« Wanted Lucky Luke » : les fantômes du passé…

Après la réussite unanimement reconnue de « L’Homme qui tua Lucky Luke » publié en 2016 – 120 000 exemplaires vendus de l’édition française – (1), Matthieu Bonhomme revient avec un nouvel opus tout aussi réjouissant : un vibrant hommage au héros qui a enchanté son enfance, mais qu’il ne ménage pas tout au long d’une chevauchée implacable…

Ayant fait fuir un mystérieux assaillant, Lucky Luke découvre avec stupéfaction un avis de recherche sur lequel sa tête est mise à prix 50 000 $. Sans prendre le temps de souffler, notre héros vient en aide à trois superbes jeunes femmes dont le chariot et le troupeau de bétail sont attaqués par les Apaches de Patronimo et ses rebelles. Après le décès de leurs parents, Cherry, Angie et Bonnie souhaitent débuter une nouvelle vie à Liberty, une fois la vente de leurs bêtes réalisée. En parfait gentlemen, notre cow-boy escorte les trois filles en territoire Apache. Le quatuor est traqué par une meute de charognards alléchés par la prime : Brad Defer, fils pervers de Phil Defer jadis tué par Lucky Luke au cours d’un duel et dont ce dernier souhaite venger la mémoire, Joss Jamon et sa bande de bons à rien… sans oublier l’armée qui débarque au beau milieu d’une bataille mémorable. Avec pour cadre Liberty, ville devenue fantôme après le départ de ses habitants à la suite de l’épuisement de la mine d’or, la séquence finale est un pur chef d’œuvre. Enfin réhabilité, malgré les charmes et l’amour qu’éprouve pour lui la blonde Cherry, Lucky Luke demeure inflexible et repart pour de nouvelles aventures solitaires, chevauchant le fidèle Jolly Jumper…Vous l’aurez compris, ce « Lucky Luke » hors des clous de 66 pages est un régal pour les fidèles de la série de Morris, car bourré de clins d’œil et de retrouvailles avec d’anciens protagonistes. Régal aussi pour les amateurs de westerns sur grand écran qui s’amuseront à rechercher les plans inspirés au dessinateur par le 7e art. Le trait est plus réaliste, l’humour plus sophistiqué, et pourtant c’est bien le héros né voici 75 ans sous le crayon de Morris que Matthieu Bonhomme anime de son trait élégant et chaleureux. Ce qui n’apporte pas le moindre préjudice à la série classique animée avec le talent que l’on sait par Jul et Achdé.Né en 1973 à Paris, Matthieu Bonhomme est l’auteur de plusieurs séries remarquables : « Le Marquis d’Anaon » (avec Fabien Vehlmann) , « Messire Guillaume » (avec Gwen de Bonneval), « Esteban » … et « Charlotte impératrice » avec Fabien Nury, dont les deux premiers épisodes – sur un total de quatre – sont disponibles aux éditions Dargaud. (2) Tout en modernisant la bande dessinée classique, il en perpétue la rigueur, le souci du détail et le goût pour la documentation.Un tirage de luxe limité à 2 000 exemplaires est proposé par Canal BD : 80 pages en noir et blanc, des documents inédits, format 240 x 320, couverture originale, 19,90 € (EAN : 978 2 8847 1484 6). Notons que le tirage similaire de « L’Homme qui tua Lucky Luke » cote déjà à 80 euros dans la dernière édition du « BDM ».

Tirage Canal BD en noir et blanc.

Toujours pour les collectionneurs, signalons un luxueux dossier de presse mystérieusement titré « Lucky Luke se dédouble ».

Réponse toute simple à l’intérieur : le 4 juin prochain, Lucky Luke s’évadera une fois de plus de sa série classique le temps d’un épisode réalisé par le dessinateur allemand Mawil.

« Lucky Luke se recycle » est une version parodique du personnage qui abandonne (provisoirement) Jolly Jumper pour enfourcher une antique bicyclette, afin de se déplacer à travers l’Ouest.

Un album burlesque et déjanté, mais à cent lieues du trait léché de Matthieu Bonhomme.

Henri FILIPPINI

« Lucky Luke se recycle » par Mawil.

Dossier de presse « Lucky Luke se dédouble ».

(1) Voir : « L’Homme qui tua Lucky Luke » par Matthieu Bonhomme.

