-Yves Ferri ALBERT RENÉ
2e nouveau Blake et Mortimer T28 Le Dernier Espadon Teun Berserik, Peter Van Dongen, Jean Van Hamme BLAKE ET MORTIMER
3e (-1) Le Jeune Acteur T1 Aventures de Vincent Lacoste au cinéma Riad Sattouf LES ÉDITIONS DU FUTUR
4e (-1) Largo Winch T23 La Frontière de la nuit Philippe Francq, Éric Giacometti DUPUIS
5e (+1) Le Monde sans fin Christophe Blain, Jean-Marc Jancovici DARGAUD
6e (-1) Mortelle Adèle HS + 1 CD Show bizarre ! Diane Le Feyer, Mr Tan BAYARD JEUNESSE
7e nouveau Je m’appelle Kilian Faro, Kilian Mbappé KM ÉDITIONS
8e (-4) Les Strates Pénélope Bagieu GALLIMARD
9e (-2) Goldorak Denis Bajram, Brice Cossu, Alexis Santenac, Xavier Dorison KANA
10e (+5) Thorgal T38 Neokora Fred Vignaux, Yann LOMBARD
11e nouveau Lefranc T32 Le Juge intègre Christophe Alvès, François Corteggiani CASTERMAN
12e (-4) Blacksad T6 Alors, tout tombe T1 Juanjo Guarnido, Juan Diaz Canales DARGAUD
13e (-4) Les Sisters T16 Cap ou Pas cap ? William Maury, Christophe Cazenove BAMBOO
14e nouveau Seuls T13 Les Âmes tigrées Bruno Gazzotti, Fabien Vehlmann DUPUIS
15e nouveau Alix T40 L’Œil du minotaure Chrys Milien, Valérie Mangin CASTERMAN
16e (-3) Mortelle Adèle T1 Tout ça finira mal Miss Prickly, Mr Tan TOURBILLON
17e (-5) Boule et Bill T42 Royal Taquin Jean Bastide, Christophe Cazenove DARGAUD
18e (+1) La Jeune Femme et la mer Catherine Meurisse DARGAUD
19e (-3) Le Droit du sol : journal d’un vertige Étienne Davodeau FUTUROPOLIS
20e (-9) Lanfeust de Troy T9 La Forêt noiseuse Didier Tarquin, Christophe Arleston SOLEIL

Galerie

4 réponses à Zoom sur les meilleures ventes de BD du 1er décembre 2021

  1. Renard Bzh dit :

    Petite erreur:Mbappé à été champion du monde en 2018 et non 1998 comme évoqué plus haut.