25 BD jeunesse pour l’été 2018…

Au début du mois de juillet, il est désormais de tradition, dans les colonnes de notre rubrique jeunesse, de vous conseiller quelques titres pour vos chères têtes blondes afin que, l’été venu, elles évitent l’ennui. De bandes dessinées muettes pour les tout petits aux œuvres pour adolescents, notre sélection est large sans être exhaustive. La voici, forcément subjective, mais elle donne des pistes pour amuser, instruire ou tout au moins titiller la curiosité de jeunes lecteurs.

Commençons ce tour d’horizon prescriptif par des ouvrages de séries dont nous avons loué la qualité dans notre rubrique.

Ainsi le deuxième volume des « Incroyables Aventures de l’enfant plume » est tout aussi intrigant et bien construit que le premier.

Nous vantions ici toutes les qualités du travail de l’auteur vénézuélien Jorge Corona.

L'enfant plume

Autre trilogie dont la parution s’étale sur l’année 2018 : « Deux ans de vacances », cette libre adaptation d’un roman de Jules Verne conte la vie, en 1888,  de quatorze jeunes naufragés sur une île moins déserte qu’ils ne le croyaient.

Pour en savoir davantage sur cette robinsonnade dans la lignée de « Seuls » ou « Esteban », reportez-vous à notre article  de  février dernier.

Parrainée par les créateurs des « Légendaires », Patrick Sobral et de « La Rose écarlate », Patricia Lyfoung, la série « Les Mythics » est prévue en six tomes. Ce projet éditorial ambitieux est détaillé dans cet article et cet entretien avec Patrick Sobral mené par Gwenaël Jacquet.

Dans le deuxième volume de la série, écrit par Philippe Ogaki et dessinée par Alice Picard, Parvati, jeune héroïne courageuse combat en Inde la menace protéiforme déjà à l’œuvre dans le tome précédent.

Les Mythics T2

Plus ancienne, la série humoristique et chevaline « Camomille » ravit toujours les jeunes lecteurs et surtout jeunes lectrices passionnés par les chevaux, voir ici notre article sur l’album précédent.

Camomille et son destrier Océan galopent et semblent même voler dans le tome 6 d’une série de planches-gags.

Évoquons maintenant deux bonnes séries historiques pour la jeunesse ; l’une racontant les péripéties imaginaires des futurs mousquetaires tout en respectant les éléments connus de leur vie narrée par Alexandre Dumas, il s’agit de « Un pour tous ! » de Fabien Dalmasso, l’autre, – « Le Réseau Papillon T2 : Paris étudiant, Paris résistant » -, l’action dans la résistance d’un groupe d’adolescents, à noter que le rôle de la résistance est présenté dans un instructif cahier pédagogique en bonus.

Il est possible de présenter de manière claire, auprès d’un jeune public de collégiens ou lycéens, les grands principes de l’économie. Trois ouvrages en font la preuve :

- la biographie, en manga aux éditions Soleil, de celui qui est considéré comme le fondateur de l’économie moderne avec son essai « De la richesse des nations » : « Adam Smith »,

- un nouvel opus de l’excellente collection La Petite Bédéthèque des savoirs consacré au «  Libéralisme », écrit par Pierre Zaoui pour le dessin de Romain Dutreix,

- un manga de fiction présente les mésaventures d’un rentier plongé dans un monde fantastique dans lequel, prolétaire, il est obligé de se tuer à la tâche pour un salaire de misère, il s’agit du premier volume de « The Dungeon of Black Company ».

Intéressons-nous maintenant aux tous petits. L’offre éditoriale est importante et on ne peut plus variée en leur direction. Il est par exemple possible de faire connaissance avec la bande dessinée jeunesse russe avec « Koshka, au centre du monde » : les aventures d’un chat moscovite célèbre dans tout le pays.

« Ajax » est un autre petit félin attachant, c’est le souffre-douleur de la célèbre Adèle, la vedette de « Mortelle Adèle ». Il dispose maintenant de sa propre BD à destination des plus de six ans.

Pour le même âge, et même un peu plus vieux, nous vous conseillons « Magic Félix ». Dans cette BD, la romancière Séverine Vidal invente la vie d’un écolier qui se découvre d’étranges pouvoirs magiques. Un récit drôle et délicat, une parabole sur la difficulté de grandir illustrée par Kim Consigny.

La mer, les ports, les pirates ou les voyages sont des thématiques fréquentes dans les ouvrages jeunesses. Elles sont développées de manières originales dans « Mei, l’archipel sans étoile », première BD  du Carpentrassien Bonaventure.

Nous vous encourageons à suivre les aventures maritimes et fantastiques des jeunes pirates de « L’Île aux diables T1», tout comme celles des naufragés de « Island, Deus ex machina T1 », dans ce dernier album vous en apprendrez beaucoup pour survivre avec peu de choses, cela est très utile à 5 enfants qui cherchent leur subsistance sur une île déserte tout comme les héros de la série télévisée « Lost ».

