« Presque maintenant » par Cyril Bonin

Comme dans son très réussi triptyque « Amorastasia », Cyril Bonin nous parle encore, avec toujours autant de délicatesse et d’élégance, des relations sentimentales dans un contexte légèrement futuriste. Il s’agit, cette fois-ci,d’une histoire d’amour-amitié entre trois étudiants, le tout sur fond de recherche médicale… Une belle réflexion sur le temps qui passe et sur celui qu’on perd à vouloir garder intacte sa jeunesse…

Cela se passe aujourd’hui à Paris, dans un quartier étudiant. Anna (jeune musicienne), Alexis (aspirant écrivain) et son colocataire Félix (qui termine sa thèse en biotechnologie) sont devenus amis, un peu par hasard. De fil en aiguille, une histoire d’amour se tisse entre ce trio jusque-là inséparable. Alors que les deux garçons s’étaient pourtant interdit de franchir les lignes afin de conserver leur amitié, Félix prend le risque de céder au charme d’Anna, alors qu’Alexis, lui, n’a pas osé, pour ne pas rompre l’harmonie qui régnait entre eux…

Anna et Félix se marient et Félix profite d’une bourse d’études pour partir en Russie et mettre de nombreux kilomètres entre eux. Anna rentre à l’Orchestre National de France et Félix poursuit ses recherches sur les nanoparticules dans le corps humain : il participe même à l’invention d’une pilule magique qui permet de connaître, en temps réel, notre espérance de vie, tout en analysant notre état de santé… Ainsi, on peut désormais maîtriser et supprimer tout ce qui est néfaste à notre corps : ce qui amène Félix à penser que son père aurait pu en bénéficier avant son décès, s’il avait eu plus tôt l’idée de ce procédé miracle. Cela devient même complètement obsessionnel pour lui et, en se basant sur les remèdes conseillés par son invention, il se met à régenter la vie d’Anna de peur de la perdre… au point de lui empoisonner la vie et celle des autres. Alors que le couple se désagrège, Alexis revient en France…

Le côté mélo et un peu fleur bleue de cette jolie fable sur le temps que l’on peut perdre à tout vouloir contrôler n’est absolument pas un handicap à la lecture. Cyril Bonin maîtrise parfaitement l’art narratif et sait aussi bien nous parler d’amour que de cette vie qu’on voudrait bien retenir… Mais peut-être pas à n’importe quel prix ! On appréciera aussi le soin que cet auteur sensible apporte à la profondeur des émotions éprouvées par ses émouvants personnages : une profondeur contrebalancée par la légèreté de son trait fin et épuré ou encore par ses cadrages cinématographiques classiques, mais efficaces, ainsi que par le choix judicieux de ses couleurs pastel.

Gilles RATIER

(1) Sur Cyril Bonin, voir aussi nos articles récents sur BDzoom.com : « La Délicatesse » par Cyril Bonin [d’après David Foenkinos]« Fog : intégrale » T1 par Cyril Bonin et Roger Seiter« The Time Before » par Cyril Bonin« Amorostasia T2 : Pour toujours… » par Cyril Bonin« Amorostasia » par Cyril Bonin« L’Homme qui n’existait pas » par Cyril Bonin« La Belle image » par Cyril Bonin ou Chambre obscure T1.

« Presque maintenant » par Cyril Bonin

Éditions Futuropolis(17 €) — ISBN 978-2-7548-2452-1

Galerie

Les commentaires sont fermés.