« Les Oubliés » T1 par Nokuto Koike

L’auteur de « 6 000 » revient avec une nouvelle série courte pleine de mystère. L’aventure commence de manière énigmatique, alors qu’un groupe de personne est entassé dans les cales d’un cargo voguant dans l’océan Pacifique, au sud de l’île japonaise de Kyushu. À son bord, un jeune homme, accompagné d’une enfant, se rend sur une île bien mystérieuse.

Démobilisé à la fin la Seconde Guerre mondiale, le soldat Yoshiya Nagumo a fait une promesse à l’un de ses camarades de régiment, Kifuné, juste avant que celui-ci ne décède. Il décide donc d’honorer son engagement en ramenant sa fille, Mitsu, sur son île natale. Celle-ci vivait à Tokyo avec sa mère, originaire de l’île d’Iwasu. Sauf que Nagumo ne pourra pas entièrement tenir sa promesse : la femme de Kifuné, étant apparemment décédée durant les bombardements. C’est donc, mal organisé, qu’il embarque sur un bateau en direction d’une île qu’il ne connaît absolument pas. Et pour cause, elle ne figure sur aucune carte et n’est donc pas censée exister. Bien sûr, il va aller de surprises en surprises et si cette île n’existe pas, c’est peut-être pour de bonnes raisons. Déjà, pas question d’aborder sur l’île avec ce paquebot bien trop gros. Le jeune homme, la fillette et un fonctionnaire du nom de Serizawa (qui est tout étonné que quelqu’un veuille se rendre à Iwasu), changent d’embarcation pour une frêle pirogue. Arrivée tant bien que mal sur place, la stupeur du jeune homme n’en est que plus grande. Il tombe sur une île inhospitalière seulement habitée par moins d’un millier de personnes et surtout sans aucune commodité ni bien évidemment d’auberge. On comprend vite que le jeune soldat est bien naïf et surtout extrêmement mal organisé, même s’il est d’une politesse très japonaise.

Mais c’est quand un autre fonctionnaire, déjà présent sur cette île pour faire des relevés démographiques, lui apprend qu’aucune famille du nom de Sakita n’y habite qu’il comprendra qu’il a peut-être fait le déplacement pour rien et que sa tâche sera plus ardue qu’il l’envisageait. Bien sûr, impossible de faire marche arrière, le prochain bateau ne passant que dans quelques mois, si le temps est clément. Forcé de rester sur l’île, il ira de découverte en découverte, accompagnant les deux fonctionnaires qui sont eux aussi surpris de tous les mystères que l’île renferme. La famille de Sakita habite-t-elle bien ce lieu ? Qui sont ces habitants aux comportements bien étranges et semblant vivre au jour le jour comme il y a des milliers d’années ? Et surtout, quel est leur secret, car la mort rôde au sein de cette étendue de terre ridiculement petite ?

Brillamment racontée, cette histoire au graphisme réaliste démarre comme un simple périple mal organisé, puis dévoile ses mystères petit à petit. Nokuto Koike n’en fait pas trop dés le départ, il arrive à maintenir un suspens qui tient le lecteur en haleine. Après avoir refermé ce premier volume, on n’a qu’une hâte, dévorer le second, puis le troisième, et espérer que la conclusion dans le quatrième volume offrira des explications sur ce peuple mystérieux habitant une île tout aussi énigmatique.

Gwenaël JACQUET

« Les Oubliés » T1 par Nokuto Koike
Éditions Komikku (7,90 €) – ISBN : 9782372870634

© : MITSU NO SHIMA © Nokuto Koike / Kodansha Ltd.

Galerie

Les commentaires sont fermés.