Alex, le héros de « Island, Deus ex machina », dispose d’un manuel de survie qui évoque, bien sûr, le célèbre guide des castors juniors fort utile aux neveux de Donald, : Riri, Fifi et Loulou.  Les éditions Glénat rééditent les aventures des trois jeunes canards, de quoi découvrir comment relever des empreintes d’animaux dans la nature, construire une cabane ou organiser un jeu de piste, bref plein d’activités à faire seul ou entre amis !

On retrouve les héros inventés par les studios Disney revus et corrigés par des auteurs contemporains dans la collection Créations originales chez le même éditeur. Nous avions déjà souligné dans cet article la qualité du travail de Tebo autour du personnage de Mickey. Lewis Trondheim et Keramidas s’en sont donnés à cœur joie pour plonger Donald dans une grande quête initiatique dans « Donald, Happiest Adventures ». Evidemment drôles, les pérégrinations du canard gaffeur sont l’occasion pour les auteurs d’interroger subtilement les notions philosophiques du bonheur.

Terminons notre dernière chronique, avant nos propres vacances, par quelques conseils de lecture en vrac. Tout d’abord, pour des lecteurs de la fin du primaire, un roman illustré par Michael Fry, cartoonist depuis plus de 30 ans. Dans « Super-Vilain malgré moi » il narre le triste destin de Victor, héritier d’une famille de supers vilains et pourtant très gentil. Dans ce détournement loufoque des histoires de superhéros vous apprendrez comment cette honte de la famille a été soigné par une famille qui a le goût du chaos et de la destruction. Pour des lecteurs du même âge nous recommandons toujours les enquêtes de Philippine Lomar, une détective privée de 13 ans et demi dans une cité française d’aujourd’hui. Dans le tome 3 de ses aventures, « Poison dans l’eau », elle se trouve plongée dans une affaire trouble d’arnaque à la pollution tout en s’interrogeant sur son premier coup de foudre.

Il y a un an, nous signalions la sortie du tome 1 de la bande dessinée brésilienne « Raven & l’ours ». Nous ne pouvons que vous conseiller le tome 2 dans lequel la petite Raven recherche toujours ses parents avec l’aide précieuse de son ours Dimas.

Le dessin pastel de Bianca Pinheiro accentue le côté poétique et humaniste d’une BD drôle, parfois délirante et toujours truffée de références à la culture populaire.

Pour les plus grands du collège et du lycée, quelques titres sortent du lot de la production courante comme le très déjanté « Janski Beeeats », dans ce récit futuriste la terre est frappée par un dangereux virus qui transforme la population en mutants cannibales. C’est la première BD de Jean-Sébastien Vermalle, connu sous le nom de Janski Beeeats. L’album est la mise en abyme du personnage qu’il interprète sur scène depuis 10 ans, sur fond de musique rock, pop et de sons de gameboy ! Une expérience à vivre et à lire aussi maintenant.

Historique et fantastique, les deux beaux volumes de « Versipelle » vous transporteront dans la Scandinavie médiévale à la suite de lycanthropes et d’un jeune couple aimant, véritable Roméo et Juliette viking. Des rebondissements, des surprises, beaucoup d’attentions à la psychologie des personnages et à leurs lentes évolutions sont au menu de ce superbe diptyque mélancolique.

Juice, les personnages

Après la Russie ou le Brésil, poursuivons maintenant notre découverte des nouveaux territoires de la BD contemporaine avec la Thaïlande.

« Juice » est un le premier volume d’un triptyque sur les adolescents de Bangkok. On y suit la première année en lycée professionnel de Mon, un garçon timide influencé par Tim, un élève plus vieux au caractère affirmé.

Entre recherche vaine d’une copine et volonté désinvolte de monter un groupe rock sur le modèle des Ramones, le jeune Mon s’affirme lentement.

Le dessin d’Art Jeeno est un modèle d’expressivité et de dynamisme, aussi éloigné du manga que de la BD européenne.

À découvrir absolument avec ce récit initiatique subtil en trois volumes dont la parution s’étalera jusqu’à la fin de l’année 2019.

Juice T1 page 9

Sans empiéter sur les prérogatives de la rubrique manga de notre ami Gwénaël Jacquet, nous allons terminer la dernière chronique de la saison par deux ouvrages en provenance de l’archipel du soleil levant.

Avec le superbe « The Legend of Zelda, art & artifacts », les édition Soleil offrent un très bel écrin à plus de 400 pages d’illustrations retraçant les trente premières années de la série culte.

Il comprend notamment les packagings officiels, les designs des personnages, les illustrations des manuels de jeu, des croquis, des éléments promotionnels rares et des interviews des créateurs.

Un ouvrage de collectionneurs pour se plonger au cœur d’un riche univers cross-média.

