« Survivants : anomalies quantiques » T4 par Leo

On voyage beaucoup tout au long du quatrième épisode de cette série parallèle aux « Mondes d’Aldébaran ». Les couples se forment et se reconstruisent, au fil de rencontres souvent hostiles, permettant à Leo de constituer un bestiaire d’une incroyable richesse et de construire une œuvre personnelle et originale, débutée en 1993, qu’il est temps de savourer si vous ne faites pas partie de ses fidèles lecteurs.

Le vaisseau Tycho Brahe, qui faisait route avec ses colons terriens vers Aldébaran, échoue sur une planète inconnue répertoriée GJ1347-4. Parmi les onze jeunes survivants, trois sont victimes d’une anomalie quantique qui leur fait subir un saut temporel de six années. Alors qu’Alex, Ilse et Max, rejoints par une nouvelle héroïne (Manon) sont enlevés par un groupe de « pieuvres » belliqueuses, Djamile est kidnappée. Pendant ce temps, Hakim, Pam, Shirley et Mel vivent six longues années auprès des Holorans : extraterrestres accueillants, dont l’aspect est proche de celui de nos félins terrestres. Accompagnés par les Holorans Antac et Selkert qui les ont délivrés, Manon et Alex  pénètrent à bord d’un avion dans une zone de fortes perturbations quantiques. Horrifiés, ils découvrent qu’ils ont effectué un saut de 93 années, juste avant de combattre les « pieuvres » qui détiennent Djamile. La jeune femme libérée, ils finissent par rejoindre Ilse et Max qui les accueillent à bord d’un navire où ils espèrent se ressourcer. Hélas, Manon et Alex se trouvent à nouveau seuls, après un combat meurtrier qui les sépare de leurs compagnons. De nouvelles découvertes, de nouvelles batailles, les attendent jusqu’à ce qu’ils abordent une terre inconnue où de mystérieux personnages les observent…

Sans chercher les effets spectaculaires, sans vouloir nous en mettre plein la vue, l’auteur brésilien construit patiemment un monde fantastique aux paysages somptueux et crédibles. La crédibilité, c’est bien ce que Leo recherche avant tout en entraînant ses lecteurs dans le riche monde d’Aldéraban. Cet album est le vingtième d’une saga fantastique dont le succès ne se dément pas, Leo parvenant encore, et ce n’est pas fini, à surprendre ceux qui se passionnent pour ses histoires aux multiples rebondissements. Cet album est l’avant-dernier du cycle des « Survivants », Leo poursuit en parallèle celui d’« Antarès » dont le septième épisode est en préparation.

Henri FILIPPINI

« Survivants : anomalies quantiques » T4 par Leo

Éditions Dargaud (11,99 ) – ISBN : 9 782 205 075 090

Galerie

Les commentaires sont fermés.