(2) Voir : « Charlotte Impératrice » : une femme forte, un grand Bonhomme !,

- « Charlotte Impératrice T1 : la Princesse et l’archiduc » par Matthieu Bonhomme et Fabien Nury,

- Avant première : « Charlotte Impératrice » par Matthieu Bonhomme et Fabien Nury…,

-  « Texas CowBoys » T1 par Matthieu Bonhomme et Lewis Trondheim,

- « Esteban » T4 (« Prisonniers du bout du monde ») par Matthieu Bonhomme,

- « Omni-Visibilis » par Bonhomme et Trondheim

« Wanted Lucky Luke » par Matthieu Bonhomme

Éditions Lucky Comics (15 €) EAN : 978 2 8847 1477 8

Galerie

18 réponses à « Wanted Lucky Luke » : les fantômes du passé…

  1. Pierre dit :

    J’apprécie beaucoup le travail de Matthieu Bonhomme depuis longtemps. J’ai beaucoup aimé son premier Lucky Luke, je vais donc lire le deuxième que j’ai juste feuilleté, mais ce qui m’a marqué immédiatement, c’est l’indigence des décors.. dommage….

    • Michaël PALARD dit :

      C’est sur que Morris était unanimement reconnu pour la qualité de ses décors !!!!!!!!

    • caramel dit :

      Pour les décors, c’est la simplificaton synecdochique qui évacue ce qui n’est pas nécessaire à l’intelligibilité de la situation représentée (Systeme de la bd de Thierry Groensteen p190).
      Matthieu Bonhomme la maitrise parfaitement.
      Si le travail graphique de Matthieu Bonhomme est remarquable, je me suis bien ennuyé sur le premier lucky luke qu’il a produit. Pour le deuxieme à voir.

  2. Henri Khanan dit :

    Pour le tirage noir et blanc Canal BD, il y a un problème. Les libraires ont reçu la moitié des albums précommandés. Voila de quoi encourager la spéculation sur le net!

  3. caramel dit :

    Hier, j’ai feuilleté page par page l’album. C’est tellement bien imagé que l’on comprend l’histoire en ne lisant que quelques dialogues soit un temps de lecture entre 3 et 6 minutes.
    Effectivement c’est un bel hommage, evitez de lire comme je l’ai fait le descriptif de henri pour garder la surprise.

    • caramel dit :

      Effectivement un peu regrettable cette speculation sur des albums en noir et blancs et c’est dommage car le travail de bonhomme est plus appréciable en NB

  4. Henri Khanan dit :

    Caramel, il y en a un autre qui sort en juin chez Blackandwhite, plus beau et plus cher, mais il est déjà épusé!
    https://www.editions-blackandwhite.com/produit/reservation-wanted-lucky-luke/

    • caramel dit :

      Merci de l’info pour ce livre de coloriage hors de prix

      • Nicolas dit :

        La remarque du parfait crétin.

        • caramel dit :

          ben nicolas faut se calmer c’est de l’ironie ;)

          • Vieux Crouton dit :

            Ayant l’ouvrage en noir et blancs, j’ai commencé à le colorier et j’ai eu un peu de mal pour le dégradé de la première case.
            Merci Caramel pour ce conseil de coloriage en plus il y a le modèle colorisé vraiment bien fait.
            Quand à nicolas je lui conseille un peu de retenue et qu’il patiente pour le prochain lucky luke en noir et blanc.

          • Capitaine Kérosène dit :

            Vieux Crouton,

            En effet, un dégradé parfait comme celui du modèle doit être fait sous Photoshop.
            Il vous faut donc couper les pages de votre coloriage une par une, les scanner, puis traiter la mise en couleur informatiquement.
            Une fois ces différentes opérations effectuées, vous pouvez jeter les pages, elles ne servent plus à rien ou les donner à vos enfants pour les colorier aux feutres.
            Mais vous pouvez aussi les faire relier et les vendre 50€, voire plus auprès de collectionneurs.

          • Vieux Crouton dit :

            Merci du conseil capitaine, je m’y mets de suite.
            Parcontre c’est pas évident de recoller les feuilles mais bon avec la spéculation je peux revendre l’ouvrage au moins 100 euros
            hé hé

          • caramel dit :

            Quelle formidable idée, merci capitaine,
            Vieux crouton si vous pouvez m’envoyer les fichiers pour faire du tirage nickel. :)

  5. BARRE dit :

    Il en faut pour tous les goûts, mais personnellement je ne suis pas à l’aise avec ces versions parallèles… Je préfère nettement, si un héros doit être « repris », une version beaucoup plus orthodoxe. Le dernier Lucky Luke « officiel » est d’ailleurs une réussite totale!

  6. Patrick Lemaire dit :

    Lu hier. Album réussi. Pour ma part, j’aime voir d’autres auteurs s’essayer à ces personnages. Bonhomme mêle habilement du vieux et du neuf. Je gage que cet album aura autant de succès que le précédent.

  7. Henri Khanan dit :

    Bel et bon album, mais comme dans le premier, assez peu d’humour. L’éditeur se rattrape avec « Lucky Luke se recycle » en juin de Manwil, très drôle, dans la prolongation de celui de Bouzard!