Toujours dans le domaine des beaux livres, les éditions Delcourt viennent de publier les intégrales d’œuvres majeurs du créateur du manga moderne : Osamu Tezuka.

Signalons celles d’ « Ayako » qui décrit le sort cruel d’une fillette dans un Japon en profonde transformation après la Seconde Guerre mondiale.

Tragédie implacable, pratiquement shakespearienne, autour des vies brisées d’une famille rurale du Nord du Japon. À lire au lycée ou dès la fin des années du collège.

C’est tout pour cette veille de vacances, bon été et surtout bonnes lectures.

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Les Incroyables Aventures de l’enfant plume T2 : Course-poursuite » par Jorge Corona

Éditions Vents d’Ouest (10,95 €) – ISBN : 978-2-7493-0878-4

« Deux ans de vacances » T2 par Hamo, Frédéric Brrémaud et Philippe Chanoinat

Éditions Vents d’Ouest (13,90 €) – ISBN : 978-2-7493-0853-1

« Les Mythics T2 : Parvati » par Alice Picard et Philippe Ogaki

Éditions Delcourt (10,95 €) – ISBN : 978-2-4130-0196-6

Les 6 héros de la série Mythics

« Camomille et les chevaux T6 : Vif comme l’éclair » par Stefano Turconi et Lili Mésange

Éditions Bamboo (10,95 €) – ISBN : 978-2-8189-4508-7

« Le Réseau Papillon T2 : Paris étudiant, Paris résistant » par Nicolas Otéro et Franck Dumanche

Éditions Jungle (11,95 €) – ISBN : 978-2-8222-2267-9

« Un pour tous ! T3 : L’Affaire des perruques » par Fabien Dalmasso

Éditions Delcourt (10,95 €) – ISBN : 978-2-754130-0196-6

« Adam Smith, de la richesse des nations »

Éditions Soleil (7,99 €) – ISBN : 978-2-302-06410-2

« Le Libéralisme » par Romain Dutreix et Pierre Zaoui

Éditions Le Lombard (10,00 €) – ISBN : 978-2-8036-7159-5

« The Dungeon of Black Company» par Youhei Yasamura

Éditions Komikku (7,99 €) – ISBN : 978-2-837287-312-3

« Koshka » par Andreï & Natalia Sneguiriov

Éditions La Joie de lire (10,00 €) – ISBN : 978-2-8890-8398-5

« Ajax, chat s’arrange pas ! » T 2 par Diane Le Feyer et Mr Tran

Éditions P’tit Globule (9,95 €) – ISBN : 979-1-0276-0437-1

« Magic Felix » par Kim Consigny et Séverine Vidal

Éditions Jungle (9,95 €) – ISBN : 978-2-8222-2083-5

« Mei, l’archipel sans étoiles » par Bonaventure

Éditions Sarbacane (12,50 €) – ISBN : 978-2-37731-085-2

Raven et l'ours Dimas

« L’Île aux diables T1 : Alban » par Grégory Saint-Félix et Raphaël Drommelschlager

Éditions Glénat (11,50 €) – ISBN : 978-2-344-01944-3

« Island T1 : Deus ex machina » par Pierre Waltch et Sébastien Mao

Éditions Bamboo (1490 €) – ISBN : 978-2-81894-459-2

case Donald happiest adventures

« Le Guide des Castors Juniors T1 : Aventures et découvertes »

Éditions Glénat (15,00 €) – ISBN : 978-3022-344-02948-0

« Donald Happiest Adventures : À la recherche du bonheur » par Nicolas Keramidas et Lewis Trondheim

Éditions Glénat (15,00 €) – ISBN : 978-2-344-02478-2

« Super-Vilain malgré moi » par Michael Fry

Éditions Grafiteen (13,50 €) – ISBN : 978-2-7459-9781-4

« Philippine Lomar T3 : Poison dans l’eau » par Greg Bondin et Dominique Zay

Éditions de la Gouttière (12,70 €) – ISBN : 979-10-92111-76-7

« Raven & l’ours T2 » par Bianca Pinheiro

Éditions La Boîte à bulles (16,00 €) – ISBN : 978-2-84953-309-3

« Janski Beeeats » par Janski

Éditions Delcourt (17,30 €) – ISBN : 978-2-41300-182-9

« Versipelle T2 : Eté » par Anne-Catherine Ott et Isabelle Bauthian

Éditions Akileos (16,00 €) – ISBN : 978-2-3557-4298-9

« Juice » par Art Jeeno

Éditions Ça et là (14,00 €) – ISBN : 978-2-36990-253-9

« The Legend of Zelda, Art & Artifacts » 

Éditions Soleil (39,99 €) – ISBN : 978-2-302-06426-3

« Ayako, l’intégrale » par Osamu Tezuka

Éditions  Delcourt/Tonkam (29,99 €) – ISBN : 978-2-304130-0502-5

Deux ans de vacances

Galerie

Les commentaires sont fermés.