Quelles BD jeunesse pour cet été ? 30 bonnes idées de lecture offertes par BDzoom.com

Sur une plage, à flanc de montagne ou tout simplement à la maison, c’est nous l’espérons déconfinés et en bonne santé que vous savourez de bonnes bandes dessinées en cet été 2020. Nous vous proposons une sélection jeunesse qui sans être exhaustive couvre tous les âges ; du début du primaire à l’adolescence. À vous d’y puiser des pistes pour que tous prennent plaisir à la lecture du meilleur du 9e art d’aujourd’hui.

Commençons par les plus petits !

Nous vous avons déjà longuement parlé de trois œuvres pour les primo-lecteurs dans notre rubrique : « Trappeurs de rien T5 : La Mine des anciens », « L’Émouvantail T3 : Un, deux, trois… soleil » et « Le Dernier Ours de Chartreuse ».

Nous recommandons aussi « Le Voyage de Kaï » : le charmant nouvel épisode de la collection La Famille Vieillepierre dont nous vantions les mérites dans un article consacré à l’album précédent « Lucie et l’énigme du Sphinx ».

Album muet, d’aventures poétiques et oniriques, « Adam Quichotte : les spaghettis de papy Pierre » est un ouvrage qui n’a pas rencontré le lectorat qu’il mérite, il plait aux garçons et filles dès l’école maternelle.

Les primo-lecteurs trouveront leur bonheur en feuilletant les ouvrages de la collection Mini BD Kids, particulièrement « Mimose & Sam T 1 : Basilic en panique ! ».

Cet amusant récit policier plonge le jeune lecteur au cœur d’un potager peuplé d’une communauté de personnages minuscules qui s’entraident. C’est vif, drôle et charmant.

Le tome 2 de la série réalisée par la Québécoise Cathon paraitra à l’automne sous le titre intrigant : « À la recherche des lunettes roses ».

À la lecture de notre rubrique « Zoom sur les meilleures ventes d’albums», vous constatez régulièrement que « Mortelle Adèle » truste les meilleures places de vente de BD, tous genres confondus : déjà plus de trois millions d’exemplaires vendus pour la série.

Dans le tome 17 « Karmastrophique », ses lecteurs de 7 à 11 ans retrouvent une héroïne irrévérencieuse à laquelle ils peuvent facilement s’identifier car elle surmonte des situations de la vie quotidienne grâce à son fort caractère.

Toujours pour les lecteurs de l’école primaire, nous conseillons trois autres ouvrages.

« Monster Délices T1 : Le Cœur de l’hiver »,  des aventures pâtissières, familiales et magiques réalisées avec le concours du maître pâtissier Christophe Michalak.

Le troisième et dernier volume de « L’Étrange Boutique de Miss Potimary », série originale dont nous vous avions entretenu dans cet article.

« Les Aventures du roi singe T1 : Les Immortels », le premier tome d’une trilogie jeunesse inspirée d’un récit traditionnel chinois, une quête initiatique et une réflexion sur le pouvoir écrite par Stéphane Melchior pour le trait énergique de Vincent Sorel.

Pour les plus grands maintenant, nous ne pouvons que leur rappeler de lire régulièrement les volumes de la collection Le Fil de l’histoire raconté par Ariane & Nino, dont nous vous parlions dans cet article. Les deux derniers volumes écrits par Fabrice Erre et dessinés par Sylvain Savoia traitent du Titanic et de Gandhi.

Pour les lecteurs du niveau collège, plusieurs bandes dessinées ont été publiées peu avant le confinement ou depuis le déconfinement sans que nous ayons eu le temps de détailler leurs qualités. Nous vous en présentons derechef quelques-unes. Dans « Au-delà des étoiles », six adolescents d’un quartier de banlieue se retrouvent autour de l’amour de la musique hip-hop et de la breakdance. Ils forment un groupe uni, une famille ou crew avec l’arrivée de Synapse, un réfugié syrien dont la mère est traumatisée par la guerre.

Autre quartier, autre mœurs ; dans une cité cosmopolite de Marseille, le jeune Léo essaye de s’intégrer par la pratique du football dans le premier volume de « Les Minots de Marseille » : une série spin-off de « Droit au but ! » qui s’attarde elle sur l’équipe de jeunes de l’Olympique de Marseille.

Pour faire court, citons quatre albums de séries d’actions qui ont retenu notre attention : le douzième volume du thriller de Gazzotti et Vehlmann « Seuls » est particulièrement palpitant autour d’un jeu cruel entre enfants survivants seuls dans un monde sans adulte, le tome 9 de la saga fantastique « Magic 7 » dans lequel les sept jeunes mages imaginés par Kid Toussaint et Kenny Ruiz peuvent sauver le monde… ou le détruire, dans « Ultralazer T2 » de jeunes héros participent à une quête initiatique empreinte d’un message écologique et d’une bonne dose d’humour dans un style graphique proche des animés de Miyazaki, enfin Fabrice Colin adapte son roman dans la bande dessinée du même nom « Wonderpark » : l’histoire d’un parc d’attractions fermés aussi fabuleux que dangereux.

