Monsieur Blaireau et Madame Renarde passent sur le petit écran !

L’excellente série jeunesse d’Éve Tharlet (aux magnifiques dessins aquarellés) et de Brigitte Luciani (aux textes subtils et aériens), publiée aux éditions Dargaud, connaît, dès aujourd’hui, une adaptation en dessin animé pour la télévision : et c’est plutôt réussi !

C’est du moins ce que confirme la dessinatrice, donc très contente du résultat, qui attend avec anxiété, avec sa complice scénariste Brigitte Lucciani, le verdict du public après le premier passage (c’était ce matin lundi 9 avril, à 8 h sur France 5 dans l’émission « Les Zouzous », mais il y aura plein de replays) et qui défendra cette belle entreprise sur le plateau de la chaîne, en direct, demain mardi 10 avril : « L’esprit de nos bandes dessinées est respecté : “Vivre ensemble quand on est différent, c’est compliqué, mais ça peut marcher, si chacun y met du sien.” Pas de morale, pas de leçon, ni de recette pour bien vivre ensemble : on expose juste une situation et on voit au fil des épisodes, comment nos animaux les résolvent. Les parents animaux ont un rôle important et ne sont pas montrés comme ayant la vérité et la sagesse incluses : ils sont faillibles. »

Et le directeur de l’animation de France Télévisions (Pierre Siracusa) de rajouter : « C’est nouveau dans le paysage audiovisuel français d’accepter de montrer les failles des adultes à l’écran. ». Tiphaine de Raguenel, directrice des activités jeunesse de France Télévisions va dans le même sens : « Cette série nous tient énormément à cœur, car il s’agit de la 1ère autour des familles recomposées et qui évoque avec bienveillance tous les soucis du quotidien du vivre ensemble. »

Bande-annonce de La famille Blaireau-Renard from Jeunesse FTV on Vimeo.

La bande-annonce est en effet alléchante : une belle musique (signée Guillaume Poyet), un bon casting voix… Sans oublier un humour subtil omniprésent, avec différents niveaux de compréhension, puisque la série s’adresse, certes, aux petits dès quatre ans, mais que les plus grands y trouveront aussi de quoi sourire. L’ensemble est mis en scène avec beaucoup de finesse et de subtilité par Florian Ferrier, réalisateur aguerri dans le domaine de l’animation et par ailleurs directeur BD jeunesse aux éditions Sarbacane.

Et Éve Tharlet  de rajouter : « Nos héros ont le même caractère que dans nos livres, mais ils sont en 3 D. Beaux décors (en 2D cette fois), ambiance pleine de charme. On prend son temps dans nos épisodes, pas de plans qui changent chaque seconde, mais souvent du contemplatif : un envol de coccinelles, de lucioles, le soir qui tombe… Nos animaux sont musiciens, musique jouée souvent par eux d’ailleurs : monsieur Blaireau est très fort à la washboard ! »

Après les presque quatre années de travail qui ont été nécessaires aux 40 animateurs mis sur ce chantier (ils ont achevé 20 des premiers épisodes de 12 minutes, mais il leur en reste encore 32 à réaliser) et aux deux créatrices de la série qui ont multiplié les croquis (167 pages !!!), les recherches et les voyages aux studios d’animation à Paris comme à Angoulême, il semblerait donc que l’aventure ne soit pas finie !En tout cas, elle mérite tout notre intérêt et notre soutien !

Gilles RATIER (avec un petit peu de Laurent Turpin)

(1) Sur « Monsieur Blaireau et Madame Renarde » (six albums publiés par Dargaud entre 2006 et 2016, plus une série dérivée titrée « Cassis » — en deux livres publiés par le même éditeur en 2014 — destinée aux tout petits), voir aussi sur BDzoom.com : Le tome 1 de « Monsieur Blaireau et Madame Renarde »Le tome 2 de « Monsieur Blaireau et Madame Renarde » et « Cassis T1 : Cassis veut jouer » par Ève Tharlet et Brigitte Luciani.

« Monsieur Blaireau et Madame Renarde » : la BD !

Galerie

Les commentaires sont fermés.