Dupuis/Champaka : un mariage d’excellence…

Il y a quelques semaines, les éditions Dupuis annonçaient le rachat de Champaka Brussels, maison d’édition d’excellence créée en 1983 par Éric Verhoest qui anime aussi la galerie Champaka. Les trois premiers ouvrages de ce mariage prometteur placés sous la direction éditoriale d’Éric Verhoest sont dès à présent disponibles. Walter Minus, Guillaume Sorel et François Boucq en sont les trois premiers heureux bénéficiaires.

« Lovely Face » est consacré à Laurent Lachartre, alias Walter Minus, dont la renommée a depuis longtemps franchi nos frontières. Né en 1958 à Rome, il appartient à la génération de la Nouvelle Ligne Claire née à la fin des années 70 avec Yves Chaland, Floc’h, François Avril, Serge Clerc… Au fil d’ouvrages rares, mais toujours remarqués, il a réussi le mariage Ligne Claire et Pop Art, ciselant à l’infini des corps de femmes élégantes et fantasmées. Cet ouvrage superbe préfacé par son vieux copain des Arts Appliqués François Avril, ne déroge pas à la règle. Quelques traits suffisent pour souligner la féminité de ses modèles à la chevelure sophistiquée, aux visages épurés, aux cadrages resserrés. Un « style » unique de Walter Minus, reconnaissable au premier regard. De format carré 295 x 282  mm cet album de 120 pages en couleurs, proposé sous une élégante jaquette, présente 80 illustrations réalisées par l’artiste au cours de ces dix dernières années. Imprimé sur Rives Shetland Blanc Naturel 250 g, il est tiré à 2777 exemplaires, accompagné d’un tiré à part numéroté et signé par l’auteur.

Avec Guillaume Sorel, même si les femmes dominent aussi au sein des œuvres proposées, c’est un tout autre univers, fantastique, qui nous est offert de découvrir. Né en 1966, Guillaume Sorel, passionné par Poe, Lovecraft ou Maupassant, réalise des illustrations pour la presse tout en signant sa première bande dessinée : « L’Île des morts » avec Thomas Mosdi. Suivront « Algernon Woodcock », « Mâle de mer », «Hôtel particulier », « Le Horla »… autant d’ouvrages empreints de fantastique. Le présent album réunit des illustrations et des peintures réalisées de 2015 à 2017 où l’artiste célèbre de son trait puissant la mer, les animaux, la nature sauvage… et bien sûr les femmes. Les 80 illustrations proposées font l’objet de textes édifiants de l’auteur, invitant le lecteur à franchir à ses côtés les frontières de ce fantastique qui l’a toujours accompagné. Cet ouvrage somptueux de 120 pages couleurs au format 295 x 282 imprimé sur Rives Shetland Blanc Naturel 250 g. bénéficie d’un tirage limité à 2777 exemplaires et d’un  tiré à part numéroté et signé par l’auteur. Une occasion unique de découvrir une facette peu connue de ce maître du fantastique.

Aire Libre et Champaka réunissent leurs deux labels pour nous proposer le mariage oh combien réussi entre deux monstres sacrés, San Antonio et François Boucq. San Antonio voit le jour en 1949 chez l’éditeur lyonnais Jacquier dans « Réglez lui son compte » (éditeur dont le nom est familier aux vieux lecteurs de BD) sous la plume de Frédéric Dard. Star de la fameuse collection Spécial Police des éditions du Fleuve Noir, les couvertures de ses romans ont  connu de nombreux illustrateurs du réaliste Michel Gourdon à l’humoriste Claude Serre en passant par Roger Sam, Dubout, Wolinski… François Boucq a succédé à Claude Serre décédé en 1998, signant non seulement les couvertures des nouveautés mais aussi celles des rééditions de la plupart des anciens romans. Ce très bel album de 208 pages en couleur de format 267 x 275 mm reprend l’ensemble des 103 dessins originaux réalisés à l’aquarelle par François Boucq. Il est complété par un entretien avec Frédéric Dard réalisé en 1985 par Antoine De Caunes pour Métal Hurlant, un texte érudit de François Rivière auteur par ailleurs d’un ouvrage sur Frédéric dard et d’un point de vue de François Boucq qui évoque les passerelles entre « San Antonio » et ses propres séries. Il existe un  tirage de tête numéroté de 1 à 777 exemplaires.

Henri FILIPPINI

« Lovely Faces » par Walter Minus

Éditions Dupuis/Champaka (45 €) – ISBN : 978 2 3904 1001 0

Les Chemins du fantastique » par Guillaume Sorel

Éditions Dupuis/Champaka (45 €) – ISBN : 978 2 3904 1000 3

« San Antonio » par Boucq

Éditions Dupuis/Champaka (28 ,95 €) – ISBN : 979 1 0347 3100 8

Galerie

4 réponses à Dupuis/Champaka : un mariage d’excellence…

  1. Henri Khanan dit :

    Il y avait déjà un livre sur les couvertures de San-A par Boucq. BDZoom l’avait même évoqué

    http://bdzoom.com/5838/actualites/le-recueil-des-couvertures-de-san-antonio-par-boucq-sort-en-avril/

    C’est la réédition augmentée?

    • Laurent Turpin dit :

      Non, pas vraiment. Le premier ouvrage avait été, à mon initiative, édité par les éditions Sangam dirigées par François Defaye, depuis décédé. Il contient une préface de François Boucq et une de Patrice Dard, « L’histoire des couvertures de San Antonio » rédigé par un spécialiste de Frédéric Dard et membre de l’association des amis de San Antonio, un portrait de François Boucq signé par moi-même et l’ensemble des couvertures alors réalisées par François Boucq. Philippe Verhoest, qui a repris le projet (je signale que les droits étaient libres puisque Sangam a été liquidé) en proposant toutes les couvertures (puisque François Boucq a désormais terminé la collection), a visiblement jugé qu’un article (ancien) d’Antoine de Caunes et une postface de François Rivière étaient plus vendeurs que les précités. Bien qu’à l’origine de ce projet et m’être longtemps démené pour le faire exister, je n’ai absolument pas été contacté pour cette nouvelle version. Vous savez tout…

  2. Henri Khanan dit :

    Bien, merci pour ces précisions. J’avais eu des contacts avec François Dehaye, c’était un authentique passionné perfectionniste qui a pu éditer quelques livres magnifiques à tirage limité. Edité par Dupuis, je ne doute pas que cette nouvelle version ne permette d’en élargir l’audience.

  3. Henri Khanan dit :

    Defaye, pardon pour cette faute de frappe!