Plus posé, plus féministe, la petite Calpurnia grandit dans le tome 2 de sa biographie dessinée par Daphné Collignon d’après le roman de Jacqueline Kelly.

Nous concluions notre article sur le tome 1 par ses mots :

« L’héroïne de ce très bel album est une jeune fille attachante, vive et drôle, qui commence à découvrir le monde hors de la demeure familiale. Il est agréable de l’accompagner dans ses premiers raisonnements scientifiques et dans la démarche humaniste qui lui est insufflée par un grand-père qui aiguille efficacement sa réflexion. »

En complément des excellents articles de notre camarade Gwénaël Jacquet pour la rubrique manga de notre site, trois ouvrages japonais ont retenu notre attention :

- la série courte, en six volumes, « Félin pour l’autre », un shônen d’action pour les amoureux des chats,

- « Faraway Paladin », une série d’action très bien dessinée et bien construite qui narre les aventures d’un jeune garçon qui se voit attribuer la possibilité de jouir d’une nouvelle existence après sa mort,

- enfin saluons la publication de la nouvelle série de Rumiko Takahashi, Grand Prix 2019 du festival international de la BD d’Angoulême : « Mao », un condensé de tout son savoir-faire, un mélange entre action, drame, horreur et humour qui plaira aux plus jeunes comme aux adultes.

Terminons cette dernière chronique de la saison 2019-2020 par un aperçu des meilleurs titres pour le lectorat adolescent. Nous retrouvons toujours avec plaisir Séraphin et ses amis dans le nouvel opus du best-seller d’Alex Alice « Le Château des étoiles », nous écrivions ici à propos du tome 1 : « « Le Château des étoiles » retrouve le goût et la force créatrice des grands feuilletons du XIXe. Concept original, cette uchronie esthétique a, dès sa parution, toutes les qualités pour devenir un incontournable de la bande dessinée jeunesse. » Incontournable, la série l’est toujours, six ans après la parution du premier volume.

Pour de l’action et de l’aventure, quatre titres se dégagent pour le lectorat de la fin du collège et du lycée.

Un manga one-shot qui traite du terrorisme mais aussi du libre-arbitre et de géopolitique en Extrême-Orient : « Zig », un thriller moderne percutant.

« Les Licteurs », un péplum fantastique dans lequel du temps de l’empereur Héliogabale, des légionnaires d’élite se retrouvent au cœur d’un conflit opposant les dieux eux-mêmes.

Du fantastique toujours mais dans le Londres victorien avec « Malcolm Max », thriller steampunk dans lequel un détective proche de Sherlock Holmes doit résoudre des affaires paranormales.

Le dernier ouvrage de Serge Le Tendre, « Terence Trolley » raconte l’histoire d’enfants aux potentiels extraordinaires pour le trait vif et précis du Québécois Patrick Boutin-Gagné.

Trois derniers titres et je vous laisse à vos lectures de vacances. D’abord l’exceptionnelle bande dessinée d’un auteur sud-africain. Dans « Kariba », Daniel Clarke s’attache aux pas d’une jeune fille qui grandit sur les rives du fleuve Zambèze. L’occasion de sensibiliser les jeunes populations aux conséquences du productivisme sur l’environnement et les cultures locales. De l’aventure teintée de magie, inspirée de la mythologie sud-africaine.

« Géante » est une belle œuvre où l’on voit s’émanciper puis s’épanouir sur près de 200 pages Céleste, une géante véritable qui découvre l’hostilité créée par la différence dans un moyen-âge fictionnel. Un conte initiatique et féministe que nous conseillons chaleureusement pour tous les âges.

Et pour conclure, un manga surprenant et jubilatoire « Dans les pas de Nietzsche » où comment aujourd’hui une jeune fille au cœur brisé croise un jeune homme venu l’aider et qui prétend être la réincarnation du philosophe allemand. Mais la philosophie est-elle en mesure de trouver toutes les réponses aux questions des adolescents d’aujourd’hui ? À vous de le découvrir !

C’est tout pour cette veille de vacances, bon été et surtout bonnes lectures.

