« Lanfeust Odyssey T7 : La Méphitique armada » par Didier Tarquin et Christophe Arleston

Voici un Lanfeust qui a mûri, qui a pris du poil comme le dit son dessinateur Didier Tarquin, lequel trouve toujours le même plaisir à balader ses personnages au coeur du monde de Troy, après 23 épisodes réalisés en 20 ans …

Coup de vieux pour Lanfeust ! Quelque part au large de la côte de Souardi, sur une île qui n’existe pas, Lanfeust et ses quatre femmes quittent le Vostomäh de Johnäz, afin de faire provision du pollen de l’épice de Henhulf : ingrédient bénéfique pour le Magohamoth, l’animal de magie, malade, affaibli et incapable de se nourrir seul. Remontés à bord du navire, ils sont pris dans de redoutables remous provoqués par Lylth, la dévoreuse de mondes, sortie de la porte des étoiles, traquant toute source d’énergie capable d’alimenter son pouvoir. Son navire est accompagné par une véritable armada, conduite par les habitants d’Eckmül, victimes de sa puissante hypnose. Seule une trentaine de sages a réussi à échapper à son emprise, grâce aux pouvoirs du troll Hébus. Lanfeust vieilli, cheveux noirs et mèche blanche, transformé physiquement par ses femmes, s’apprête à affronter sa monstrueuse ennemie qui veut redonner toute son énergie à la Porte des étoiles. Un combat de titans débute au cœur d’un continent flottant, formé d’algues et de nénuphars, où vit une étrange population. Alors que Lanfeust affronte un monstre sorti de la Porte qui lui demande où est sa fille Lylth, Cixi surgit encore plus belle. « Warf ! Qu’ils sont meuhgnons » applaudit Hébus en observant le héros et sa belle enfin réunis. Un épisode mouvementé qui ne ménage pas le forgeron. C’est avec un Lanfeust au bout du rouleau que se termine ce septième chapitre de son Odyssey.

Vous aurez compris que cet album est riche en retrouvailles, en combats titanesques, en magie… Sans oublier une solide et indispensable dose d’humour. Christophe Arleston, maître scénariste en héroic-fantasy, jamais en manque d’idées, de surprises et de coups de théâtre, poursuit avec la même puissance l’exploration d’un monde qui dissimule encore bien des secrets : un véritable exploit, lorsque l’on connaît le nombre impressionnant d’albums qu’il lui a déjà consacrés. Gottferdom!

Henri FILIPPINI

« Lanfeust Odyssey T7 : La Méphitique Armada » par Didier Tarquin et Christophe Arleston

Éditions Soleil (14,50 €) – ISBN : 978-2-302-04851-5

Galerie

Les commentaires sont fermés.