BD jeunesse

Pas de confinement au paléolithique pour sauver le dernier ours des cavernes de Chartreuse…

Les enfants sont toujours les mêmes, il y a 14 000 ans comme aujourd’hui : ils n’en font qu’à leur tête. Ogrour et Arfath ont délaissé leur foyer à l’entrée d’une grotte pour suivre un groupe de chasseurs. Ils ramèneront de leur périple un ourson qu’ils devront protéger par la suite. Voilà l’intrigue aventureuse, imaginative et poétique d’une bande dessinée jeunesse parfaitement documentée.

Lire la suite...

« L’Émouvantail » : un émouvant épouvantail…

L’émouvantail est cet épouvantail qui n’épouvante plus les volatiles ! Il a un cœur, se sent vivant et s’est affranchi de son labeur en partant sur les chemins avec son ami le petit oiseau. Après avoir réglé ses problèmes existentiels et trouvé l’amour, il découvre dans le troisième volume de ses aventures l’enchainement des saisons : de l’automne au printemps en passant par un redoutable hiver. Une tendre fable, poétique et bucolique de Renaud Dillies.

Lire la suite...

T’as peur de quoi toi ? Trappeurs de rien ?…

Il existe des séries qui grandissent avec leurs lecteurs. Nous entendons par là qu’elles les accompagnent quand ils prennent de l’âge et deviennent de plus en plus exigeants. Ainsi la série « Trappeurs de rien » qui s’adressait dans ses premiers volumes à des primo-lecteurs de moins de cinq ans a pris de la consistance, tant par le nombre de pages que pour l’intrigue. Le cinquième volume est un petit bijou de western neigeux qui ravira les enfants déjà bon lecteurs du début du primaire.

Lire la suite...

Sur son fauteuil roulant, Lya poursuit sa quête de justice…

Lya, 21 ans et brillante étudiante en droit, a su surmonter son handicap. Elle est restée paraplégique après avoir été renversée par une voiture. Le chauffard s’est enfui sans lui porter assistance. Depuis, elle cherche à connaître son nom. Discrète et déterminée, la jeune stagiaire enquête dans un prestigieux cabinet d’avocats de sa petite ville de province.

Lire la suite...

Si vous ne savez pas où l’on trouve le meilleur thé, rendez-vous au Cercle du dragon-thé…

L’univers de la fantasy ne se limite à une terre de combats, de magie démoniaque et de coexistence difficile entre orcs, gobelins et autres elfes. Non, il concerne aussi des mondes bienveillants à la magie douce comme celui de la bande dessinée de la Néo-zélandaise Katie O’Neill : « Le Cercle du dragon-thé ». Une lecture délicate et apaisante comme la dégustation d’une bonne tassé de thé.

Lire la suite...

Quand ils enquêtent ensemble, le baron Mystère et son majordome Boule de Gomme résolvent toutes les énigmes…

Qui n’a pas de secrets ? Personne. Et les secrets, le baron Mystère les collectionne dans une pièce bien cachée de son étrange manoir. Vrai majordome et détective en herbe, la faux naïf Boule de Gomme l’aidera à confondre un voleur astucieux. Humour, fantaisie, dialogues savoureux, rebondissements rocambolesques, suspens, décors baroques et personnages énigmatiques sont au riche menu d’une bande dessinée transgénérationnelle.

Lire la suite...

Sortez de votre confinement : visitez d’improbables musées avec l’ours Barnabé…

L’ours Barnabé quitte sa campagne pour déambuler dans les allées de musées, parcourir intrigué expositions et galeries et même s’essayer à l’art. Imperturbable, le sympathique plantigrade porte un regard sans concession sur l’art moderne. On est ravi de retrouver dans ce vingtième volume de la série Barnabé et ses compagnons, de partager leur joie de vivre, leur humour parfois absurde porté par une ironie bienveillante. Cela autorise évidemment plusieurs niveaux de lecture, l’éditeur affirme qu’il s’adresse aux lecteurs de 6 à 96 ans. De quoi sourire en famille confinée pendant encore un certain temps.

Lire la suite...

Une belle et émouvante adaptation de « Miss Charity » : le roman jeunesse culte de Marie-Aude Murail…

Il n’est vraiment pas très amusant d’être une petite fille dans une famille bourgeoise du Londres de l’époque Victorienne. Charity s’ennuie profondément jusqu’aux jours où elle découvre la faune de son jardin puis le plaisir de peindre à l’aquarelle. Elle ne le sait pas encore, mais elle se forge dès lors les moyens de son émancipation à l’âge adulte. Le premier volume d’une trilogie tendre et poétique tout en étant féministe.

Lire la suite...

Il existe, dans les temps troublés comme la Seconde Guerre mondiale, des héros trop discrets : pourtant de véritables modèles humains à (re)découvrir comme Irena Sendlerowa…

Irena Sendlerova était une femme courageuse et une vraie modeste. En Pologne, pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a sauvé plus de 2 500 enfants d’une mort certaine. Mais son action n’a été révélée que très tard, en partie à cause de l’occupation communiste du pays. Le cinquième volume de « Irena » clôt brillamment une série historique, émouvante car profondément humaine. Un témoignage fort, toujours d’actualité, sur l’espérance jamais vaincue d’un monde meilleur à construire. À lire, quelque soit son âge.

Lire la suite...

Encore plus dangereuses que le coronavirus, les sorcières veulent faire disparaître tous les enfants dans « Sacrées Sorcières » : l’adaptation du roman de Roald Dahl par Pénélope Bagieu…

Le premier livre qui traumatise la toute jeune, huit ans, Pénélope Bagieu, est le roman de Roald Dahl : « Sacrées Sorcières ». Elle y découvre une cheffe sorcière terriblement effrayante, la volonté de faire disparaitre tous les enfants et des événements vraiment dramatiques. Ravie d’avoir été ainsi terrifiée, l’autrice à succès adapte librement le livre, 30 ans plus tard, dans un superbe album jeunesse d’une grande richesse.

Lire la suite...
Page 1 sur 621 2 3 »