« Les Aventures de Poussin 1er T2 : Les Apparences sont trompeuses» par Janry et Éric-Emmanuel Schmitt

L’écrivain et dramaturge à succès Éric-Emmanuel Schmitt s’essaye au scénario de bande dessinée avec la série « Les Aventures de Poussin 1er ». Il y fait preuve d’un talent certain pour faire vivre une ferme aux animaux pensants, bien aidé par le trait sûr et expressif de Janry. Laissez-vous séduire par un poussin égocentrique et attachant, personnage central de cette œuvre originale, entre la fable et le conte philosophique.

Poussin premier

 

Nous avions remarqué dès sa sortie, il y a deux ans déjà, le premier volume réjouissant des « Aventures de Poussin 1er ». La suite des aventures de ce poussin mégalomane et naïf est tout aussi jubilatoire. Dans une ferme où semblent vivre en autonomie tous les animaux de la basse-cour, un poussin tout juste sorti de l’œuf se posait des questions existentielles, à la question de l’œuf et de la poule (qui est le premier ?), s’ajoutaient bien des problèmes existentiels pour savoir qui l’on est vraiment en ce bas monde…

 

Il se réveille affamé au début de cet album. Il cherche donc quelques grains ou quelques miettes sur le sol du poulailler. Ne trouvant rien, il monte sur le toit où un chat observe les étoiles. Pour Poussin, c’est évident, les étoiles sont des grains qui peuvent le sustenter en cette nuit de disette.

LES AVENTURES DE POUSSIN T2 page 17

Malheureusement pour lui, il ne peut les atteindre même en sautant le plus haut possible. Son amie, la souris, grande dévoreuse de livre, au sens premier du terme, lui ayant affirmé qu’il est bien un oiseau et qu’en tant que tel, il peut voler, Poussin se jette dans le vide, en battant désespérément des ailes. Pour éviter la catastrophe, Souris appelle alors à la rescousse la chauve-souris. Celle-ci sauve le tendre poussin qui découvre alors émerveillé qu’un monde existe en dehors de la ferme !

C’est une révélation pour le petit gallinacé, il se croit alors le créateur de toute chose, qu’il peut rapetisser ses amis en s’éloignant d’eux ou faire disparaître les importuns – comme ce renard fouineur – rien qu’en fermant les yeux ! Si sa compréhension du monde n’est encore que parcellaire, Poussin est empli de certitudes, la première qui conditionne toutes les autres, est qu’il est le centre d’un monde qui tourne autour de sa personne !

LES AVENTURES DE POUSSIN T2 page 20

La fable est réussie, elle peut se lire à plusieurs niveaux, à chaque lecteur de trouver une morale aux courtes séquences humoristiques qui mettent en scène ce drôle de petit oiseau. Éric-Emmanuel Schmitt en fait un nouveau candide, mégalomane et forcément naïf, héros d’un conte philosophique moderne, léger et décalé, amusant et amusé.

Poussin 1er tout puissant

Les dialogues incisifs et l’humour absurde du dramaturge sont mis en valeur par le dessin de Janry qui excelle dans l’animation des personnages et l’expressivité de toute la faune de nos campagnes.

 

On retrouve Janry dans l’actualité des sorties de l’automne avec le dix-septième volume de la série « Le Petit Spirou ». La série créée par Tome et Janry fête ses 25 ans en album avec un ouvrage qui voit enfin grandir le petit effronté. Après avoir bu une potion de son ami Cassius, le petit Spirou se retrouve transformé, momentanément, en adulte.

 

Il n’aime pas du tout les contraintes de cet âge et fera tout pour retrouver son corps de garçon de huit ans et demi pour faire de nouveau des bêtises, notamment dans les vestiaires des filles. De l’humour, des planches-gags bien troussées, et beaucoup de tendresse sont les ingrédients de la recette à succès de cette série.

Petit Spirou T 17 page 39

C’est en 1952, dans un épisode de Spirou — « Spirou et les héritiers » — que le génial André Franquin dessine pour la première fois le marsupilami. Cet animal sympathique sera par la suite un héros récurrent de la série jusqu’au départ de Franquin, lequel choisit de garder les droits sur l’animal qu’il considère comme l’un de ses personnages les plus réussis. Après une absence de plus de 40 ans, si l’on annonce le retour du marsupilami dans le prochain album de Spirou, scénarisé par Fabien Vehlmann, on peut retrouver le prédateur suprême de la forêt équatoriale de Palombie dans les vingt-neuf volumes de sa série propre.

Marsupilami T 29 page 5

Dans le dernier album en date, la famille marsupilami est menacée par un démon indien, laid et puant, qui s’est échappé des ténèbres pour se venger des marsupilamis qui, il y a des siècles, avaient causé sa perte. Beaucoup d’humour et de jeux de mots dans cette aventure qui conjugue le dessin classique de Batem, dans la droite ligne de celui de Franquin, aux références à l’actualité la plus contemporaine du scénariste Stéphane Colman.

De classiques en renouvellement permanent, du « Petit Spirou » au « Marsupilami », aux inattendues nouvelles séries comme « Les Aventures de Poussin 1er », les éditions Dupuis sont toujours une mine inépuisable d’idées pour des cadeaux qui font toujours plaisir ! À méditer en cette période qui précède les fêtes !

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Les Aventures de Poussin 1er  T2 : Les Apparences sont trompeuses » par Janry et Éric-Emmanuel Schmitt

Éditions Dupuis (14,50 €) – ISBN : 978-2-8001-5941-6

« Le Petit Spirou T17 : Tout le monde te regarde » par Janry et Tome

Éditions Dupuis (10,60 €) – ISBN : 978-2-8001-5770-2

« Marsupilami T29 : Quilzèmhoal » par Batem et Stéphane Colman

Éditions Dupuis — Marsu Productions (10,60 €) – ISBN : 978-2-8001-6375-8

Galerie

Les commentaires sont fermés.