Patrick Prugne continue de jeter son dévolu sur les Indiens du Nouveau Monde avec « Tomahawk » !

On ne change pas une équipe qui gagne ! Après divers petits joyaux graphiques et narratifs publiés chez Daniel Maghen (1), Patrick Prugne creuse encore le même sillon avec toujours autant de conviction, pour le plus grand plaisir des lecteurs ! Cette fois-ci, avec « Tomahawk », il met en scène l’affrontement haineux entre un trappeur et un grizzly, qui a lieu un mois avant la célèbre bataille de Fort Carillon : l’une des plus sanglantes de cette guerre de Sept Ans au XVIIIe siècle en Amérique du Nord, entre les forces françaises et les Tuniques rouges anglaises.

En effet, le conflit qui déchire l’Europe se prolonge dans les colonies du Nouveau Monde où les forces en présence embarquent leurs alliés locaux dans cette boucherie. Comme d’habitude, chaque page, que dis-je ? Chaque case est un plaisir pour les yeux ! Prugne a su créer un style aquarellé original, reconnaissable au premier abord, ayant réussi à bien digérer les influences de ses artistes préférés : d’Hugo Pratt à Milo Manara, en passant par André Juillard et Régis Loisel, ou par des peintres américains comme Robert Griffing, George Catlin, Charles Russell ou Frédéric Remington.

Outre ses qualités graphiques, l’ouvrage est évidemment solidement documenté, que ça soit au niveau historique ou pour la représentation de la faune et de la flore canadienne. Quant à la narration, elle prend son temps pour nous mener aux confrontations finales, l’auteur alternant habilement les passages complètement muets (on admire et on se tait !) et les pages d’action ou de réflexions, voire quelques pages plus bavardes. Autant prévenir ceux qui n’ont jamais lu les albums de cet auteur qui a renouvelé le genre du récit historique américain : même si c’est le même sujet et la même époque, on est quand même plus près du « Wheeling » de Pratt ou du « Mohawk River » d’Angelo Stano et Mauro Boselli (2) que de « Blek le Roc » ou de « Captain Swing » !

Gilles RATIER

(1)  Voir, entre autres, sur BDzoom.com : Après les Indiens, Patrick Prugne met en scène les Polynésiens dans son nouvel album…« Iroquois » par Patrick Prugne« Pawnee » par Patrick Prugne ou « Frenchman » par Patrick Prugne.

(2) Voir :  Avec la traduction de « Mohawk River », les éditions du Long Bec s’attaquent aux fumetti.

« Tomahawk » par Patrick Prugne

Éditions Maghen (19,50 €) – EAN : 978-235674-086-1

Galerie

Les commentaires sont fermés.