Lanfeust Mag : le changement en douceur !

Dans son numéro de décembre dernier, Lanfeust Mag annonçait une formule nouvelle pour 2016. Ce genre d’annonce fait toujours un peu peur aux habitués, surtout quand ce magazine est plutôt bien fait et gagne des lecteurs. C’est ce qu’ont dû se dire Christophe Arleston et Dominique Latil, les rédacteurs en chef (débonnaires comme ils se qualifient dans l’Ours) qui se sont contentés, plutôt que de tout bouleverser, d’apporter plus de lisibilité, sans modifier profondément la formule…

Sept histoires, dont six nouveautés sont au sommaire copieux de cette nouvelle livraison. Quatre sont écrites par Arleston : le début des « Vengeances de Sangre » (« Sangre la survivante ») nouvelle série dessinée par l’excellent Adrien Floch accompagné au design par Fred Blanchard et par Claude Guth à la couleur, le tome 21 de « Trolls de Troy » (« L’Or des Trolls ») dessiné par le non moins excellent Jean-Louis Mourier (et toujours Claude Guth à la mise en couleurs), le cinquième épisode d’« Ekho » (« Le Secret des Preshauns ») par le génial Alessandro Barbucci, et enfin le second épisode d’« Odyxes » (« L’Écume des sables ») par le prometteur Steven Lejeune. Ajoutez-y la deuxième partie du western crépusculaire « Ulysse 1781 » (« Le Cyclope ») par les deux pointures que sont Xavier Dorison et Éric Hérenguel, le douzième chapitre d’« Elfes » (« Heureux le guerrier mort ») par Olivier Peru et Stéphane Bileau et le début du « Roi vagabond » par Alvaro Priero, Oscar Martin et Paul Moreno !

Première page des « Vengeances de Sangre ».

Les habituels gags sont bien sûr au rendez-vous, tout comme le rédactionnel qui bénéficie, lui aussi, d’une nouvelle mise en page. Notons un entretien avec Arleston, Blanchard et Floch et un article consacré au quatrième volume de « Sky-Doll » dont la parution est sans cesse reportée. « Le changement c’est tout le temps : maquette épurée, contenu plus cohérent, plus d’aventures et de conneries au centimètre carré » annonce la fiche publicitaire glissée dans ce n° 193 diffusé en kiosque et qui contient 116 pages couleurs pour 5,40 € (1). Eh bien, pour une fois c’est vrai ! Né en 1998, Lanfeust Mag résiste aux sirènes des formules-chocs, conservant l’héroic-fantasy comme thème récurrent, sans jamais dévier de la route tracée dans les aventures de Lanfeust écrites par Christophe Arleston. Une leçon de sagesse éditoriale gagnante que devraient méditer certains de ses confrères…

Henri FILIPPINI

(1) L’abonnement de 1 an à Lanfeust Mag est de 49 € (plus un album offert) ou de 94 € pour 2 ans (plus deux albums offerts), chez Axiome, service abonnements : 13 bd Gambetta, 06000 Nice.

Galerie

Une réponse à Lanfeust Mag : le changement en douceur !

  1. Le problème, c’est que cette revue de prépublications Soleil pour ados reste truffée d’heroic fantaisie et de science fiction. Et comme Arleston écrit la moitié des histoires à lui tout seul…. que fait on si on n’aime pas ses histoires? Ben, on n’achète pas la revue, tout simplement, mon neveu!