« Lila, pommes, poires, abricots » T1 par Pauline Roland et Séverine de la Croix

Aborder les débuts de la puberté avec légèreté, humour et pédagogie, sans être ni graveleux ni niais, n’est pas chose aisée. C’est pourtant la gageure que viennent de réussir deux nouvelles venues dans le monde de la bande dessinée : Séverine de La Croix et Pauline Roland. Avec « Lila, Pommes, poires, abricots », elles modernisent et dynamisent l’approche en bande dessinée de l’entrée dans l’adolescence des jeunes filles, et c’est très bien.

Lila est une petite rousse de 10 ans vive, pleine d’esprit, qui arrive à la rentrée en CM 2 impatiente de raconter ses vacances à ses copines.

Cette journée la marquera à jamais pour une tout autre raison.

Un camarade de classe puis sa meilleure amie lui confient que « ça fait comme deux boules sous ton T-shirt ».

Rentrée dans le pavillon familial, elle court se réfugier dans sa chambre. Et là, le miroir lui confirme de suite la présence de bourgeons mammaires. Elle se précipite auprès de sa mère pour trouver des conseils rassurants devant cette évolution naturelle, inattendue et attendue à la fois.

                                   Lila, Pommes, poires, abricots haut page 7

Après un moment de surprise, sa maman non plus n’avait pas appréhendé une poussée mammaire si précoce, elle prend les choses en main de manière sécurisante, visite dans un magasin pour acheter quatre brassières : du 12 ans en plus, le 10 ans étant trop petit ! Puis, rendez-vous chez le gynécologue pour vérifier que la croissance se déroule sans anormalité.

                                   Lila, Pommes, poires, abricots bas page 7

Reste le plus difficile : affronter le regard des autres, celui des filles dans le vestiaire avant une activité sportive, du roller derby, et ceux des garçons dans la cour d’école. Il y a bien quelques railleries, mais dans l’ensemble les autres sont bienveillants, surtout Anthony qui lui donne même son dessert favori, une île flottante. La petite Lila n’est pas insensible à ses attentions, les hormones de l’adolescence ne vont tarder à se diffuser…

                                       Lila, Pommes, poires, abricots page 12

Auteure de romans et de livres pour la jeunesse, Séverine de La Croix réussit magistralement son entrée dans le monde de la bande dessinée. Son scénario est intelligent, délicat, toujours juste. Il part du journal intime de la pétillante Lila, procédé commun avec l’excellente série « Les Carnets de Cerise », pour introduire des séquences amusées de bandes dessinées sur la vie de Lila et de ses proches, mais aussi des fiches didactiques dans un langage accessible pour les plus jeunes sur des sujets variés : « La poussée mammaire, qu’est-ce que c’est ? », « Et les brassières ? À quoi ça sert, alors ? », « Un soutien-gorge, ça sert à quoi ? », « Les pères & nos nénés », « Melons, poires, pommes » ou « Les qualités requises pour devenir astronaute », car en jeune fille de son temps, Lila s’imagine dans l’espace dans 20 ans ! Avec une formation de psychologue et de sexologue, Séverine de La Croix sait dédramatiser le sujet délicat de la puberté avec des mots simples et une grande justesse dans les termes choisis.

Pauline Roland, sa complice de toujours, illustratrice de ses ouvrages pour la jeunesse, apporte son trait rond, expressif parfois jusqu’à la caricature, à cette bande dessinée qui sait rester drôle et légère tout en apportant des réponses sérieuses aux questions les plus intimes que se posent les jeunes filles quand elles quittent le monde de l’enfance pour celui encore mystérieux de l’adolescence qui mène à l’âge adulte.

                                             Lila, Pommes, poires, abricots page 18
                                                   Lila, Pommes, poires, abricots page 36

Un petit mot encore pour évoquer un tout autre récit d’initiation, bien masculin celui-ci avec les quatre mousquetaires d’Alexandre Dumas, non pas 20 ans après, mais 10 ans avant leurs aventures pour retrouver les ferrets de la reine narrées dans le roman éponyme !

Dans « Un pour tous ! T1 : La Jeunesse des mousquetaires », Fabien Dalmasso raconte comment Athos, Porthos, Aramis, D’Artagnan, mais aussi Cyrano de Bergerac se rencontrent encore adolescents pour déjouer, déjà, un sombre complot ourdi par Rochefort, sbire du cardinal de Richelieu.

                                                                               Mousquetaires jeunes

Beaucoup de cavalcades, de duels, de combats à l’épée, de trahisons, mais

Lila spationnaute

aussi de belles rencontres et la naissance de solides amitiés composent le riche menu de cette aventureuse bande dessinée jeunesse de cape et d’épée.

La semaine prochaine, nous vous parlerons d’un monde lointain peuplé de djinns, d’une chèvre qui parle et du jeune Saïd qui voudrait bien savoir où vont les processions de fourmis qui sillonnent inlassablement le sable du désert. Un conte oriental, classique et moderne à la fois, sur la découverte de soi et de l’amour, bientôt dans les pages jeunesse de BDzoom.com.

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Lila, pommes, poires, abricots » T1 par Pauline Roland et Séverine de la Croix

Éditions Delcourt (14,95 €) – ISBN : 978-2-7560-8021-5

« Un pour tous ! T1 : La Jeunesse des mousquetaires » par Fabien Dalmasso

Éditions Delcourt (10,95 €) – ISBN : 978-2-7560-7751-2

Galerie

Les commentaires sont fermés.