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Trappeurs de rien T5 : La Mine des anciens » par Thomas Priou et Pog

Éditions de la Gouttière (13,70 €) – EAN : 979-10-92111-99-6

« L’Émouvantail T3 : Un, deux, trois… soleil » par Renaud Dillies

Éditions de la Gouttière (10,70 €) – EAN : 978-2-35796-019-0

« Le Dernier Ours de Chartreuse » par Capucine Mazille et Michel Jans

Éditions Mosquito, collection Lily Mosquito (14,00 €) – EAN : 978-2-3528-3537-0

« Le Voyage de Kai » par Joe Todd-Stanton

Éditions Sarbacane (13,50 €) – EAN : 978-2-3773-1443-0

« Adam Quichotte : les spaghettis de papy Pierre » par Stedho

Éditions Jungle (12,95 €) – EAN : 978-2-822-22999-9

« Mimose & Sam T 1 : Basilic en panique ! » par Cathon

Éditions BD Kids (7,95 €) – EAN : 979-1-036-31011-9

« Mortelle Adèle T17 : Karmastrophique » par Diane Le Feyer et Mr Tan

Éditions Tourbillon, collection Globule (9,95 €) – EAN : 979-1-02760-961-4

« Monster Délices T1 : Le Cœur de l’hiver » par David Raphet, Mariam Hachmi et Sylvain Dos Santos

Éditions Le Lombard (10,95 €) – EAN : 978-2-8036-3713-3

« L’Étrange Boutique de Miss Potimary T3 : L’île du passé » par Séverine Lefèbvre et Ingrid Chabbert

Éditions Jungle (10,95 €) – EAN : 978-2-822-22822-0

« Les Aventures du roi singe T1 : Les Immortels » par Vincent Sorel et Stéphane Melchior

Éditions Gallimard (12,50 €) – EAN : 978-2-07-509238-8

« Le Fil de l’histoire raconté par Ariane & Nino : Le Titanic » par Sylvain Savoia et Fabrice Erre

Éditions Dupuis (5,90 €) – EAN : 978-2-3903-4047-8

« Le Fil de l’histoire raconté par Ariane & Nino : Gandhi » par Sylvain Savoia et Fabrice Erre

Éditions Dupuis (5,90 €) – EAN : 978-2-3903-4041-6

« Au-delà des étoiles T1 : La naissance d’un crew » par Lesdeuxpareilles et Cee Cee Mia

Éditions Dupuis (12,50 €) – EAN : 978-2-8001-7425-9

« Les Minots de Marseille T1 : Esprit d’équipe » par Pedro J. Colombo et Zampano

Éditions Hugo BD (11,95 €) – EAN : 978-2-7556-4419-7

« Seuls T 12 : Les Révoltés de Néosalem » par Bruno Gazzotti et Fabien Vehlmann

Éditions Dupuis (10,95 €) – EAN : 979-1-0347-3358-3

« Magic 7 T9 : Le Dernier Livre des mages » par Kenny Ruiz et Kid Toussaint

Éditions Dupuis (10,95 €) – EAN : 979-1-0347-4627-9

« Ultralazer T2 : Rok » par Maxence Henry, Yvan Duque et Pauline Giraud

Éditions Delcourt (18,95 €) – EAN : 978-2-7560-9179-2

« Wonderpark T1 : Libertad » par Antoine Brivet et Fabrice Colin

Éditions Jungle (10,95 €) – EAN : 978-2-8222-3045-2

« Calpurnia » T2 par Daphné Collignon

Éditions Rue-de-Sèvres (14,00 €) – EAN : 978-2-36981-653-9

« Félin pour l’autre » T4 » par Wataru Nadatani

Éditions Doki Doki (6,95 €) – EAN : 978-2-81896-849-9

« Faraway Paladin » T1 par Mutsumi Okubashi et Yanata Yanagino

Éditions Komikku (7,99 €) – EAN : 978-2-37287-507-3

« Mao » T1 par Rumiko Takahashi

Éditions Glénat, collection Shônen (6,90 €) – EAN : 978-2-344-04293-9

« Le Château des étoiles T5 : De Mars à Paris » par Alex Alice

Éditions Rue-de-Sèvres (14,00 €) – EAN : 978-2-8102-0470-0

« Zig : la terreur est inacceptable » par Tetsuya Saruwatari et Takashi Nagasaki

Éditions Delcourt (9,35 €) – EAN : 978-2-4130-3053-9

« Les Licteurs T1 : La Mort du grand dieu Pan » par Yang Welin et Olivier Richard

Éditions Glénat (13,90 €) – EAN : 978-2-344-00228-5

« Malcolm Max T1 : Les Pilleurs de sépultures » par Ingo Romling et peter Menningen

Éditions Delcourt (16,50 €) – EAN : 978-2-4130-2399-9

« Terence Trolley T1 : La Fenêtre sur le cerveau » par Patrick Boutin-Gagne et Serge Le Tendre

Éditions Drakoo (14,50 €) – EAN : 978-2-4907-3514-3

« Kariba » par James Clarke et Daniel Clarke

Éditions Glénat (19,95 €) – EAN : 978-2-344-04054-6

« Géante » par Nuria Tamarit et Jean-Christophe Deveney

Éditions Delcourt (27,95 €) – EAN : 978-2-413-00016-7

« Dans les pas de Nietzsche » par Tsukasa Araki et Mariru Harada

Éditions Soleil (7,99€) – EAN : 978-2-302-08340-0

Galerie

Les commentaires sont fermés.