BD jeunesse

25 BD jeunesse pour l’été 2018…

Au début du mois de juillet, il est désormais de tradition, dans les colonnes de notre rubrique jeunesse, de vous conseiller quelques titres pour vos chères têtes blondes afin que, l’été venu, elles évitent l’ennui. De bandes dessinées muettes pour les tout petits aux œuvres pour adolescents, notre sélection est large sans être exhaustive. La voici, forcément subjective, mais elle donne des pistes pour amuser, instruire ou tout au moins titiller la curiosité de jeunes lecteurs.

Lire la suite...

« La Maison la nuit » par Joub et Nicoby

Que se passe-t-il la nuit dans un petit pavillon intemporel ? Les membres d’une famille ordinaire rentrent, dînent, s’affairent avant de dormir, en ignorant tout des agissements des autres occupants de la maison : chat, souris, oiseaux mais aussi de gentils monstres vert et rose. Joub et Nicoby nous proposent un exercice de style muet et ludique, histoire de titiller l’imagination de primo-lecteurs, en réenchantant l’espace connu de leurs demeures. Une œuvre originale à découvrir en famille, la nuit tombée !

Lire la suite...

« Calpurnia T1 » par Daphné Collignon, d’après les romans de Jacqueline Kelly

Texas, 1899. Pendant que les hommes de la maison font la sieste, du haut de ses 11 ans, Calpurnia part découvrir le monde qui entoure la maison familiale. Passionnée par l’étude de la faune, elle veut devenir naturaliste alors que sa famille souhaite la cantonner à des cours de savoir-vivre. La jeune fille curieuse va s’affirmer pour trouver sa voie avec l’aide inattendu d’un grand-père taciturne et observateur dans une élégante BD jeunesse, inventive, drôle et intelligemment féministe.

Lire la suite...

« Aubépine T1 : Le Génie saligaud » par Karensac et Thom Pico

La montagne ça vous gagne… ou pas ! La petite citadine Aubépine n’aime pas, mais alors pas du tout son nouveau cadre de vie alpestre. Elle regrette la ville ; ses amies et sa connexion internet à haut débit, jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un génie saligaud ! Mais qu’est-ce qu’un génie saligaud et qu’allait donc faire la famille d’Aubépine sur les contreforts de cimes bientôt envahies de curieux et dangereux oiseaux migratoires ? Pour le savoir il faut lire le premier volume d’une surprenante tétralogie rocambolesque, pour petits et grands.

Lire la suite...

Erroc : un scénariste qui sait aussi dessiner !

Après trois recueils de gags décapants publiés entre 2001 et 2007, nous n’avions plus de nouvelles de Raoul, ce crétin de chat jaune à rayures, et de Fernand, le gros chien abruti. Faute d’avoir trouvé le succès que méritaient pourtant ces pages de gags ou de strips complètement dingues, la série semblait avoir été mise au placard. Mais c’était sans compter sur la persévérance des éditions Bamboo et de leur créateur : Gilles Corre alias Erroc, le scénariste des « Profs » et de « Boulard », qui assume aussi ici la partie graphique en usant d’un style cartoonesque totalement adéquat avec l’esprit absurde de ce nouvel album !

Lire la suite...

« Brindille T1 : Les Chasseurs d’ombres » par Federico Bertolucci et Frédéric Brrémaud

Amnésique et nue, une jeune femme se réveille dans un mystérieux monde onirique dont elle ne saisit pas les règles. Commence pour elle un périlleux chemin initiatique, entourée d’une faune parfois bienveillante mais souvent menaçante. Une fable surprenante, ambitieuse, aux atmosphères travaillées par le génial dessinateur transalpin Federico Bertolucci.

Lire la suite...

« Chaque jour Dracula » par Clément Lefèvre et Loïc Clément

Tout comme la liberté d’expression, le droit à la différence semble aller de soi dans nos démocraties. Or, on le sait, dans les cours de récréation, certaines différences sont sujettes à moqueries, humiliations voire causes de harcèlement. Avec un décalage intelligemment mis en scène, cette bande dessinée nous donne réfléchir sur le cas du petit Dracula, garçon différent, victime de harcèlement dans une école contemporaine.

Lire la suite...

« Le Chemin des fous » par Poupard et BeKa

La parodie est un art difficile dans lequel Bertrand Escaich excelle. Il détourne, avec « Le Chemin des fous », les planches que Poupard avait dessinées, il y a 15 ans, pour « Les Brumes de Miroboland ». Les nouveaux dialogues pervertissent le récit d’heroic-fantasy en une quête nonsensique bourrée de jeux de mots, calembours et références amusées aux travers de notre société. Un bon moment de lecture assuré pour petits et grands.

Lire la suite...

« La Cité sans nom T2 : Le Secret du cœur de pierre » par Faith Erin Hicks

La bande dessinée jeunesse peut être dense et complexe et, derrière sa légèreté intrinsèque, le lecteur attentif peut découvrir de belles considérations politiques et sociales. Les 250 pages du deuxième volume de « La Cité sans nom » se lisent sans peine comme un beau et mouvementé roman d’apprentissage. Mais c’est bien plus que cela : une réflexion humaniste et intelligente sur le pouvoir et sur ce qui lie les hommes. À lire dès 10 ans !

Lire la suite...

Pour les plus jeunes, Bayard propose de multiples jeux adaptés de ses séries BD…

Les jeunes lecteurs d’ « Ariol », d’« Anatole Latuile », de « Petit Ours Brun » pour les plus petits ou de « La Cantoche » de Nob peuvent retrouver leurs héros favoris dans des jeux variés. Les éditions Bayard diffusent, en effet, de nombreux coffrets pour tous les âges, dès 18 mois ! Une offre abondante de jeux dérivés de séries à succès pour faire vivre des personnages de papier, une fois le livre refermé.

Lire la suite...
Page 1 sur 531 2 3 »