Rencontre avec les auteurs de « Sanseverino est Papillon »

Pour lier les titres de son disque, adapté de l’aventure romancée du célèbre bagnard de Cayenne « Papillon », Sanseverino s’est associé à la scénariste Cécile Richard et au dessinateur Sylvain Dorange, afin de réaliser un livre-disque où dialoguent la musique et les images.

« J’avais envie de puiser l’inspiration de mon nouvel album musical dans un roman », nous confie Sanseverino. Rapidement, « Papillon », son livre de chevet, s’impose dans son esprit : « Je l’ai lu à l’adolescence, puis plusieurs fois ensuite. En fait, chaque fois que je suis en panne de lecture, je reprends “Papillon” ! », nous explique-t-il. L’auteur-compositeur-interprète se met alors à la tâche et compose « une chanson, puis deux…, dans l’ordre chronologique de l’histoire, avec l’idée d’arrêter si je sentais une redondance dans ma démarche. Le principe était d’adapter cet ouvrage, en en parlant le plus précisément possible et d’écrire les chansons en respectant les noms et les dates. »


Sanseverino est Papillon from dorange on Vimeo.

En 1930, à 25 ans, le Don Juan de Montmartre Henri Charrière, dit « Papillon », est accusé à tort d’avoir tué un proxénète et est condamné à « perpet » ! : Direction l’infâme bagne de Cayenne dont le forçat n’a de cesse, malgré ses multiples tentatives avortées ou ratées, de vouloir s’échapper… Des mémoires romancées d’Henri Charrière, publiées en 1973 (et immortalisées à l’écran par Franklin J. Schaffner, avec Steve Mc Queen dans le rôle-titre), Sanseverino tire un album musical dans le style bluegrass, où il incarne le célèbre bagnard et dont chaque titre reflète une étape de son aventure : « J’ai alors contacté mon ami et voisin Sylvain Dorange pour lui demander de dessiner la pochette du CD, dans un style “à la Crumb”, ainsi que quelques vignettes à l’intérieur de la pochette, pour illustrer les passages entre les différentes chansons » nous révèle le chanteur, « avant qu’un employé de Sony, lors d’une réunion où tout le monde trouvait le travail de Sylvain formidable, émette l’idée d’en faire une BD ».

Cécile Richard et Sylvain Dorange devant Sanseverino "Papillon"

Séduit par le principe, Sanseverino commence cette nouvelle adaptation avec Sylvain Dorange, mais passe rapidement la main à Cécile Richard : « Je ne souhaitais pas la faire seul », nous indique Sylvain Dorange. L’auteur connaît pourtant bien ce genre de travail pour avoir adapté en bandes dessinées des films de Robert Guédiguian, tel « Marius et Jeannette », mais « le temps imparti à la réalisation du projet ne me le permettait pas et le choix de Cécile s’est rapidement imposé, car elle était la personne idéale pour travailler sur ce personnage, mélange de Papillon et de Sanseverino. » La compagne de l’interprète des « Sénégalaises », également chanteuse au sein du groupe Les Cash Dispensers (sous le nom de scène de Charlie Richard), vient justement de prendre du recul avec le milieu de l’audiovisuel et son métier d’actrice pour se consacrer pleinement à l’écriture de scénarios de fiction. Passionnée de bande dessinée, Cécile Richard aime « ce monde qui se situe entre le cinéma et la littérature » et voit, dans ce projet « une opportunité extraordinaire de travailler avec Stéphane. J’en suis très fière. »

Les auteurs décident donc d’élaborer un ouvrage dont le fil rouge serait les chansons de Sanseverino : « Je ne voulais surtout pas d’une bande dessinée adaptant mes chansons », nous indique l’auteur des « Embouteillages », tandis que Cécile Richard et Sylvain Dorange complètent : « L’intérêt du projet réside dans la liberté de l’adaptation puisqu’entre chaque titre musical, il manquait des ponts. Nous racontons tout ce qui se passe entre deux, en rajoutant parfois quelques anecdotes, car le récit d’Henri Charrière est très riche. Nous avons ainsi élaboré un vrai objet qui vient complémenter le CD ». Chaque chapitre s’ouvre donc par Sanseverino, incarnation graphique de Papillon, qui chante son morceau. Puis le lecteur peut vagabonder à son aise dans les planches fringantes illustrées avec beaucoup d’expressivité par Sylvain Dorange : « J’ai voulu adapter mon style graphique au projet », nous confie le dessinateur qui avoue « avoir cherché à créer une forme d’alchimie cérébrale en développant un habillage “sonore” pour retrouver le nappage musical, même au niveau des couleurs. »

Ainsi, le lecteur de ce très réussi ouvrage hybride aux multiples dimensions artistiques, qui pose des notes sur les images, se surprend, à l’écoute du disque seul, à en voir ressurgir les illustrations…

Laurent TURPIN

« Sanseverino est Papillon » par Sylvain Dorange, Cécile Richard et Stéphane Sanseverino

Éditions La Boîte à Bulles (24 €) – ISBN : 978-2-84953-256-0

Galerie

Les commentaires sont fermés.