Mangas

L’ACBD récompense « Sengo » de Sansuke Yamada…

Malgré l’annulation de la Japan Expo en cette année 2020, le prix Asie de l’ACBD (Association des journalistes et critiques de bande dessinée) a quand même été, comme chaque année depuis 2007, décerné à un manga ayant retenu l’attention des journalistes spécialisés dans la bande dessinée durant l’année écoulée. Sur cinq finalistes, c’est « Sengo » de Sansuke Yamada, publié chez Casterman, qui remporte le trophée grâce à 16 voix exprimées par les 53 participants.

Lire la suite...

Le chat qui marche !

Des zombies, des chats, un peu d’humour… : voilà des ingrédients improbables pour une histoire fortement inspirée du best-seller de Robert Kirkman  : « Walking Dead ». Vu que la série de comics vient de se conclure, les lecteurs n’ont plus leur dose de zombies : pas sûr que ce manga comble leur appétit. L’alliance improbable de ces deux thèmes, qui font un carton sur internet et auprès des geeks, devait bien arriver. Doit-on prendre ce titre au sérieux ou est-ce une œuvre parodique ? Ni l’un ni l’autre, finalement : la frontière entre les deux genres y étant particulièrement ténue.

Lire la suite...

Pour vivre heureux, vivons mariés ?

Même à notre époque, le mariage reste un acte sacré unissant officiellement deux humains. Oh, celui-ci a bien évolué en autorisant l’union d’individus du même sexe. Néanmoins, deux personnes qui vivent ensemble sans être mariées restent un phénomène étrange qui pose de nombreuses questions. Faut-il obligatoirement rentrer dans une case pour vivre heureux ?

Lire la suite...

La nouvelle star du manga !

Jouer avec ses tripes, ressentir les émotions, faire corps avec son personnage. Le métier d’acteur est rempli de tant de poncifs qu’il faudrait en faire un manga.
Et bien voilà qui est dorénavant réalité avec « Act-Age », la nouvelle série phare du Shonen Jump qui arrive enfin en France, grâce aux éditions Ki-oon.

Lire la suite...

Le poisson d’avril tourne au vinaigre…

Les éditions Pika avaient tout planifié pour sortir « Shibuya Hell » le premier avril : jour de blagues plus ou moins douteuses et surtout d’un défilé de poissons en papier sur le dos. Or, en cette année 2020, pas de canular ! Le monde vit une pandémie mondiale et la plupart de la planète est enfermée, ou du moins tourne au ralenti. Pas question de rigoler face à l’hécatombe provoquée par le Covid-19. Relativisons, ce que propose « Shibuya Hell » est bien pire. Plongeon dans un bocal d’horreur !

Lire la suite...

Montre ton amour, ça ne va pas te tuer !

Non, ce manga ne raconte pas l’histoire d’amour d’une adolescente avec son professeur qui vit dans le même immeuble qu’elle. Non, ce manga n’est pas aussi basique et futile qu’il en a l’air. Non, les rapports humains ne se résument pas à la rencontre facile d’un homme et d’une femme qui succombe forcément à ses charmes. Non, la conclusion de cette histoire n’est pas triste, ni son début ni son milieu. Il faut chercher plus loin que les clichés : apprécier cette tranche de vie qui passe inéluctablement et en tirer ses propres observations. « Show Me Love » pourrait être un manga feel good, c’est surtout un miroir de nos propres manques.

Lire la suite...

Confinement : prends ta dose quotidienne de mangas  !

Fans de mangas, les éditions Glénat pensent à vous pendant le confinement (comme la plupart des autres éditeurs de bandes dessinées d’ailleurs), en lançant l’opération #ResteChezToi avec un manga. Chaque jour, un nouveau manga en intégrale est proposé gratuitement à la lecture sur le site de l’éditeur. C’est l’indémodable « One Piece » qui ouvre le bal avec, non pas un volume, mais bien les cinq premiers à lire immédiatement. En revanche, il va falloir se dépêcher, car chaque titre n’est disponible que 48 H.

Lire la suite...

Kan Takahama : entre manga et franco-belge, elle adapte « L’Amant » de Marguerite Duras !

Kan Takahama publie sa première œuvre au format franco-belge, avec une adaptation personnelle de « L’Amant » de Marguerite Duras : un projet inattendu pour la plus franco-belge des autrices de mangas. Invitée par les éditions Rue de Sèvres en janvier 2020, lors du festival international de la bande dessinée d’Angoulême, elle nous a fait l’honneur de nous accorder un entretien.

Lire la suite...

Adieu la minijupe, bonjour le féminisme !

Quand on pense au catalogue de Soleil Manga, le mot féminisme ne vient pas forcément en tête immédiatement. Pourtant, « Sayonnara Miniskirt » est bien un pamphlet qui remet le débat du rôle des femmes-objets au goût du jour. Entre le groupe d’idoles sympathiques et une jeune fille effrayée au simple fait d’être en présence d’un homme, il y a un grand écart que ce manga n’hésite pas à mettre en lumière.

Lire la suite...

L’adolescence : une période difficile pour ceux qui sont différents…

« Shino ne sait pas dire son nom », nouveau récit complet plein d’émotion de Shuzo Oshimi (l’auteur de deux autres mangas sur le mal-être des adolescents déjà publiés en France sous les titres « Les Fleurs du mal » et « Les Liens du sang »), porte bien son titre. Malheureusement, ce handicap va faire de Shino la risée de ses camarades : les jeunes pouvant être réellement intolérants entre eux, dès que l’autre est un peu différent.

Lire la suite...
Page 1 sur 481 2 3 »