Mangas

« Je suis née dans un village communautaire »… « et je ne m’en porte pas plus mal », pourrait clamer Kaya Takada !

Quand ils sont connus, les villages communautaires développent de nombreux fantasmes chez ceux qui n’y habitent pas. Vie de communisme totalitaire pour certains, secte pour d’autres, ils sont souvent décrits comme des endroits plutôt néfastes et remplis de personnes à problèmes. C’est un lieu de vie, en quasi autarcie, que nous décrit Kaya Takada, née au sein d’une telle communauté. Avec ses yeux d’enfant, elle n’a pas tout bien saisi, mais son témoignage reste extrêmement intéressant pour comprendre et donc se faire sa propre opinion sur ce mode de fonctionnement très éloigné de la société de consommation moderne dans laquelle la plupart des humains vivent aujourd’hui.

Lire la suite...

My Prince Academia…

Kohei Horikoshi, avec « My Hero Academia », est devenu la locomotive des éditions Ki-oon. Il est donc naturel que celles-ci surfent sur l’engouement que suscite cet auteur pour éditer ses précédents travaux. On retrouve dans le Space Opera « Barrage », présenté en seulement deux tomes, l’humour d’un héros vaillant et charismatique.

Lire la suite...

« Souvenirs de la mer assoupie » une rêverie éveillée pour ensoleiller nos soirées d’hiver.

Bien loin de l’image que l’on peut avoir des mangas, ce recueil de rêveries nous emmène dans un dépaysement océanique exaltant. On y suit les déambulations surréelles de la jeune Lisa sur ce bord de mer chaleureux qui sent bon la nonchalance du sud de l’Europe.

Lire la suite...

« Les Chats du Louvre », le chef d’oeuvre de Matsumoto Taiyô, s’enrichit d’une intégrale remarquablement colorisée par Isabelle Merlet…

« Les Chats du Louvre », manga commandé par le célèbre musée parisien au non moins célèbre mangaka Matsumoto Taiyô, est dorénavant publié dans une intégrale qui ne se contente pas de rassembler les deux volumes existants. Elle est agrémentée d’une superbe mise en couleur par une des plus grandes artistes françaises du domaine : Isabelle Merlet.

Lire la suite...

« Dog End » T1 & T2 par Yurikawa

Un inspecteur chevronné, un tueur iconoclaste et une jeune fille à protéger : voilà le trio assez classique de ce début d’aventure. Polar d’action plutôt sanguinolent avec une bonne dose de surnaturel, « Dog End » fait tout pour attirer un public adolescent en quête d’adrénaline. Première œuvre d’un auteur prometteur qui accumule tous les clichés du genre pour enrichir son univers propre.

Lire la suite...

« Your Name : Another Side Earthbound » T1 par Jyunya Nakamura et Arata Kanoh

Si vous n’avez pas encore vu le film « Your Name » de Makoto Shinkai, lu le manga ou le roman, vous n’appréciez peut être pas à sa juste mesure ce spin off qui développe la personnalité des personnages principaux. Malgré tout, le lecteur ne va pas se sentir complètement perdu. Arata Kanoh a réussi à très bien romancer ces moments pour faire rentrer les lecteurs, anciens comme nouveaux, dans l’histoire.

Lire la suite...

« Un petit coin de bonheur » par Kaori Hoshiya

Des histoires courtes qui font du bien, voilà ce que propose ce recueil de Kaori Hoshiya, tout simplement. Les lecteurs français ont déjà découvert cette mangaka avec sa série « Don’t Worry Be Happy », voici donc ses tous premiers pas professionnels à découvrir avec cette succession d’histoires d’amour craquantes.

Lire la suite...

« World’s End Harem » T1 par Kotaro Shouno et Link

Alors que le troisième tome de « World’s End Harem » est disponible en version papier, la version numérique du premier débarque seulement maintenant dans les librairies virtuelles, mais aussi dans une version augmentée. Cette série représente tout ce que les détracteurs du manga détestent, pourtant le public est là, friand de ce titre controversé.

Lire la suite...

« Mon père alcoolique et moi » par Mariko Kikuchi

Manga autobiographique, « Mon père alcoolique et moi » traite, comme son nom le laisse supposer, d’un sujet qui touche malheureusement beaucoup de monde : l’alcoolisme. Mais ce manga parle plus généralement des relations familiales tumultueuses, du regard des autres, de la condescendance des adultes par rapport aux enfants, de la difficulté à s’assumer soit même… Bref, c’est une tragédie en douze actes. Une descente aux enfers qui ne peut laisser qu’un goût amer. Un livre, heureusement, plein d’espoirs dans son chapitre final. Mais tout ceci au prix d’années de souffrances et de non-dits.

Lire la suite...

« Goldfish » T1 par Nana Yaa

Depuis qu’elles ont été rachetées par Pika, les éditions Nobi-Nobi multiplient les sorties manga à destination d’un public très jeune. Et certaines bandes dessinées ressemblantes à des mangas ne viennent pas du Japon, mais bien d’Europe à l’instar de « Goldfish ». C’est l’œuvre d’une jeune dessinatrice Allemande, fan des héros de Shonen Jump  : « One Pièce », « Naruto », « DragonBall », mais également « Ranma 1/2 » de l’éditeur concurrent. Sa création est donc un concentré d’humour et d’aventures dans la pure tradition japonaise.

Lire la suite...
Page 1 sur 441 2 3 »